On aura rarement autant attendu l’été. Après de bien trop longs mois sans teufs, sans concerts, sans bars et sans clubs, la vie reprend tout doucement son cours, comme l’an passé. Enfin. Si le masque fait toujours partie de nos vies, la fête revient dans nos quotidiens, elle aussi, et ça fait du bien. Pour célébrer la pause estivale et la reprise des soirées, le collectif strasbourgeois La Finca déboule dans ton mois de juillet. Avec ses Folies dansantes, un double-événement un peu dingue qui commence dès demain, et une date à la Grenze, il est bien décidé à secouer ton été. Tu n’es pas prêt.



Après la pandémie, le bon temps ?

Forcée d’arrêter ses événements plusieurs mois, La Finca n’est pourtant pas restée inactive : production de nouveaux sons, de vidéos, de podcasts… Pandémie ou non, le collectif a su tenir la barre, même sans les clubs et les bars.

[À (re)lire : Créer et mixer avec la pandémie : le collectif La Finca investit Strasbourg, ton salon et même le Donon]

Mais l’objectif premier du collectif reste d’organiser des événements, de rassembler, partager, de nous faire danser et voyager. L’an passé, après le premier confinement, La Finca s’était adaptée aux nouvelles mesures tout en créant l’événement autour d’une date mémorable : l’open-air du Baggersee, mi-juillet 2020. Dans ce lieu encore inédit, et sous un soleil écrasant, des centaines de Strasbourgeois s’étaient donné rendez-vous, des paillettes sur la peau et des étoiles dans les yeux.

Un an et deux confinements plus tard, La Finca revient en force avec une programmation estivale qui compte bien, une nouvelle fois, créer l’événement.




C’est beau, la folie

« Plus on est de fous, plus on rit », dit-on. Et après des mois passés en solo sur le canap’ à attendre la fin des couvre-feux, c’est le moment de lâcher les chevaux, et ensemble, comme nous y invite La Finca : « Une mystérieuse et puissante énergie prend progressivement forme, poussant les Strasbourgeois.e.s vers la libération après un an de censure festive. Plus de 500 ans après l’hystérie collective lors de laquelle des dizaines de Strasbourgeois.e.s dansèrent jusqu’à l’épuisement, La Finca vous invite à découvrir un univers de musique, de danse et de surprises étalé sur plusieurs épisodes. Voici les Folies dansantes ».

Avec cet événement en deux temps (« Le jour », le 3 juillet, et « Le soir », le 9), ça va être un peu la folie. On t’en dit plus, pour que tu ne sois pas perdu :

Folies Dansantes #1 – Le jour

Prenant place au Wagon Souk – dont La Finca est proche depuis sa date anniversaire en novembre 2019le premier épisode de ces Folies dansantes sera en journée. Ambiance familiale, artistique, gourmande et festive au programme avec de la musique, des ateliers et de la danse.

Pour se dérouiller après des mois sans bouger, la matinée sera consacrée à un atelier d’initiation à la danse animé par la danseuse Faustine Aziyadé et accompagné en musique par le percussionniste Simon Journet.

L’aprèm, elle, réserve quelques surprises et happenings sur des Dj sets assurés par La Finca Family. En guest : Winston Smith viendra mixer 1h30 ; et en bonus : des workshops artistiques dirigés par la peintre strasbourgeoise Oumayma Chérif.

Quand ?
Samedi 3 juillet
14h à 21h
[L’événement Facebook]

Où ?
Au Wagon Souk
91 Route des Romains, 67200 Strasbourg

À savoir
Gratuit mais inscriptions obligatoires au préalable à : [email protected]

© Romain Descouts – SKIFO

Folies Dansantes #2 – Le soir

Deuxième épisode de ces Folies Dansantes, la partie nuit s’annonce plus dingue et plus folle encore que la partie jour. Lieu inédit et tenu secret jusqu’au bout, La Finca, comme à son habitude, aime aller là où on ne l’attend pas. Si l’on doit garder encore un peu de mystère sur l’événement, on peut toutefois lâcher quelques infos…

Déjà : pour les fêtards qui prévoyaient de ne venir qu’à minuit… Oubliez et venez plus tôt. La fête commence dès 17h et pour ne rien manquer des surprises concoctées, autant être là dès l’ouverture.

© Romain Descouts – SKIFO


La soirée sera rythmée par les sets de Miss Tricky (Afro house & micro house), ARP (Disco & house), et ceux de La Finca Family : Bruno (Downtempo Techno), Seylan (World, Acid & Techno) et Jonas Klein (Progressive). Côté musique live, on découvrira les compos de Shônagon (live électro) et le concert d’Afro Club (un orchestre d’afrobeat). L’accent est mis sur une prog’ locale, la patte La Finca : valoriser les artistes du coin.

Mais la fête sera plurielle et s’articulera autour des cinq sens, avec également de la gastronomie, une peinture participative en live, de la danse, évidemment… Et du cirque. Mais chut, on n’en dit pas plus.

© Si Si La Paillette



Et puis, les plus « fous » profiteront même de ces Folies dansantes pour se faire tatouer sur place par Vince le Coq. Et les plus raisonnables iront plutôt se faire maquiller au stand de paillettes – biodégradables – de Si Si La Paillette. Après des mois un peu trop sages, avec des paillettes, la fête n’en sera que plus folle.

Quand ?
Vendredi 9 juillet
17h à 2h
[L’événement Facebook]

Où ?
Lieu inédit et encore secret
« À deux pas du centre-ville, dans un cadre verdoyant et mystérieux »

À savoir
Préventes uniquement
Tarif normal 10€ / Tarif solidaire à l’asso 12€
Fermeture des entrées à minuit





Tu en veux encore ? Reviens le lendemain !

À peine reposés de la veille, le collectif revient poser ses platines le 10 juillet à La Grenze qui l’a déjà accueilli le mois dernier. Un DJ set qui viendra accompagner la présentation de la saison estivale du Théâtre national de Strasbourg (TNS), La Traversée de l’été.



Pour contextualiser : en avril dernier, La Finca avait apporté son soutien aux occupants du TNS à leur mouvement « Ouverturesssentielles Strasbourg », contre la précarité liée ou accentuée par la crise sanitaire. Au cœur de la manifestation, Bruno – DJ de La Finca – avait mixé pendant plus d’une heure sur le parvis du TNS, devant une foule de plus de trois-cents personnes. Le tout, ponctué par des interventions poétiques et/ou politiques des militants.

[À (re)lire : Hier, les occupants du TNS et La Finca ont rassemblé et fait danser 350 manifestants contre la précarité]


Quelques mois plus tard, le TNS et La Finca se redonnent donc rendez-vous après la rencontre avec Stanislas Nordey – directeur du TNS – et l’autrice et dramaturge Penda Diouf. On retrouvera, pour leur succéder : Bruno, aux côtés de Jonas Klein, dans un set techno & downtempo.

Quand ?
Samedi 10 juillet
18h à 22h
[L’événement Facebook]

Où ?
La Grenze
23 rue Georges Wodli, 67000 Strasbourg

© Romain Descouts – SKIFO

Pour suivre l’actu de La Finca cet été et toute l’année :
Facebook
Instagram
Site
Soundcloud


Fanny Soriano

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here