Le soleil et le retour des terrasses nous ont donné envie de nous échapper un peu de Strasbourg et de sa cohue estivale. Alors, on est parti direction Saverne pour s’offrir une tranche de calme et de gourmandise à 30 minutes du centre-ville. Direction La Garenne, un hôtel-restaurant 4 étoiles niché tout en haut de la charmante petite ville alsacienne. Il fait beau, il fait chaud, le calme est absolu et la terrasse est immense. On a voulu tout savoir sur ce lieu tout vert tourné vers la nature et le terroir qui sent bon les vacances. Alors on a fait le tour du propriétaire et on s’est installé à la table du restaurant de l’hôtel, qui, on doit l’avouer, ne nous a pas laissés indifférents.




La Garenne, c’est un hôtel-restaurant haut de gamme, mais c’est aussi bien plus que cela. Doté de 12 chambres équipées, d’un sauna, de grands espaces de jardin, d’un potager, d’une salle de massage et de dizaines d’équipements, il n’en reste pas moins un lieu convivial et vivant, à taille humaine, où l’on se sent vite comme chez soi. Ce n’est peut-être pas pour rien qu’à l’époque, avant d’être un hôtel tout confort, c’était une colonie de vacances. Le restaurant, quant à lui, avec sa terrasse qui donne sur toute la vallée, est le poumon de ce lieu nature aux multiples facettes qui s’étend sur plus d’un hectare de verdure.


Un hôtel en lisière de forêt, entre rusticité et modernité

Lorsque que l’on arrive à La Garenne, la première chose qui nous frappe c’est que l’établissement est situé aux pieds des sentiers de randonnée des Vosges du Nord, on est quasiment dans la forêt. Tout autour de nous, il y a de la nature, et on profite d’une vue panoramique qui nous emmène très loin. Le bâtiment, à l’allure de grand domaine familial, a été totalement réaménagé et redécoré en 2018 afin qu’il garde le charme de l’ancien sans pour autant oublier le confort et l’élégance de la modernité. Le bois clair, les jeux de lumière, la large cheminée, les canapés, l’espace « boudoir » : on se sent bien, sans rentrer dans le cliché du chalet de montagne ou d’un hôtel trop guindé. Premier pari réussi.


L’hôtel dispose donc de 12 chambres, toutes bien différentes. Lits king size ultra conforts, grand écran de télé, chambres espacées et vue lumineuse sur la vallée : tout est fait pour qu’on ait envie de rester. Les citadins apprécieront peut-être une chose en particulier : le silence et le calme absolu qui flotte dans l’air. Ici, le temps est un peu suspendu et on se sent en vacances, même à quelques battements d’ailes de Strasbourg.


Un peu caché à l’abri des regards, on retrouve un espace bien-être où l’on propose des massages, des soins du corps ou du visage mais aussi un sauna. En fait, on est tranquillement installé au fond du jardin et on prend du temps pour soi, bien emmitouflé dans sa serviette ou le nez dehors. On y est au frais en été, et au chaud en hiver.


« Les Voiles de La Garenne » : le restaurant avec vue sur l’Alsace bossue


« Les Voiles de la Garenne », c’est le nom que l’équipe a donné à ce restaurant au panorama saisissant situé tout en haut de la colline de Saverne. Nous ne sommes qu’à une altitude de 320 mètres, mais ici on y domine toute la vallée. Le paysage y est donc idyllique et la forêt toute proche apporte une petite brise très agréable en plein été. On se retrouve à table midi et soir, que l’on soit client de l’hôtel ou simple curieux de passage. Les habitants du coin connaissent la vue et l’ambiance conviviale de la terrasse, et elle est particulièrement prisée, évidemment. Voilà, le décor extérieur du resto est posé.


Sébastien Schmitt, un chef haut en couleurs qui défend les produits de sa région

Bien connu à Strasbourg, où il a longtemps dirigé les cuisines d’établissements renommés, le chef Sébastien Schmitt s’éclate aujourd’hui à travailler les produits d’ici et d’ailleurs à travers des plats aux couleurs et aux saveurs franches. Lorsqu’il le peut, il travaille les produits et les herbes de la région. La truite d’Alsace, la rhubarbe, les fraises du coin ou les asperges n’ont plus de secret pour lui depuis bien des années.

Le Chef Sébastien Schmidt © La Garenne


Mais son vrai truc à lui, c’est le fait maison, les sauces bien réduites, les cuissons lentes et la gourmandise, la vraie. Pas facile de rassembler tout cela dans la même assiette et pourtant il le fait tous les midis et tous les soirs. Volaille à basse température, terrines et pâtés faits maison, classiques revisités, saumon fumé maison, émulsions légères pleines de fraicheurs, plat ou entrée 100% végé… Chaque plat nécessite une vraie attention, et les yeux en profitent presque autant que les papilles. Le midi, à notre plus grande surprise, le menu complet (entrée + plat + dessert) est à 20€, un vrai exercice d’équilibriste réussi pour un rapport qualité prix assez dingue. On s’installe sur une terrasse légèrement ombragée et on déguste un menu complet, copieux et visuellement léché, tout cela pour le tarif d’un billet de train OUIGO. Pas mal non ? On peut difficilement trouver un meilleur rapport qualité-prix. Conseil d’ami : il vaut mieux réserver avant de se déplacer.


En haut de cette petite colline de Saverne, on a découvert un lieu véritablement ancré dans le terroir, un établissement dirigé par une famille et des amis bons vivants qui aiment recevoir et partager, avec les inconnus comme les habitués. Le haut standing des chambres et des espaces communs, qui ont amené l’établissement à la 4ème étoile, ne rendent pas pour autant l’établissement guindé ou trop chic. On se sent vite comme à la maison, c’est là où se fait toute la différence. En fait, c’est un lieu accessible où l’on vient s’installer pour manger un bout, découvrir ou redécouvrir la gastronomie locale et les paysages de la région. Un véritable havre de paix pensé et repensé dans le détail pour que les convives passent un bon moment, tout simplement.


Les gros +

  • L’équipe propose un petit déjeuner uniquement composé de produits de la région (miel, jus, pains, viennoiseries, tartes, confitures, fruits etc…) tout est d’ici !
  • La partie intérieure du resto vient de rouvrir, parfait pour manger au calme les jours de mauvais temps ou au frais les jours de grande chaleur.
  • L’équipe propose une sélection de vins (nature, bio ou conventionnel) de plus de 350 références.
  • Envie de faire un tour sur les routes ou les sentiers du coin ? Des scooters électriques (Road Runner) sont proposés à la location, et même une Tesla avec ou sans chauffeur si vous voulez visiter la région !
  • Fatboy, transat, brasero, tout est aménagé pour profiter au maximum de l’espace extérieur.
  • Ponctuellement, des événements sont organisés.
  • Les sentiers de randos du Club Vosgien sont à quelques mètres de l’hôtel.
  • Le midi, les clients peuvent choisir entre le menu du jour, ou la carte.
  • On peut réserver sa table directement sur internet.


La Garenne / Hôtel-Restaurant ****

88 Rue du Haut Barr
67700 Saverne
03 88 70 84 38
Le site
La page Facebook

*Article soutenu mais non relu par La Garenne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here