Usager régulier ou fraudeur amateur, jusqu’au 10 juin la CTS – ou Compagnie des Transports Strasbourgeois – te donne de la voix et surtout, le choix. Mardi 1er juin, elle a fait sur ses réseaux une annonce qui en réjouira certains : afin de promouvoir l’art dans l’espace public et « dynamiser » son image, elle invite à voter pour les prochains motifs qui viendront habiller sa gamme de bus électriques « IRIZAR ». Sur les quatre projets déjà sélectionnés, il n’en restera plus que deux… Et il ne tient qu’à toi de choisir ceux qui croiseront ta route tous les matins.




Pimp my ride

De temps à autre, un tram FAILE ou Missy, ou un bus Tomi Ungerer, Gustave Doré ou consorts vient rompre la monotonie d’un trajet en transport en commun, et il n’est pas rare de voir de nouveaux véhicules pimpés débarquer sur les routes et les rails. Le dernier en date ? Le tram aux couleurs arc-en-ciel du drapeau LGBTQI+ pour le mois des visibilités. Si la découverte des nouveaux habillages se fait généralement directement sur le quai, il est bien moins fréquent que la CTS propose à ses usagers de s’exprimer sur un motif à venir.

© Caroline Alonso / Pokaa



Aujourd’hui, bonne surprise : comme un peu plus tôt, en 2018, les Strasbourgeois sont invités à voter pour le futur look des bus qu’ils emprunteront bientôt. Il y a trois ans, pour une flotte de bus circulant sur les lignes L3 et L6, les usagers avaient préféré le dessin proposé par Jeanne Bischoff à celui de ses concurrents. Depuis, vingt véhicules floqués de son univers animalier multicolore parcourent la ville, aux côtés d’autres designs à retrouver ici.

Pour embellir ses nouveaux bus IRIZAR 100% électriques qui se déplaceront cet automne sur les lignes 10, 50, 13 et 2, la CTS sollicite une nouvelle fois les Strasbourgeois, afin de choisir leurs projets artistiques préférés parmi les quatre déjà retenus. Une démarche qui vise à « promouvoir l’art dans l’espace urbain et à dynamiser l’image des transports en commun ».

© Capture d’écran du compte Facebook de la CTS Strasbourg




Le ticket gagnant

Avant que ces prochains bus ne se mettent sur ta route, voici donc les quatre artistes strasbourgeois et leurs projets respectifs, pour lesquels tu peux filer voter :

Célia Housset

Diplômée de l’École supérieure d’art d’Épinal, elle est à la fois illustratrice jeunesse et presse, et dessinatrice de bande dessinée. Elle qui a étudié l’ethnologie sur Strasbourg travaille aujourd’hui autour des contes, des légendes d’Alsace et des folklores d’Europe et d’Asie dans des créations ultra-colorées. Son projet raconte lui aussi une histoire, celle de ses rêveries et souvenirs en bus.


Tom Vaillant

Diplômé de l’École Estienne et de la HEAR (Arts Décoratifs de Strasbourg), et gagnant en 2020 du prix Communication de la Ville de Strasbourg / HEAR. En 2019, il signe son premier ouvrage : un album documentaire Pop-up Volcans (publié aux éditions de La Martinière). Il continue avec son bus de raconter la science avec poésie, en axant son projet autour de l’énergie et de l’eau pour ce véhicule 100% électrique.


Amandine Laprun

Également diplômée de la HEAR (section illustration), Amandine Laprun est illustratrice, scénariste BD, intervenante au Service éducatif des Musées de Strasbourg, et membre de l’association strasbourgeoise Central Vapeur. On retrouve dans sa proposition, son univers doux et enfantin, tourné vers la nature et les animaux.


Vincent Broquaire

Sorti de l’école des Beaux-arts de Lorient et de l’atelier Communication graphique de la HEAR, Vincent Broquaire passe du dessin au film d’animation, aux sites internet, jusqu’aux installations vidéo et aux livres. Avec son univers minimaliste en noir et blanc, il se révèle créatif et polymorphe, et n’est pas étranger aux réalisations in situ dans l’espace public comme on peut le découvrir dans de précédents travaux. Ici, en quelques traits, son bus devient une cathédrale sur roues, dans un clin d’œil à celle qui fait la fierté de notre ville.




Si l’un de ces quatre motifs t’a fait ticket, y a plus qu’à aller voter pour le valider. Allez : à plus, dans le bus !


Pour voter :

Où ?
Sur le site de la CTS
Ou sur ses réseaux :
Sur Facebook sous la publication d’origine
Sur Instagram dans la story à la une « Vote habillage »

Quand ?
Jusqu’au jeudi 10 juin


Fanny Soriano

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here