Végétarisme, sexualité, identité, féminisme, rapport au bonheur, phobie scolaire, troubles du comportement alimentaire… depuis deux ans, Margot Fuchs tend le micro aux jeunes pour faire entendre leur parole dans un monde qui a tendance à la remettre en cause. Colmarienne d’origine, la podcasteuse est de retour en Alsace et cherche des Strasbourgeois pour poursuivre son projet.

Offrir un espace de parole aux ados, « un lieux à eux pour s’exprimer, s’aider, et s’inspirer les uns les autres » dans cette « jungle qu’est l’adolescence », tel est l’objectif que s’est fixé Margot Fuchs en créant le podcast Prends-en d’la graine. Disponibles sur toutes les plateformes d’écoute et sur Youtube, les épisodes durent une heure environ et font le portrait d’un(e) jeune. Ce qui lui tient à cœur, ce qu’il ou elle a envie de partager. Sous la forme d’une conversation simple, décomplexée.

© Coraline Lafon

C’est la sœur de Margot, Jeanne, 14 ans, qui l’a inspirée dans la création de ce podcast. « Trop souvent j’ai vu les idées de ma petite sœur, sa manière de voir la vie remise en cause juste parce qu’elle était jeune », explique t-elle dans le tout premier épisode, qui lui est d’ailleurs consacré. Mettre en valeur sa parole, et celle des jeunes, est pour Margot une manière de rappeler aux anciens ados que cette voix compte.

Deux ans après sa création, le podcast compte aujourd’hui 24 épisodes, sur des thèmes aussi variés que l’hypersensibilité, la dépression, l’amour, la pression des réseaux sociaux ou le sentiment de grandir trop vite. Des thèmes amenés par les jeunes eux-mêmes, avec leurs réflexions, leur rapport au monde, et leurs conflits avec la manière dont leurs vécus ou leurs pensées sont reçus par les adultes parfois.

© Compte Insta Prends en de la graine

Aujourd’hui de retour à Strasbourg après deux ans à Paris, Margot Fuchs lance un avis de recherche pour trouver des jeunes Strasbourgeois motivés. « Je ne démarche pas les ados qui viennent parler sur mon podcast, c’est eux qui viennent me voir sur mon compte Instagram : je pense que c’est lorsque la démarche vient d’eux que les épisodes peuvent être vrais et sincères », explique t-elle.

Si vous avez envie de vous exprimer, le micro est ouvert !

***
Pour suivre Prends en de la graine

Instagram
Episodes

***

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here