Pour débuter cette année avec une dose d’espoir et une bonne tartine de gourmandise, on part avec enthousiasme à la rencontre de Il Francese. Un resto de pizzas romaines, à la coupe et ouvert en continu. Une affaire tenue par trois potes dont vous allez entendre parler (si ce n’est pas déjà fait) !




Des pizzas à la coupe !

Tout se passe au cœur du quartier Gare, du côté de la rue de Bouxwiller. Là-bas, François, David et Yves, nos trois potes du jour, viennent d’ouvrir une pizzeria qui ne ressemble pas vraiment aux restaurants italiens que l’on a l’habitude de voir en Alsace. Chez Il Francese, les pizzas à la pâte épaisse et bien croustillante sont proposées à la coupe (à la romaine) et donc à emporter (ou en livraison bien sûr). On y croquera des pizzas aux recettes originales, des plus classiques, végé, véganes ou non, qui se déclinent de toutes les façons, chaudes ou froides. Le tout, dégustées sur le pouce : la street-food italienne par excellence ! Un système parfait pour les gens pressés mais surtout : ultra pratique pour les gens comme moi, incapables de faire un choix.

Quelques recettes originales :
  • Tartufata (vege) : mozzarella, champignons, crème de fromage, truffe, mozzarella fraîche, parmigiano, persil
  • Trevise carciofi (vegan): tomate, champignon, salade de Trévise, vinaigre balsamique de framboise, artichaut, tomate cerise, persil.
  • Crostino picante : mozzarella, ‘nduja picante (chair a saucisse de Calabre), cacciota fumée, paprika fumé.
  • Mortadella pistacchio : Mozzarella Di buffala, champignons, mortadelle, pistaches
  • 5 FORMAGGi e Pera : poire, Mozzarella, Pecorino, emmental, parmigiano, caciotta fumée Nocciolata : foccacia, pâte a tartiner bio, fleur de sel sauvage de Madagascar

Et bien d’autres encore…

Trois potes et une belle histoire

Il Francese, c’est l’histoire de David, Yves et François. Trois amis de longue date qui ont voulu se réunir autour de leur passion pour l’Italie et sa riche gastronomie. Ici, c’est surtout François qui met la main à la pâte : c’est lui qui a les yeux qui s’écarquillent quand il travaille ses produits, c’est lui encore qui en parle le mieux et qui donne envie de mettre la tête dans le four pour entendre chanter la mie.

L’histoire de François, c’est une histoire de famille, de copains et de partage. Car l’art de la pâte à pizza se transmet, comme un boulanger transmet l’art du pain à son apprenti. Pizzaïolo depuis des années déjà, notamment chez « Come a Roma », il a d’abord été, pendant quelques années, le Padawan de Chico alias Frederico, une figure bien connue de la pâte à pizza. La vie a ensuite suivi son cours, les événements se sont bousculés, puis des chemins se sont ouverts. Au fond du chemin, il y avait Yves et David, chacun avec leur panache et leurs idées. Deux/trois réunions plus tard et paf ! Ça a fait des pizzas, et des pizzas de qualité supérieure s’il vous plaît.


D’ailleurs, si vous demandez à François : « au fait, c’est qui Il Francese (le français) ? » Il vous répondra « C’est moi ! », et ce malgré son accent calabrais à couper au couteau à beurre. Car ce nom est un clin d’oeil à son grand père Francesco Ammirato. Immigré de Calabre jusqu’en France au milieu du siècle dernier, celui-ci avait quitté sa terre natale pour la France, dans la région bourguignonne. Juste avant sa retraite à la fin des années 80, il décide de revenir au pays, on raconte qu’on ne quitte jamais l’Italie pour de bon. À son retour, les gens de là-bas l’appelait « Il Francese ». Alors, comme un clin d’oeil amusé à destination de ses bons potes gentiment moqueurs, il décide d’ouvrir une « trattoria ». Un petit restaurant traditionnel sans prétention qu’il appellera « Le Français », dans la langue du pays qui l’aura accueilli. Il Francese est donc un clin d’oeil plein de tendresse à un passé pas si lointain.

Un coin épicerie, du vin nature et des petits prix

En plus de proposer des pizzas qui ont du goût et de la gueule, les restaurateurs ont créé un petit coin épicerie aux références soigneusement sélectionnées. Il faut dire que ces trois Strasbourgeois ne sont pas nés de la dernière pluie et ils ont leur pass gold pour entrer dans les adresses strasbourgeoises depuis des années déjà. On raconte qu’ils aiment s’endormir sur des meules de fromages et aiment particulièrement la sieste entre les plants de houblon à coté d’un bon saucisson. Des images presque pas exagérées pour souligner que ces trois là aiment manger, bien et en quantité respectable. Voilà pourquoi vous ne serez a priori pas déçus par le goût, ni étourdi par le prix de ces petites pépites. On y trouvera des huiles, des épices, du vin nature, des bières, des pâtes, des sauces et bien plus encore !

>> Voir les produits d’épiceries, à emporter ou en livraison <<


Les tarifs et la livraison

Chaque jour, vous trouverez 12 types de pizzas différentes et originales, froides ou chaudes. Avec une base blanche, une base sauce tomate et même une sucrée. En tout, 100 recettes sont dans la tête de François, des recettes qui plairont à toute les sensibilités.

  • La demie part (de 2 € et 2,50€)
  • La part entière entre 180 et 220 grammes la part (de 4€ à 5€)

Livraison des pizzas ou des produits d’épicerie via la plateforme de livraison locale Kooglof ou en clic and collect ! (pizzas du jour affichées à partir de 11h).


Il Francese

24 Rue de Bouxwiller
67000 Strasbourg
0388510875

Ouvert toute la journée du mardi au samedi de 11h45 à 18h puis uniquement en livraison de 18h à 21h

Si vous avez une demande particulière, pour huit personnes minimum, passez un petit coup de fil
La page Facebook
La page Instagram

2 COMMENTAIRES

    • Hello Laurent,l’affichage des pizzas sur la plateforme de livraison Kooglof se fait à partir de 11h chaque matin. Les recettes doivent être misent à jour car elles changent régulièrement, voilà pourquoi vous ne voyez pas s’afficher la sélection de pizzas du jour. Mais vous trouverez votre bonheur j’en suis certain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here