C’est une nouvelle qui devrait faire grand bruit chez les amoureux de biclos et d’éco-mobilité. Cette année, l’Eurométropole compte verser une aide non négligeable à tous les habitants de l’agglomération qui feraient l’acquisition d’un vélo à assistance électrique. Une chouette nouvelle qui va dans le sens du développement des mobilités douces. On fait le point.

Une prime pouvant aller jusqu’à 500 euros, qui concerne toute l’Eurométropole

La décision a été votée ce vendredi 29 janvier au conseil de l’Eurométropole de Strasbourg. C’est Alain Jund, vice-président en charge des mobilités, des transports, des déplacements et de la politique cyclable, qui l’a présentée devant les élus. En somme, cette décision concerne une prime dont le montant se situerait entre 300 et 500 euros, qui sera distribuée à tous les habitants de 33 communes de l’Eurométropole pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE).

Cette décision se fait dans un plan plus global qui est celui de renforcer la place des mobilités douces. En effet, Alain Jund a également évoqué un budget de 100 millions d’euros, réparti sur l’ensemble du mandat, concernant l’aménagement des pistes cyclables et des voiries.

© Coraline Lafon pour Pokaa

Comment cette prime fonctionne-t-elle exactement ?

500 000 euros de budget seront alloués à cette nouvelle prime. Cependant, l’achat de ce vélo à assistance électrique sera tout se même soumis à quelques conditions :

  • Le montant de la prime sera limité à 50% du prix d’achat du vélo
  • La prime sera calculée en fonction du quotient familial (QF) :
    • 500 euros pour les QF inférieurs à 560 euros (soit les quotients familiaux 1 et 2)
    • 400 euros pour les QF situés entre 561 et 764 euros (le QF 3)
    • 300 euros pour les QF supérieurs à 765 euros (QF 4 et au-delà)
  • Les vélos cargos seront concernés
  • Enfin, le versement de la prime sera également conditionnée à un achat d’un vélo à assistance électrique chez un vendeur de vélo local, qui assure également des services de réparation. En gros, vous pourrez aller chez un indépendant comme chez Décathon. Tant que le magasin se trouve dans l’Eurométropole.

Le but est d’ici à la fois d’encourager les vendeurs de vélo à commander plus de VAE, tout comme les Strasbourgeois et les habitants de l’Eurométropole à privilégier les mobilités douces. Comme le rappelle Alain Jund c’est « un des objectifs pour améliorer la qualité de l’air et la santé publique« . En effet, le vice-président déclare que « 50% de déplacements en voiture sur l’agglomération, ce sont des déplacements de – de 3 kilomètres. » Dès lors, le VAE représente une vraie alternative et c’est la raison principale derrière cette prime. À ce sujet, une dernière bonne nouvelle : la prime sera rétroactive au 1er janvier 2021, malgré le vote du budget qui aura lieu en mars 2021.

À travers cette mesure, la ville de Strasbourg et l’Eurométropole continuent d’éloigner les voitures de notre centre-ville en mettant en avant la mobilité verte. Une mesure qui fera encore un peu plus entrer le vélo (cette fois-ci à assistance électrique) dans notre quotidien.

© Invité Pokaa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here