Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

La tête ailleurs : (se) donner du plaisir avec Jouissance Club

1.2k Lectures
Publicité
Publicité
Parce que novembre est un mois qui n’est pas toujours tendre et que le confinement peut vite être pesant, on s’est dit que chaque matin, on allait essayer de vous emmener ailleurs. Curiosité, humour à la con, avancée scientifique, sport, film, musique ou série… Un à un, les membres de l’équipe de Pokaa vont vous partager quelque chose qui les a touchés, surpris, étonnés, émerveillés. Une petite capsule très personnelle écrite pendant un moment de confinement comme les autres, pour s’évader un peu de la routine du quotidien. Bonne lecture les copains.



On vous l’a récemment partagé : pour les célibataires, le confinement, c’est un peu la lose niveau sexualité. Alors, plutôt que de voir le sexe à moitié vide, pourquoi ne pas voir le bon côté des choses et se dire qu’on peut utiliser ce temps pour réapprendre à faire plaisir à notre corps ?

Pour cela, j’ai un petit tips : le livre Jouissance Club, de Jüne Pia. Ce dernier est tiré du compte Instagram éponyme et, comme son nom l’indique, son but, c’est de nous faire du bien. Beaucoup de bien. Le tout avec moults schémas aussi explicatifs et bien fichus que colorés, et 1001 façons de jouir et faire jouir autrement, en mettant, pour une fois, complètement de côté la pénétration.

Plaisir féminin, plaisir masculin, plaisir solo ou plaisir partagé, tout le livre va nous permettre de se réapproprier notre corps, loin des injonctions qui pèsent dessus. Il est parfois difficile de verbaliser ce qui nous fait kiffer. Alors autant profiter de ce confinement qui ralentit le temps pour réapprendre à notre corps à se faire du bien.

Un livre sacrément utile pour tester de nouvelles choses avec son/sa partenaire, toujours en axant sur la communication bienveillante et l’écoute de l’autre. Pour avoir une sexualité qui nous ressemble, qui nous fait kiffer, libre de tous les préjugés que les autres, mais aussi nous-mêmes, nous infligent.

Socrate disait : « Connais-toi toi-même, mais pas trop. » Erreur. En termes de sexualité, autant se connaître à fond !


Si vous souhaitez acheter le livre, vous pouvez le trouver à la Librairie Kléber, en suivant ce lien.

© Nicolas Kaspar

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

La tête ailleurs : (se) donner du plaisir avec Jouissance Club

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !