En mettant le nez dehors, même si la ville n’a pas encore revêtu sa parure de lumière habituelle, on comprend que Noël approche à grands pas. Après cette année moralement compliquée, on a bien mérité de se gâter et de gâter à ses proches avec des cadeaux qui sortent de l’ordinaire. Alors cette année, comme beaucoup d’entre nous n’ont pas eu la chance voyager et de ressentir le frisson d’un décollage d’avion, pourquoi ne pas offrir une simulation de vol, histoire de se faire une cure de sensations fortes ? En tout cas, nous, on a essayé ! Direction l’aéroport de Strasbourg-Entzheim où nous avons humblement piloté un Boeing B777 et un avion de chasse. Le tout coaché par de vrais pilotes de ligne professionnels, visiblement passionnés par leur métier. On vous raconte notre expérience chez Flightadventures.


Dans un aéroport plus vide que jamais, nous nous rendons dans la zone dédiée aux départs et aux enregistrements. Pas un chat à l’horizon mais à l’étage, chez Flightadventures, quelques pilotes chevronnés font de la résistance et nous accueillent exceptionnellement pour tenter l’aventure de la simulation de vol. Masqués, Pierre, Gilles et Pierre-Alain (une partie de l’équipe de Flightadventures) nous reçoivent avec enthousiasme, équipés de tous leurs souvenirs de vol, afin de nous plonger dans leur univers : l’aviation civile et militaire. En temps normal, en plus de cette activité ludique, ces messieurs pilotent des avions et transportent des centaines de personnes. On ne va pas se mentir : ça en jette. Après un court briefing et une rapide explication des termes techniques de base (valeurs en degrés, vitesse en nœud, altitude en pieds, axe de tangage, assiette, cap cardinal etc.), nous sommes invités à entrer dans la cabine de pilotage (cockpit) d’un avion de ligne Boeing B 777. Nous enchaînerons plus tard sur l’avion de chasse FOX one.


Notre expérience dans un avion de ligne

Le pitch

Vous êtes sur la piste de décollage de Calvi, en Corse. Vous allez tranquillement tenter un décollage en douceur, puis une stabilisation de l’appareil. Ensuite nous allons étudier le vol, comprendre notre environnement, vérifier les repères sur les commandes à bord ainsi que ce que vous pouvez ou non voir à l’extérieur. Vous allez tenter de comprendre l’appareil et ses réactions tout en travaillant ensemble en tant que pilote, et copilote. Ensuite, je vous laisserai atterrir en douceur. BONNE CHANCE.

Sans pression, nous prenons donc place aux commandes d’un Boeing triple 7. Une puissance de 272 000 chevaux, 300 tonnes sur la balance, 2 immenses réacteurs… dans un simulateur de vol vraiment impressionnant et plus vrai que nature. Le genre de machine à un demi million d’euros et à la technologie de pointe, qui permet de simuler les conditions réelles de vol. Parole de pilote ! Les commandes et leurs utilisations ainsi que tous les mécanismes sont des répliques parfaites d’un vrai avion de ligne. Le paysage, très réaliste, est simulé par un immense écran incurvé à 300°. Franchement, c’est bluffant, et on a même pas encore allumé les moteurs.

Une fois en vol, nous sommes guidés dans chacune de nos actions par Pierre, pilote qualifié d’A320 et également instructeur chevronné. En créant des erreurs techniques pour nous forcer à trouver des solutions nous-même, Pierre tente de faire appel à notre instinct, puis à notre logique et enfin à notre capacité à corriger certains facteurs. En plus des sensations (on doit quand même faire décoller un avion), et du stress que cela engendre, nous devons enregistrer de nouvelles informations, les traiter rapidement, puis agir en conséquence. En fait, c’est tout notre corps qui est en alerte et c’est une expérience assez dingue.


Notre expérience dans un avion de chasse

Le Pitch

Vous êtes sur le théâtre des opérations. Repérez et interceptez sans attendre tout appareil hostile dans le secteur. Enchaînez les manœuvres offensives et défensives dans un combat tournoyant et démontrez votre habilité dans les airs. Vous souhaitez découvrir d’autres aspects du pilotage d’un avion de chasse que le combat aérien ? Choisissez une des missions caractéristiques de la chasse : l’interception, la reconnaissance, la patrouille.

Pour cette expérience, c’est Coraline qui a pris les commandes, cette fois d’un avion de chasse. Seule pilote à bord et vêtue d’un treillis, elle est guidée grâce un micro placé dans son casque. Ses informations de vol sont données par Pierre-Alain, et affichées sur grand écran. Là aussi, plusieurs manœuvres sont effectuées : un décollage, un atterrissage ou une attaque d’appareil ennemi, des loopings, des descentes en pique à haute vitesse et bien plus encore. Encore une fois, même si un appareil ne peut pas simuler les « G » (la force gravitationnelle et l’accélération de la pesanteur), les sensations sont clairement au rendez-vous, et ça, ça se mesure aussi aux sourires de Coraline à la sortie de l’appareil.


Notre bilan perso

Que l’on soit novice comme moi ou déjà formée aux cours de pilotage comme mon amie Coraline, on trouve dans ces simulations de réelles sensations. C’est vraiment intense à tous les niveaux et en plus, c’est ludique ! C’est hallucinant à quel point notre cerveau (aidé par le sens de la pédagogie de Pierre et sa volonté de nous plonger dans une réelle immersion), pense que la vie de 400 passagers est réellement entre nos mains. Aussi, chaque détail est poussé au maximum et nous place en immersion totale : l’écran bouge avec l’appareil, les nuages nous aveuglent, les sièges tremblent, tout est là. On se prend même à pencher la tête par réflexe. Aussi, élément important : le pilote qui nous assiste adapte la théorie et la pratique en fonction de nos connaissances, de nos appréhensions, voire de nos peurs. Les simulations sont donc à la portée de tous, du plus à l’aise ou du plus stressé en passant par les pilotes eux-même, qui viennent s’entraîner sur ces simulateurs. En tout cas, Coraline et moi avons été vraiment surpris, on est ressorti de là avec de vrais bons souvenirs et l’envie d’y revenir. Mais on ne vous en dit pas plus, à vous de vous faire votre propre avis.

À noter

  • Le code POKAA10 vous permettra une remise de 10 % sur tous les packs sauf vol libre
  • La simulation n’est pas un jeu mais bel et bien une immersion dans un univers professionnel encadré par des professionnels
  • Pour tous les pack sauf le vol libre, vous pouvez être accompagnés de deux personnes de votre entourage
  • Le centre propose des stages pour lutter contre le stress et l’aérophobie
  • Durée : entre 30 minutes à 1h30 en fonction de l’expérience choisie (FOX One, Fox Two, Fox Pro, Vol libre)
  • Le centre est situé au premier étage de l’aéroport d’Entzheim
  • Les pros de l’aviation peuvent venir pour se refaire la main
  • Pas d’âge minimum, mais pour une question pratique, vous devez juste faire minimum 1m35 (généralement 12 ans)

Alors, prêts à tenter l’aventure ?


Flightadventures

Aéroport de Strasbourg-Entzheim,
D221, 67960 Entzheim
téléphone : 09 72 30 07 77
Le site avec toutes les infos

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here