Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Ça y est : les trottinettes électriques viennent d’être réglementées à Strasbourg !

11.5k Lectures
Publicité
Publicité
C’est indéniable, le vélo règne en maître à Strasbourg. Mais même s’ils sont peu nombreux, certains petits nouveaux commencent à investir nos rues et il faut donc y prêter attention. Trottinette électrique, skate électrique, gyropode, monoroue, depuis le 1er juillet, une nouvelle réglementation est tombée, avec de nouvelles règles à respecter pour les usagers. Avec quel engin peut-on rouler ? Doit-on circuler sur la route ou le trottoir ? Comment être équipé ? On fait le point sur la situation.

Si les usagers qui se déplacent en trottinette, rollers ou skate classique, c’est-à-dire sans moteur, sont considérés comme des piétons et s’affranchissent donc de certaines règles, l’ensemble des nouvelles formes de mobilités électriques sont considérées, au même titre que les vélos, comme des véhicules à part entière. Ils doivent donc à ce titre, se conformer à certaines règles de circulation et s’équiper en fonction. Depuis le 1er juillet, une nouvelle réglementation est en vigueur pour ces “nouveaux engins de déplacement personnels motorisés”.

© Wikipedia CC – Maurizio Pesce

Trottinettes électriques, skates électriques, gyropodes, monoroue, même combat

La nouvelle réglementation vise l’ensemble de ces nouveaux engins motorisés, comme le skate électrique (ou hoverboard), les fameuses trottinettes électriques, les gyropodes (comme les Segway par exemple), ou encore les monoroues . 

Où circuler ? 

Le conducteur doit obligatoirement circuler sur les pistes cyclables et non sur les trottoirs. Lorsqu’il n’y en a pas, il peut circuler sur les routes (dont la vitesse maximale autorisée est de 50km/h), ou encore sur les aires piétonnes mais en évitant de gêner les piétons et en roulant à une allure de 6km/h. En cas de non respect, l’usager s’expose à 135 d’amende.

En ce qui concerne le stationnement, celui-ci est autorisé sur le trottoir. Mais, encore une fois, il ne doit pas gêner les piétons. La vitesse maximum autorisée est de 25km/h pour tous ces nouveaux engins motorisés.

Quel équipement avoir ? 

Pour pouvoir enfourcher son destrier urbain, il faut être âgé d’au moins 12 ans et disposer de tout l’équipement nécessaire. Auparavant, le conducteur devait simplement porter un équipement réfléchissant lorsqu’il circule en soirée ou bien la nuit. Mais aujourd’hui, il doit équiper son engin d’un système de freinage, d’un avertisseur sonore, de feux avant et arrière, et de dispositifs réfléchissant sur les côtés et à l’arrière. Le port du casque n’est quant à lui, pas obligatoire.

Les Strasbourgeois qui se déplacent avec l’un des véhicules concernés doivent donc le rendre conforme ou bien en acheter un qui sera lui, homologué.

Enfin niveau papier, il est obligatoire de disposer d’une assurance responsabilité civile qui pourra couvrir les dommages en cas de problème. Pour l’obtenir, il suffit le plus souvent de se tourner vers l’assureur auprès duquel on a souscrit son assurance habitation.

© Sécurité routière – Gouv

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Ça y est : les trottinettes électriques viennent d’être réglementées à Strasbourg !

Commentaires (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !