Depuis quelques jours, le premier bar strasbourgeois sur le thème de la magie noire a rouvert ses portes après trois mois de travaux intenses. Désormais, au numéro 12 de la rue des magasins, l’équipe de Dooz Escape nous invite dans immense bar à l’ambiance sombre, aux musiques rock et à la déco totalement déjantée : le Malleus Maleficarum. On est allé y faire un tour et on a pas été déçu du voyage. On vous explique les nombreuses particularités de ce lieu magique et envoûtant.

Vous entrez dans le bureau des affaires non classées, tenu par une sorcière et un sorcier, un lieu gorgé de mystères et d’objets farfelus : entre mysticisme, histoires inquiétantes, épouvante et sorcellerie. Les portes s’ouvrent sur un multi univers entre ombre et lumière qui célèbre la pop culture et la galaxie stream punk. Un monde magique et mystique où la noirceur a toute sa place. On y célèbre les bizarreries, les héros de nos films et de nos jeux préférés et tant d’autres mystères encore.

Ce monde là, c’est celui de Marine et Frédéric, deux bosseurs, deux amoureux, deux passionnés qui nous invitent chez eux. Ils nous convient dans leur temple où chaque recoin a été pensé pour nous transporter quelque part.

© Bastien Pietronave pour Pokaa

Bienvenue au Malleus Maleficarum

L’espace bar a été pensé comme un lieu de vie, bercé par une réelle ambiance rock comme on en fait plus dans notre ville. Un lieu envoûtant, gorgé de détails plus ou moins inquiétants, où l’on peut s’installer à une table pour invoquer des esprits, jouer au flipper ou à l’un des 100 jeux de société proposés. Le tout, en s’envoyant des cocktails ou des rhums arrangés maison, des mètres de shots, des maxi planchettes, des pizzas ou l’une des 20 bières fraîches de la carte.

Avec ses bons vieux canapés et ses petits coins de tranquillité, l’univers proposé par Marine et Frédéric est multiple, sombre mais cosy. Il est à destination des novices comme des initiés. Chaque zone du bar a son univers (tarot, cartomancie, alchimiste, sorcellerie). Des espaces ouverts, où toutes les catégories socioculturelles se retrouvent : de la bonne vieille team de bikers aux étudiants assoiffés en passant par l’équipe de commerciaux encravatés. Tous viennent ici oublier leur journée, jouer ensemble, se marrer un bon coup, rencontrer son voisin, s’évader de son quotidien et se perdre dans un lieu ludique et étrange ou aucun secret ne sortira.

>> La carte complète du bar <<

Place aux jeux en tout genres !

Les deux sorciers n’ont rien oublié pour aider les Strasbourgeois à se défouler. En plus de la centaine de jeux de société proposée, allant du plus abordable au plus complexes (voir toutes les références ici), Marine et Frédéric ont aussi installé deux pépites : deux magnifiques flippers flambants neufs. Des jeux d’arcade quasi introuvables à Strasbourg. Aussi, comme si cela ne suffisait pas, une machine à poings a été mise en place. Tu sais, celle sur laquelle tu te défoules lors des fêtes foraines, devant tes potes qui sont toujours plus forts que toi.

La destroy room

Ça y est ! Seul ou à plusieurs (jusqu’à 4 personnes), vous pouvez à nouveau défoncer des meubles et tout un tas de trucs habillés en combinaison ultra sécurisée. Des chaises, des tables, des buffets, des meubles anciens, des bouteilles. De nombreux objets destinés à être jetés qui se feront éclater à la hache, à la batte de base balle, au marteau ou encore au pied de biche. Grosse ambiance, défouloir assuré! D’ailleurs, une seconde salle ouvrira le premier juillet !

>> Toutes les infos sur la Destroy Room <<

Quelques petites choses à savoir

  • Ce week-end, c’est tournoi Majic ! Les autres événements (murder party, loup garou, quizz sorcèlerie, blind test..) reprendront très bientôt. Voir l’agenda des événements
  • Pour les parties d’escape, une réduction de 10 % est proposé au personnel soignant. Voir détails lors de la réservations.
  • Le bar ne remplace pas les 4 salles d’escape et le premier bar Dooz situés de l’autre coté de la rue, au numéro 19 de la rue des magasins.
  • Pour se détendre, se défouler et se marrer en toute sécurité, l’équipe de Dooz propose un protocole COVID-19.
  • Un petit creux ? L’équipe propose de la petite restauration.

Nous sommes heureux de voir un tel lieu de vie et d’échange rouvrir ses portes. Après trois mois de fignolages de détails, l’équipe est heureuse de voir revenir les joueurs et les curieux. En respectant quelques petits gestes sanitaires simples, les visiteurs pourront à nouveau se perdre dans l’incroyable et riche univers crée par nos deux passionnés. Un duo qui n’a pas fini d’amuser et de faire rêver les Strasbourgeois.

© Bastien Pietronave pour Pokaa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here