La Distillerie de Strasbourg : en voilà une affaire qui fait parler d’elle alors qu’elle n’a toujours pas ouvert ses portes. Dans un monde où le local et le circuit court a de plus en plus sa place, cette micro-distillerie urbaine et biologique vient cocher l’une des cases qui manquent à notre belle ville. Vous voulez en savoir plus et soutenir ce beau projet ? Suivez le guide.
© La Distillerie de Strasbourg

4 copains et un projet commun

Au départ, l’idée part d’un constat simple : à Strasbourg, on a des micro-brasseries, certes, mais si on veut consommer du local pour les spiritueux, il faut faire quelques kilomètres tout de même. C’est donc le pari un peu fou de Chloé, Arnaud, Julien et Nicolas, quatre copains amoureux des belles bouteilles, d’ouvrir une distillerie dans leur ville. C’est donc en septembre 2019, après des centaines de repas partagés et des voyages, que la Distillerie de Strasbourg voit le jour dans les locaux de la Klebsau au Neuhof, la première en presque 30 ans.

« Le crédo de la Distillerie de Strasbourg est simple : travailler des produits locaux qui soient écologiquement et socialement responsables, tous certifiés bio ! »

Des produits bio et en circuit court

En plus de s’être formée et perfectionner à l’art de la distillerie, la fine équipe a mis un point d’honneur à travailler ses spiritueux avec des matières premières biologiques et locales. Les aromates sont sélectionnés et fournis par les Jardins de la Montagne Verte, une entreprise de maraîchage bio strasbourgeoise à mission sociale et solidaire. Je récapitule : des spiritueux, bios, locaux et solidaires. Vous en voulez plus ? C’est tipar.

© La Distillerie de Strasbourg

Des étiquettes réalisées par une artiste locale

C’est Ank Von Annika, l’artiste-tatoueuse bien connue des Strasbourgeois qui nous encre d’habitude la peau, qui a customisé avec amour les bouteilles de la Distillerie de Strasbourg. Et je peux te dire que ça a sacrément de la gueule ! Regarde un peu.

© La Distillerie de Strasbourg

Côté boissons, la Distillerie de Strasbourg nous propose pour le moment deux breuvages : une Vodka et un Gin.

  • Le Gin bio, « est distillé à Strasbourg à partir de matières premières issues de l’agriculture biologique » et surtout : tous les aromates qui le composent sont eux aussi 100% alsaciens !
© La distillerie de Strasbourg
  • « La Vodka Bio Poupée Russe« , est « aussi produite à Strasbourg à partir de matières premières issues de l’agriculture biologique »
Crédit : La distillerie de Strasbourg

On sait d’ailleurs qu’une troisième boisson est en préparation, un « esprit de malt » réalisé en collaboration avec la brasserie Bendorf ! Ça promet du très, voir du très très bon.

Une campagne de financement participative pour voir plus grand

À l’heure où j’écris ces lignes, une campagne de financement pour soutenir la distillerie de Strasbourg bat son plein ! Les 4 compères sont déjà à 140% de financement,mais il reste encore 17 jours pour péter tous les records.

La campagne permettra aux créateurs de s’offrir l’Alambic de leurs rêves, un Alambic en cuivre fabriqué sur mesure à quelques kilomètres de Strasbourg et qui pourra ressembler à ça :

© La Distillerie de Strasbourg

Le truc cool ? C’est qu’on peut choisir le Gin ou la Vodka dans les contreparties et qu’on pourra les retirer à la brasserie Bendorf courant juillet. Du coup, si pour vous l’été rime avec cocktails et que vous souhaitez ajouter une touche locale, bio et éthique : on vous a déniché comment réaliser ce combo.

Bref, encore le début d’une belle aventure qui commence à Strasbourg.


La Distillerie de Strasbourg

Page Facebook

Lien de la campagne de financement


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here