Décidément, cette période de crise sanitaire, c’est pire qu’une saison de Game Of Thrones niveau retournement de situation. Après avoir annoncé que le port du masque serait obligatoire sur la Grande île, les axes y menant ainsi que le quai des Bateliers, l’arrêté de la Ville, signé la semaine dernière, vient d’être suspendu par le tribunal administratif.

C’était un projet un peu ambitieux de la part de notre maire Roland Ries : mercredi dernier, il annonçait avoir signé un arrêté, rendant obligatoires les masques dans une grande partie du centre-ville de Strasbourg.

Mais c’était sans compter le tribunal administratif de Strasbourg, qui a, en ce lundi 25 mai, suspendu l’arrêté au motif qu’il n’y avait pas de situation impérieuse justifiant une exception à la liberté de s’habiller comme on le souhaite (article 8 de la convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme).

La Ville peut désormais se tourner vers le Conseil d’État. Mais cette solution est déjà mal engagée, comme l’a montré le cas de la Marie de Sceaux, qui s’est également vue refuser cette option il y a de ça un mois, car elle nuisait « à la cohérence des mesures nationales et des messages de prévention. »

À partir d’aujourd’hui, les Strasbourgeois sont donc de nouveau autorisés à déambuler dans la Grande Île sans masques. Mais n’oubliez pas que de grands pouvoirs impliquent aussi de grandes responsabilités, alors faites tout de même bien attention de respecter les mesures de sécurité 😉

2 COMMENTAIRES

  1. Ahhhhh ! Enfin du bon sens… c’est une très bonne nouvelle. Et ainsi chacun aura dorénavant à nouveau la liberté d’agir comme il lui plaira.

  2. Je ne vois pas en quoi le tribunal, un magistrat, serait compétent pour décider des règles régaliennes et sanitaires. Qu’on soit d’accord avec le maire ou non

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here