Assez hiberné ! Les températures se radoucissent, les corps se réchauffent, alors on arrête de se toucher la nouille (…quoique), et on clique sur Radio Clito. Un nouveau podcast 100% strasbourgeois sur la sexualité féminine, l’amour, la liberté, et qui, pour la faire courte, se propose d’« explorer avec humour et sans complexe ce qu’est être une femme, aujourd’hui, en France ». Le premier épisode vient tout juste de sortir et va t’en apprendre des belles sur le Kama Sutra. Allez, avoue, ta curiosité en est toute titillée.

Depuis que l’hiver s’est installé, tu peines à quitter ton oreiller et t’as une bais(s)e de moral ? T’inquiètes, le printemps revient. Et puis avec ce qui va suivre, tu verras qu’il n’y a pas que l’été qui peut se montrer torride : rester sous sa couette peut présenter quelques avantages. Que l’on y soit en solitaire, ou à plusieurs. Et pour davantage profiter de la douceur de ton lit, branche ton ampli : j’ai un podcast strasbourgeois qui va te faire plaisir… Radio Clito, « la radio qui vous titille ».

Un plaisir partagé

Partie d’une plaisanterie, à la fin de l’été 2019, à l’anniv d’un de leurs potes, l’idée de monter un podcast sur la sexualité féminine, est née entre deux tartes flambées de la Binchstub. Après quelques jeux de mots, le nom « Radio Clito » s’impose sur toutes les lèvres, et la blague devient projet.

Raphaëlle, Laura et Emilie, illustrées par Raphaëlle Garcia

Derrière cette initiative se cachent trois amies strasbourgeoises d’une trentaine d’années qui ne manquent pas d’humour : Laura, Emilie et Raphaëlle. Un trio qui a du doigté : issues du monde de la communication et de l’audiovisuel, elles sont respectivement à la production et la réalisation pour la première, photographe-vidéaste pour la deuxième, et anciennement à la tête d’une agence de comm’ pour la dernière. Elles voient dans cette expérience, un nouveau challenge, à vivre entre amies, autour d’un sujet qui les intéresse et les interroge.

Une programmation léchée

Ce podcast se veut tout à la fois artistique et documentaire. Chaque épisode (dans l’idéal, un rendez-vous bimestriel), de 30 min à 1h, abordera une thématique précise et sera découpé en plusieurs points. Une introduction avec un texte lu ou un témoignage, suivie d’un micro-trottoir, puis d’une interview ou une table ronde qui confrontera leurs questions et des interventions extérieures d’avis experts, et enfin un tuto. Le tout ponctué de conseils et de beaucoup de bienveillance.

Ultra informatif, bien monté (*winkwink*) et non sans humour, le tout premier (à écouter ICI ou ci-dessous) porte sur le Kamasutra. Une belle mise en bouche. Pour cela, elles se sont même pliées à l’exercice du yoga, qui s’inscrit lui aussi dans la philosophie indienne. Une façon de se mettre en jambe, habillées, sur quelques-unes des positions acrobatiques dessinées dans le célèbre recueil.

A suivre, dans leur liste : le polyamour, l’orgasme féminin, la simulation, la fidélité, les fantasmes, l’avortement, le regard de l’autre, la domination masculine, la pornographie, l’horloge biologique, la prostitution féminine et masculine, etc.

A bas, donc, les sujets tabous : la sexualité féminine y sera décryptée, dans sa globalité. Des questions de société, de sexualité, autour du corps, des sentiments, des relations… Bien que toutes trois soient hétéro, elles essaieront de donner la parole à d’autres, femmes ou hommes, quels que soit leur orientation et leur âge. Pour plus de diversité des points de vue. Leur démarche : s’interroger et s’informer.

Un peu de bouche à oreille

Le trio a commencé fort. Avec des visuels et un nom plus qu’attirants, et avant même la sortie de leur premier épisode, elles avaient déjà réussi à titiller la curiosité sur les réseaux.Profitant du bouche à oreille, elles ont lancé une campagne Ulule afin de financer du meilleur matos pour la suite.

L’aventure continue avec la vente d’un calendrier 2020, coquinement illustré par Raphaëlle, autour du Kamasutra. Pour se rappeler, pourquoi pas, chaque mois de s’essayer à une sexualité plus inventive et curieuse. Tu pourras le trouver au FAT, au Café Lové, à la Binchstub de Broglie ou au Studio Yogiz.

Envie de donner un coup de main ?

Alors, si toi aussi, tu trouves que t’as ton mot à dire, et une folle envie de susurrer à l’oreille de leur auditoire et de tout Strasbourg, tu peux candidater sur leur page pour témoigner ou participer à la table ronde.

[Pour un prochain podcast, elles recherchent d’ailleurs des femmes faisant ou ayant fait appel aux services d’un escort-boy. Concernée ? Fais-leur signe].

Et si, au détour d’un marché, tu les croises lors d’un micro-trottoir, et que l’une d’elles te tend un micro, n’aie crainte, elles ne mordent pas. Mieux : elles recherchent un coup de main, des bras, avec une vraie volonté d’ « intégrer les gens de la ville ».

Pour la suite, si le projet te plaît, n’hésite pas à passer le bon mot à tes potes, ton plan couette, ou plus si affinités.

Pour faire prolonger le plaisir :
leur petite sélection de podcasts

Un podcast à soi – ARTE Radio
Le Cabinet de curiosité féminine
VOXXX – Audio porn féministe
Histoire de Darons
Les couilles sur la table

Elles conseillent également le site du Quai Branly sur l’histoire de la féminité, ou certaines émissions France Inter et France Culture sur ces mêmes questions.

Alors glisse-toi sous les draps, mets lecture et fais-toi plaisir avec ce premier épisode de Radio Clito. Et si tu as toi-même des bons plans de podcasts : fais tourner dans les commentaires.


Pour suivre l’actu de Radio Clito
Le site
Facebook
Instagram
YouTube

Leur actu toute fraîche
Participation au Pop Meufs Festival sur Paris :
« Le Kamasutra par Radio Clito »
suivi d’une discussion autour de l’éducation à la sexualité
Mardi 24 mars [Plus d’infos sur l’évènement par ici]


[Tous les visuels sont la propriété de Radio Clito]

>>Fanny SORIANO<<

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here