Après 12 années sous le règne du roi Roland, le trône de Strasbourg se libère et les prétendants sortent désormais à visage découvert. Ce 15 et 22 mars, le ou la prochaine(e) Maire de Strasbourg sera élu(e). Un vote qui ne changera pas forcément le monde dans lequel nous vivons, mais qui par contre peut changer le visage de nos rues, de nos nuits et de ce qui rythme notre quotidien. Le résultat de ces élections municipales marquera le début d’une nouvelle histoire pour la ville et ceux qui l’habitent. Et ça, à l’heure où le mot « local » régit nos journées, on ne peut pas le manquer !

Mais comment traiter le sujet périlleux et pas toujours très sexy de la politique strasbourgeoise quand il y a encore peu la seule voix que nous portions était celle d’aider à choisir entre un bon et un mauvais thon-mayo ?
Industriel ou artisanal ? Bourré d’édulcorants ou naturel ? Avec ou sans image non contractuelle ? Même si des intentions satiriques pourraient parfois se faire désirer, il s’avère que le parcours d’une personne est plus dur à juger que celui d’un produit. N’ayant pas l’arrogance d’avoir l’expertise politique adéquate pour prendre parti aujourd’hui, nous avons décidé de suivre ces élections municipales à notre façon.

Même format, mêmes questions, même temps de parole, même verre d’eau et même température tropicale dans le studio

Jeanne Barseghian, Chantal Cutajar, Hombeline du Parc, Alain Fontanel, Kévin Loquais, Jean-Philippe Vetter et Mathieu Cahn.

Cette semaine, 7 candidats sont passés dans notre studio vidéo pour se prêter au même exercice : se présenter face à la caméra en répondant à 6 questions. Le temps de parole maximum étant de 6 minutes et les réponses n’étant pas coupées au montage.

Ce format vidéo servira à découvrir ces strasbourgeois(es) qui ont décidé de représenter des idées. L’un ou l’une d’elle sera notre prochain(e) Maire le 22 mars et tous les lundis et mercredis dès le 27 janvier, vous aurez l’occasion d’en découvrir un(e) via notre page Facebook, notre compte Instagram et bien sûr ici-même, sur le site.

En complément de cette vidéo, nous publierons la même journée un article biographique pour comprendre d’où vient la personne qui s’adresse à nous et juger si son discours est cohérent avec ses actions politiques passées.

L’ordre de diffusion des candidats a été fait par tirage au sort et les candidats manquants au tournage seront présentés dans des articles écrits.

Un autre format vidéo début mars pour parler concrètement

Dire bonjour c’est bien, dire ce qu’on propose de faire, c’est mieux. La semaine du 17 février, nous reverrons ces 7 candidats pour entendre leurs réponses concrètes sur 7 thématiques concernant la ville : l’écologie, l’urbanisme, les commerces, la vie nocturne, le renouveau du marché de Noël, le social et les priorités budgétaires/grands projets.

Chacun aura 2 minutes de paroles pour nous partager ses engagements. Ces 7 vidéos thématiques seront diffusées la première semaine de mars. Laissant la semaine suivante comme temps de réflexion pour chacun, juste avant de voter.

Des sondages de qualité, par des experts de haut vol

Parce que prévenir c’est guérir, comptez sur nous pour vous apporter durant cette période électorale des outils de sondage d’une précision exemplaire. Ifop en sueur, vous verrez.

Nous savons que la vie politique n’est pas au goût de tous. Mais ce que vous nous avez prouvé en 6 ans d’existence de Pokaa, c’est que vous aviez des choses à dire quand cela touche votre ville. Vous nous avez fait découvrir le sens du mot débat, plus ou moins houleux, plus ou moins respectueux, mais bien là. Et pour une fois, l’arène ne se passe pas sur les réseaux sociaux, mais dans la rue et les bureaux de votes. Si il y a un moment où vous pouvez choisir le Strasbourg dans lequel vous vivrez, c’est en mars cette année.



LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here