Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité
concert public

Sorties de la semaine : Paye ton Noël, apéro voyageur, goûter gourmand et blindtest 80’s

1.6k Lectures
Publicité
Publicité

Et voilà venu le temps des températures négatives, des narines qui coulent (deux narines pour deux fois plus de fluide), des lèvres gercées, et des mains version papier ponce ! Décembre a pointé le bout de son nez. Il serait judicieux de penser à chercher les premiers cadeaux de Noël, mais comme d’habitude on va tous s’y mettre le 23 au plus tôt et ce sera le « Black Friday » again. Puis il y a tellement d’autres choses à faire que de trouver des présents, qui de toute façon vont finir échangés. Par exemple, toutes les sorties de la semaine, disponibles ci-dessous en VF et en avant-première juste pour toi.


Programme pour une semaine entre réalité virtuelle, soirée queer, goûter de Noël et festival de montagne


REGARDER DES FILMS EN RÉALITÉ VIRTUELLE

>> Jeudi 5 décembre, le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg, en partenariat avec le Shadok, Seppia et VRrOOm, débute sa deuxième saison de séances de films en réalité virtuelle à Strasbourg. Un rendez-vous incontournable pour t’immerger à 360° lors de véritables séances de cinéma VR où tous les spectateurs vivront la même expérience simultanément. Grâce aux nouveaux casques nomades Oculus Go mis à disposition par le Festival et le Shadok, la deuxième saison du VR Cinéma s’annonce encore plus intense et immersive que la précédente ! En savoir plus.

PAPOTER VOYAGES A UN APÉRO VOYAGEURS

>> Jeudi 5 décembre, l’apéro Voyageurs, au Graffalgar, permet de discuter voyages autour d’un ou plusieurs verres, de partager et de passer une soirée au goût d’évasion. Le voyage te passionne? Tu as déjà crapahuté à travers le monde ou tu n’en as pas encore eu l’occasion mais tu en rêves? Tu as des tonnes d’anecdotes à raconter, des bons plans à échanger, des questions à poser ? Envie de découvrir et d’apprendre? Qui sait tu y rencontreras peut-être ton ou ta future co-voyageuse. En tout les cas, tu devrais y trouver l’inspiration pour ton futur trip. Et comme c’est Noël, on te propose en plus de participer à la grande distribution de cadeaux des PassDav. Le principe est simple : chacun vient avec un petit cadeau (montant max 5€). À ton arrivée, tu le places dans la grande hotte du Père-Noël (en échange d‘un bon pour un cadeau). Et à 21h30, les cadeaux seront distribués au hasard en échange des bons qui vous auront été donnés. En savoir plus.

PARTICIPER A UN BLINDTEST ANNÉES 80

>> Jeudi 5 décembre,  le Dooz Escape organise un blindtest 80’s des plus éclectique. Un plongeon dans les boums d’antan avec une large sélection de musiques que tu as pu entendre quand tu allais au Messti de ton village faire des auto-tamponneuses. Les années 80, c’est Emile et Images et leurs démons de minuit, Début de soirée avec leur Nuit de Folie, Partenaire Particulier, Macumba, Besoin de Rien Envie de toi, Ève Lève toi et j’en passe… En gros du sacré level pour passer une soirée au top. Compose ton équipe et viens renouer avec les musiques d’il y a trente ans. Nostalgie quand tu nous tiens… Ce soir, Peter et Sloane prendront possession de ton corps. En savoir plus.

PROFITER DES SPECTACLES ET CONCERTS PROPOSES PAR PAYE TON NOEL

>> Du vendredi 6 décembre au 21 décembre, Paye Ton Noël revient ambiancer Strasbourg. C’est déjà la 13e édition du festival hivernal phare de l’association strasbourgeoise Pelpass. Et pour le débuter en beauté, c’est la Place Grimmeissen qui offrira grand nombre de spectacles et de concerts gratuits du 6 au 10 décembre. Ce vendredi soir, tu pourras venir écouter « L’intervalle entre le marche-pied et le quai » -> Nom de groupe le plus long du monde. Duo de Chanson-Digitale-Punk, qui rappelle que la vie est dangereuse. Suivi du Winston Band, from Montréal, qui jouera du zydeco, cajun, folk québécois d’une bâtardise étrangement authentique. Après la place Grimmeissen, c’est la place de Zurich et le Molodoï qui prendront la relève pour un festival qui promet de te faire oublier tout le bordel du marché de Noël. En savoir plus.

TOUCHER DU DOIGT LE PÉCHÉ A UNE SOIRÉE QUEER

>> Samedi 7 décembre, en ce mois placé sous le signe de la sainteté, la messe sera dite à l’Elastic Bar. Ce samedi soir, nous fêterons la naissance de l’Eglise du Péché Public avec le cabinet de curiosités d’Hermance, des ateliers performatifs, des installations vidéos, de la musique live, des Djs sets et des poèmes. Attention cette soirée n’accueille qu’un public majeur et averti =). Avec l’Eglise du Péché Public la liberté sera de mise, dresscode libre et audacieux. Sens-toi autorisé à provoquer tes propres limites. Démo performative sexe positive, crochatte, Divine Putain, techno industrielle et j’en passe, mieux que la messe de minuit, cette soirée promet de t’en mettre plein les yeux. En savoir plus.

CHINER DES AFFICHES DE FILMS AU MARCHE DE NOEL DU CINÉMA STAR

>> Samedi 7 décembre, les cinémas Star t’invitent à une grande vente d’affiches de films. Que tu veuilles acquérir le mythique visage de Joaquin Phoenix dans le rôle de Joker ou combler les murs blancs de ton appart ou recouvrir les traces d’humidité, tu as forcément de bonnes raisons d’être intéressé par cet événement. De 13h à 19h ça va faire la file rue du 22 novembre. Des pépites sont à chiner ! On t’en dit plus.

DÉGUSTER UN BUFFET DE PÂTISSERIES POUR UN GOÛTER DE NOËL RÉCONFORTANT

>> Dimanche 8 décembre, la pâtisserie « Les Délices de Julie » te propose un après-midi réconfortant et cocooning avec un buffet de douceurs à volonté. Avis à tous les fans de gourmandises. Pour cette première édition, tu pourras partager à volonté un goûter aux saveurs d’enfance composé d’un buffet de pâtisseries faites maison à base de mignardises sucrées, de mini cupcakes, de tartelettes, de pain d’épices et de brioches. Des thés au saveurs de Noël et du chocolat chaud délicieux. Sauras-tu résister aux délicieux sucre d’orge ou à la pâte à tartiner maison? En savoir plus.

DÉCOUVRIR LA COMÉDIE MUSICALE INCONTOURNABLE « UN VIOLON SUR LE TOIT »

>> Du vendredi 6 décembre au 17 décembre, le metteur en scène Barrie Kosky et le chorégraphe Otto Pichler nous donnent le plaisir de (re)découvrir un chef d’oeuvre authentique à l’Opéra National du Rhin. Créé à Broadway en 1964, couronné par neuf Tony Awards et joué dans le monde entier, Un Violon sur le toit est devenu un classique incontournable de la comédie musicale, qui, après quelques milliers de représentations, a traversé l’Atlantique pour se retrouver à Londres puis à Paris. Délicat et bouleversant, « Un Violon sur le toit » se déroule au début du XXème siècle, dans le quartier juif d’Anatevka, petite ville de Russie. Tevye est un modeste laitier dont les préoccupations majeures sont caractéristiques de l’univers fermé dans lequel il vit : nourrir sa joyeuse famille, chercher de bons maris à ses trois aînées capricieuses et rassurer Dieu quant aux libertés qu’il prend vis à vis des traditions et de la religion. Mais ses filles tombent amoureuses de qui leur plaît. Tzeitel épouse un pauvre tailleur plutôt que le riche et vieux boucher que lui destinait son père ; Hodel s’éprend d’un jeune révolutionnaire et Chava d’un Russe qui n’est même pas juif… A travers des saynètes savoureuses, « Un violon sur le toit » évoque des thématiques brûlantes telles que l’exil, la haine raciale, l’identité ou la tradition. On t’en dit plus par là

DÉBATTRE AUTOUR DU FILM INDISPENSABLE « FEMALE PLEASURE »

>> Lundi 9 décembre, le Collectif Arc en Ci.elles, en partenariat avec Sciences Po Forum,  propose le film Female Pleasure de Barbara Miller à l’Odyssée. La projection sera suivie d’un débat ouvert sur les thématiques du film, durant lequel vous pourrez partager votre opinion, vos idées et vos questions dans le respect et la tolérance. Le documentaire de Barbara Miller se présente comme un catalogue de témoignages recueillis aux cinq coins du globe. Cinq femmes dénoncent et se battent contre des tyrannies masculines bien précises ; le tabou japonais autour du sexe féminin, le harcèlement en Inde, les mariages forcés dans la communauté hassidique new-yorkaise, les viols au sein de l’Eglise catholique et la pratique de l’excision dans les familles originaires d’Afrique. Cinq héroïnes, cinq pays, un même combat. En savoir plus.

EN PRENDRE PLEIN LA VUE AU FESTIVAL DU FILM DE MONTAGNE

>> Lundi 9 décembre, le festival du film de montagne revient dans ton cinéma à l’UGC ciné cité. Le but ? Apporter la montagne en ville, afin de partager toute la beauté des sports de montagne ! Une sélection des meilleurs documentaires liés aux activités de montagne telles que le ski, l’alpinisme, l’escalade ou le parapente y sont présentés. Des films ayant pour point commun des images à couper le souffle, mais dont la force est surtout de présenter des aventures humaines extraordinaires. Une bouffée d’oxygène qui va te pousser à réaliser tes propres rêves! En savoir plus.

DEGUSTER DES VINS BIOS

>> Lundi 9 décembre, la galerie Aedaen accueil 10 producteurs de vins bio ou biodynamique. Cette soirée débutera 16h pour les professionnels du métier et 19h pour le grand public assoiffé. On pourra rencontrer tout au long de la soirée les différents vignerons qui viendront nous faire déguster leurs précieux liquides dorés. Le tout, accompagné par un buffet traiteur gastronomique prévu en accord avec les vins. Boire, manger, boire, manger, tu me suis ? En savoir plus

FAIRE LA FÊTE TOUTE LA NUIT

>> Jeudi 5 décembre, la Kulture accueille une soirée pour tous les amoureux de la Housemusic et de la HouseDance. Prépare-toi pour un voyage entre le Brésil et New-York sans avoir à bouger de Strasbourg.
Porte d’Embarquement 23h00 la Kulture. En savoir plus.

>> Vendredi 6 décembre, à la Kulture le collectif la Finca reprend les commandes de l’appareil pour une deuxième édition de ses soirées Jetlag. Ce nouveau voyage sensoriel t’emmènera tout droit direction Calcutta. Au programme, un spécial guest en la personne de Luuk (GOSU), un DJ booth à chaque étage, un stand nourriture inspirée de l’Inde, du maquillage, de l’encens et des couleurs à s’en froisser les rétines. Les Djs de La Finca seront évidemment de la partie, des turbulences sur le vol sont à prévoir. Ça va groover du déhanché. En savoir plus.

>> Vendredi 6 décembre, l’Elastic Bar te propose de monter dans la DeLorean de Marty et Doc, direction les années 90, avec DJ Matt aux platines. Les années 90 musicalement, c’est Nirvana avec l’énormissime « Smells Like Teen Spirits », Britney Spears en collégienne dans « Baby One More Time », Gala avec son culte « Freed From Desire » —> la dance c’était trop cool!, Oasis « Wonderwall » , ou encore « Wannabe » des Spice Girls, dont on a tous tenté en vain de chanter les premières paroles. Et je ne peux pas omettre de citer  » Sing Hallelujah ! » parce que je l’avais zappé celle-là et qu’en fait elle est vraiment trop stylée aha. En bref, ce qu’on te propose à l’Elastic c’est de venir déconner et t’éclater sur les tubes qui ont bercé ton enfance/adolescence. Alors sors tes buffalos et ton crop top pour une nuit décadente. En savoir plus.

>> Vendredi 6 décembre, au Local, les soirées Omezis reviennent pour une nuit spéciale Broken Beat, à base de partage, de boissons, de musique et de discussions. La revue culturelle la Lézarde s’associe au label pour une programmation qui promet de décoiffer. Après un atelier et un moment poétique avec la Lézarde, la soirée continuera dans le caveau pour un concert d’Emile Londonien + guests suivi d’un DJ set brokenbeat soigneusement concocté par Dope Tones Records, histoire de t’ambiancer jusqu’au petit matin. En savoir plus.

>> Samedi 7 décembre, le Kalt accueille le DJ producteur allemand Roman Flügel et ses compositions léchées pour un voyage vers des contrées célestes et hypnotiques. Un savoir-faire unique mêlé à la sensibilité d’un DJ connu pour son goût pour les mélodies délicates et les transitions imperceptibles. Du haut de son mètre 80, Flügel a la force tranquille des grands producteurs dont la réputation n’est plus à faire. Cet artiste caméléon évolue sous une multitude de pseudonymes (Alter Ego, Soylent Green, Roman IV…) qui lui permettent d’embrasser avec finesse aussi bien une acid graveleuse qu’une deep house limpide, jusqu’au breakbeat hardcore en passant par une techno minimale ciselée. Il collabore avec Sven Väth, Daft Punk, Kylie Minogue… En savoir plus.

>> Samedi 7 décembre, l’Espace Django accueille deux rappeurs au flow à couper le souffle. Gracy Hopkins le « plus américain des rappeurs français » et Art Melody, rappeur burkinabé, qui lorsqu’il n’est pas en studio, est agriculteur au quotidien, dans la grande tradition du peuple Mossi pour qui l’attachement à la terre est fondamental. Art Melody est le gardien d’un rap fulminant, qui puise autant son inspiration dans les incantations griotiques de sa mère, dans l’afro-soul des années 70, que dans le meilleur du rap new-yorkais (Busta Rhymes, Mobb Deep, Nas). Un rap désenchanté au flow aride et aux beats denses. En se fiant à son nom, à son aisance en anglais et à sa musique, on pourrait croire sans ciller que Gracy Hopkins est la nouvelle sensation du rap West Coast. Et on aurait tort : le jeune homme vient de Torcy, en Seine-et-Marne. Il propose un mélange frais de rap guttural, saupoudré de beats minimalistes et expérimentaux. Sur scène, l’énergie est typique de la nouvelle scène hip-hop francophone, bouillonnante ! « Je suis une confusion moi-même. ». C’est vrai, Gracy Hopkins est de la trempe des artistes au génie insaisissable. A découvrir absolument. En savoir plus.

>> Samedi 7 décembre, le Fat invite DJ P et Animal Shampooing aux platines. Qui dans sa vie a déjà vécu l’expérience de voir Dj P aux commandes d’un dancefloor connait la foule en sueur, les errances extatiques et la bonne humeur contagieuse. Mais réduire cet esthète des MK2 à un simple chauffeur de salle serait une erreur de débutant. De ses premières influences, le hip-hop il a su garder l’amour du sample ultime et des scratches percutants. Se revendiquant de cet héritage de diggers avertis, DJ P s’est forgé une identité musicale en solo ou derrière le collectif de DJs Turntableast. Brassant dans son sillage des influences Boom Bap ou encore Soul Funk, il laisse la porte ouverte à qui veut bien entrer dans son univers. En savoir plus.

Bonne semaines les cacahuètes grillées !

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Sorties de la semaine : Paye ton Noël, apéro voyageur, goûter gourmand et blindtest 80’s

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !