Aujourd’hui on se dirige du coté de la rue des couples pour s’imprégner de l’ambiance et du charme d’une table d’exception. Nous partons découvrir les saveurs exotiques et franches du restaurant Le Cosy. C’est sous les lumières tamisées teintées de rouge impérial que nous nous glissons discretos avec mon acolyte du jour. Un gaillard plutôt affamé après une journée de dur labeur. Comme lui, je découvre en passant la porte un écrin d’intimité d’une quarantaine de places dédié à la cuisine chinoise d’une grande qualité. Mais pour l’instant mon palais ne le sait pas encore. On m’avait dit que j’allais prendre une claque, je ne suis même pas encore assis que j’ai déjà mal aux joues. Le moins qu’on puisse dire c’est que le restaurant porte bien son nom : on ressent l’étrange sensation qu’ici au Cosy on ne vous laissera pas partir sans afficher un large et franc sourire un peu teubé. Mais si tu sais… celui que tu arbores après trois ou quatre verres de saké.

Au fourneau : Une famille à la cool, joyeuse et espiègle. Elle anime l’unique salle du restaurant avec une véritable énergie, une bonne humeur qui nous fait sourire tous ensemble, on communique et on réagit, on est « mis en valeur« , on adore. Les deux jeunes femmes qui nous servent ce soir là sont habillées de tenues rouges d’une rare élégance, nous nous prenons au jeu de la tradition. Le Mékong pourrait couler là dehors qu’on ne serait pas surpris. Tous les détails ont leur importance et le Cosy l’a bien compris : décoration géniale, musique à peine audible, service impeccable, calme et sérénité, commandes lancées dans la langue, le décors est posé, et voilà qu’on nous amène les plats. On est loin d’avoir fini de kiffer.

Leur crédo : une cuisine chinoise véritable comme on peut l’a trouver du coté de l’empire du milieu. Du canard laqué, des nems, des nouilles sautées aux crevettes au porc ou au boeuf, du porc au caramel, des saveurs franches : aigre douces, sucrées salées ou encore umami comme on les trouve souvent en Asie. Une véritable palette de diversités qui développe dans chaque plat une saveur différente et une identité assumée. Le tout MAISON s’il vous plaît (et non occidentalisé). Au Cosy on met les plats en scène, ils arrivent crépitants ou en train de frémir dans leurs bouillons de légumes. Le visuel apporte spectacle et divertissement, un spectacle qui se partage le sourire aux lèvres avec nos voisins de table. On aime cette proximité et on profite d’un moment agréable bien avant d’avoir utilisé ses couverts (ou ses baguettes pour ceux qui ont une main droite).

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image00109-1024x768.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image00130-1024x768.jpeg.

Les spécialités

  • Nems, samoussas, crevettes, calamars, racines, fritures, raviolis, dim sum, brioches vapeur et même méduse en salade (de 5,80 € à 7,50 €)
  • Porc au caramel, onglet de boeuf mariné au piment, aubergine à la viande hachée, porc à l’ananas, wok au curry poulet boeuf ou encore crevettes, spécialités au tofu (de 10,00 € à 16,80 €)
  • Riz nature, cantonnais, nouilles aux légumes ou aux crevettes (de 2,80 € à 5,80 €)
  • Les menus : entrée + plat + dessert et/ou digestif (de 19,00 € à 28,00 €)

Nos kiffs

  • La décoration prête réellement au voyage et se démarque très fortement des autres restaurants chinois.
  • Le rapport qualité prix est excellent
  • Le midi on vous propose un plat du jour (entrée + plat + boisson à 13,00 €)
  • L’ambiance est suspendue, calme et agréable, on ne peut simplement pas être stressé au Cosy. Lorsqu’on passe la porte on se fait assommer délicatement par l’esprit du lieu, et croyez moi il nous veut du bien.
  • Le service est au top et la famille toute entière qui s’y officie est irréprochable de professionnalisme (et en plus très gentille).
  • L’expertise sur les plats est hallucinante : chaque condiment, chaque épice, chaque sauce, chaque grain de riz est dans votre assiette pour une raison : parce que c’est ainsi que le veut la tradition. D’ailleurs il faudra s’y faire, au Cosy rien n’est fade, chaque plat exprime une saveur marquée et les explications précises de l’équipe vous dirigeront vers des habitudes de consommation et une prestation d’un service irréprochable puisée dans le respect des traditions.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image00141-1024x542.jpeg.

Mais…

  • Le choco bon que j’ai eu avec mon café était à moitié fondu ça va pas du tout… (trop fun le mec)

Les petits Tips Pokaa

  • Le Cosy est le genre de restaurant qui satisfait chaque occasion d’aller manger : quelque soit le/la ou les partenaires du jour OU du soir. On peut y aller avec un collègue autant qu’avec un ami ou un petite mamie, mais au vu du public présent ce soir là c’est LE rendez-vous des dates en scred.
  • Le restaurant est ouvert assez tard du lundi au samedi (23h00)
  • Jetez vous sur les menus, ils sont copieux, diversifiés et d’un rapport qualité prix au top
  • Lors de la commande n’hésitez pas à dire ce que vous aimez et ce que vous aimez moins. L’équipe connaît les plats sur le bout des doigts et sait bien évidemment chaque ingrédient et chaque saveur qui se dégagera du plat. Si vous préférez un plat à la saveur légère, forte ou pimentée précisez-le et vous serrez très bien conseillé.

***

Restaurant Le Cosy

17, rue des Couples
03 88 35 17 46
ouvert le lundi,mardi, jeudi, vendredi et samedi de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 23h00. Le dimanche et le mercredi de 19h00 à 23h00

La page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here