Rue Boileau, c’est un groupe réuni autour du jazz, une union, un collectif. Strasbourgeois d’origine ou d’adoption, ces six amis un peu zinzins sortis de divers univers nous proposent une approche déambulatoire et urbaine d’un jazz de boulevards. Leur premier EP, « Pictural » est le premier fruit de leur collaboration. À la fois chic et populaire, le travail de Rue Boileau se veut manifestement éclectique, à destination du public habitué ou non aux douces mélodies d’un jazz acoustique. Rue Boileau, c’est aussi un mariage, une rencontre, un métissage : celui du jazz et du funk, du rap et du hip hop, une palette de nuances aux services d’un premier EP particulièrement bien dessiné. Tantôt aérien et lumineux, tantôt sombre et emprunt de gravité, nous entrons dans l’univers poétique et plein de sensibilité de six petits gars strasbourgeois passionnés. Une bande de potes qui nous proposent 5 morceaux particulièrement bien dessinés.

Pictural : le premier EP de Rue Boileau en écoute libre

Produit par le label « labelle électrique », nos 6 potes ont travaillé dur à la production et au mixage dans leur studio du port du Rhin. Ensemble, ils ont chacun apporté leur touche perso à la création de morceaux tantôt nostalgiques tantôt dansant, avec comme repère les fanfares, l’ambiance nostalgique d’un quai de gare, la joie timide du rythme Balkan. Des morceaux très personnels qui racontent une véritable histoire, pleine d’esquisses et d’illustrations. On imagine aisément un décors derrière chaque titre : une image, une ambiance et une humeur dédiée à chaque piste. Précis, bien produits et particulièrement bien arrangés, les 5 titres que nous proposent Rue Boileau sont certainement les prémices d’un plus large succès. Un pur produit strasbourgeois qui fait chanter les cuivres, un EP énergique et doux à la fois, une musique à partager et une belle histoire à suivre.

Les zicos du jour sous une délicieuse lumière rougeâtre

>> La page Facebook du groupe <<

Crédits Photo : Hunay Saday


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here