Alors que la vie politique nationale semble se déconnecter encore un peu plus de ses citoyens jour après jour – grosse blague du Grand Débat – et que les élections européennes approchent dans toute leur complexité, la ville de Strasbourg a pris une initiative qui va dans le sens d’une relation électeurs-élus plus forte et directe. Cette initiative, c’est l’opération budget participatif dont ou vous parlait déjà ici. A travers ce projet, la ville a mis en place une plateforme d’initiatives citoyennes, qui ont donné lieu à 66 projets émanant des strasbourgeoises et des strasbourgeois. Petit bonus : vous avez la possibilité de voter pour vos projets favoris ! On vous en dit plus.

Le budget participatif, une chouette initiative

Commençons par le commencement, qu’est-ce que c’est que cette notion de budget participatif ? Selon le site dédié de l’Eurométropole, c’est un dispositif initié dans le cadre du Sommet Citoyen ayant pour objectifs de permettre aux strasbourgeoises et strasbourgeois de 16 ans et plus d’affecter une partie du budget d’investissement de la collectivité à des projets qu’ils ont eux-mêmes proposés et choisis, mais aussi de faciliter la co-construction de projets entre les élus, les agents de la collectivité et les citoyennes et citoyens. D’ailleurs, on vous avait demandé sur notre compte Instagram ce que vous feriez de cet argent, et vous aviez répondu tout ça.

Le million le million !

Grosso modo, c’est donc de rapprocher deux entités que l’on voit de plus en plus éloignées : celles et ceux qui votent et celles et ceux qui sont élus. Le tout en favorisant la créativité et la dimension locale, puisque les propositions concernent dix quartiers de la ville de Strasbourg. Le budget alloué ? 1 000 000 d’euros de budget d’investissement pour le budget participatif 2019. Une somme qui sera répartie de façon équitable sur les 10 territoires de la ville de Strasbourg et dont le montant est fixé en fonction du nombre d’habitants par quartier.

Comment voter ?

Ce droit de décision est inédit, selon les mots de l’Eurométropole, et jusqu’au 30 avril, vous avez le loisir de choisir quels projets vous passionnent et vous plaisent. Pour cela, il faut bien évidemment passer par la fastidieuse étape de se créer un compte, puisque toute personne possédant un compte identifié sur la plateforme numérique de participation citoyenne peut voter et suivre l’actualité du dispositif en ligne.

Dès lors, il faut aller ici pour s’inscrire. Une fois inscris, il vous faudra aller sur cette page afin de voter pour vos projets préférés et pour cela vous aurez le droit à cinq votes. Et puisque je suis gentil…

Quelques projets cool !

Je vous ai sélectionné 10 projets, un par quartier, que j’aime beaucoup. Pas pour vous influencer mais plutôt pour essayer de vous donner une idée des belles idées émanant des strasbourgeoises et strasbourgeois : sport, mobilier urbain, réadaptation de parcs, les idées fusent et montrent une volonté de changer les choses.

Quartier Centre : Réadapter le parc de la place de Haguenau

Si vous ne connaissez pas le parc de la place de Haguenau, c’est un peu comme un oasis au milieu d’une forêt de voitures et de béton. Alors qu’il offre une vraie possibilité de jeux et de découverts, ce parc est de plus en plus laissé à l’abandon. C’est pourquoi un projet est lancé pour la mise en place de jeux d’eau, d’une revitalisation de la flore, de panneaux célébrant les enfants et enfin rendre les parcours plus visibles et ludiques au sein du parc comme à l’extérieur, qui ressemble à un parcours du combattant.

Coût : 90 000 €

Autres projets sympa : Installation de cendriers urbains dans l’idée d’une chasse aux mégots et d’un mobilier urbain plus propre.

Un parc à retaper

Quartiers Cronenbourg/Hautepierre/Poterie/Hohberg : Une cabane à livres à Cronenbourg Saint Florent

Dans un quartier très dynamique ayant envie de favoriser le contact, l’entraide et les échanges de biens et de services entre les habitants, un projet de cabane à livres s’est érigé. Le tout dans un but de développer l’économie circulaire à l’échelle du quartier de Cronenbourg, ce projet veut amener tous les habitants à participer, et notamment les enfants, pour renforcer le lien social, se réapproprier l’espace publique et favoriser la prise d’initiatives. Si vous avez un peu le temps, allez voir en détail ce projet, il en vaut la peine.

Coût : 2 000€

Autres projets sympa : Mini-jardins participatifs ; Revitaliser l’Avenue François Mitterrand du pont P. Eluard au terminus du tram D.

Quartier Gare/Centre/Kléber : Suivi de la qualité de l’air dans le quartier/Capteurs No2 et microparticules/Connaître la qualité de l’air que je respire : 60 microcapteurs mobiles à Strasbourg

Ce projet fusionné a, comme vous l’aurez sans doute déjà compris, comme but d’améliorer fondamentalement la qualité de l’air que l’on respire. Cette priorité vitale dont finalement pas grand monde ne se soucie, alors que c’est pourtant l’air que l’on respire. Voici donc un projet qui tente de changer cela dans le quartier Gare : allez voir, c’est très complet !

Coût du projet : 2 000 € (20 capteurs à 100 € le capteur)

Autres projets sympa : L’horloge Ungerer, Végétalisation du passage souterrain Sous le parvis des Halles.

Quartier Koenigshoffen : Aménagement d’un lieu de pratique musicale

La musique adoucit les moeurs, mais encore faut-il pouvoir jouer de la musique. Le quartier Est de Koenigshoffen manque de lieu de rencontres ou de pratique pour musiciens amateurs. Or la typologie d’un mobilier urbain local faiblement isolé niveau acoustique rend difficile la pratique musicale et renforce les inégalités culturelles liées au quartier d’habitation. Dès lors, ce projet compte mettre à disposition un local du patrimoine de la Ville ou de l’Eurométropole de Strasbourg afin d’y créer un local de pratique musicale pour recevoir des musiciens amateurs, lors de plages horaires définies en accord avec la mairie de quartier.

Coût : 40 000 €

Autres projets sympa : Verger urbain Elsau ; Visibilité de notre passé « Romain » Cimetière Saint Gall.

Plus de musique à Koenigshoffen. Crédit @JS Koenigshoffen

Quartier Meinau : Aménagement d’agrès pour seniors aux place de l’Ile de France et place de la Meinau

Il ne faut pas se mentir : le mobilier urbain et l’espace public est extrêmement « jeunocentré ». Pour ceux qui n’aiment pas les mots valises, cela signifie que la ville est généralement pensée pour les hommes jeunes. Dès lors, les séniors sont bien souvent oubliés, alors qu’ils représentent une part de la population importante. Arrive ce projet d’agrès, de façon à permettre une activité sportive – pas du sport, attention, ce n’est pas la même chose – aux séniors. Plutôt cool.

Coût : 20 000 €

Quartier Robertsau/Wacken : Trois S’Cool Bus pour développer le ramassage et les sorties scolaires en mode actif

L’acquisition de trois vélos bus de type « S’Cool Bus » pour développer le ramassage scolaire décarbonné et les sorties scolaires en mode actif. Dans le but de réduire le nombre de voitures devant les écoles en développant une offre de ramassage scolaire écologique (sans carburant, zéro CO2) en mode actif (les enfants transportés pédalent). Mais aussi pour offrir à toutes les écoles de la ville une solution de transport actif pour les sorties scolaires (classes vertes, cinéma…) en développant le sport santé et l’apprentissage de la sécurité routière. Là encore, allez voir toute la propsition, c’est assez intéressant.

Coût : 40 000 €

Un exemple de S’Cool Bus. Crédit @Youtube – S’Cool Bus

Quartier Conseil Des XV : Machine distributrice d’histoires

Alors ça, c’est un de mes coups de coeur, avec le prochain : dans le quartier du Conseil des XV, il existe un projet de mise en place d’une machine distributrice d’histoires. Alors comment ça fonctionne ? Ce distributeur d’histoires courtes serait pour patienter dans les points d’accueil du public. Avec une borne d’environ 1m20 avec plusieurs boutons en fonction de la longueur du texte souhaité (5min, 10min, 15min) qu’il est possible d’actionner afin d’imprimer un texte court sur un bout de papier. De plus, des concours seraient mis en place et plein d’autres choses encore !

Coût : 300 €

Autres projets sympa : Remise à niveau du city stade ; Projet global sur la place Saint-Arnold

Quartier Bourse/Esplanade/Krutenau :Donner la place aux femmes dans les terrains de foot de la ville et faire la promotion de la mixité sportive

Je ne peux rien y faire : le sport, c’est ma marotte ! En plus dans le quartier dans lequel je vis, je ne pouvais pas ne pas vous présenter ce projet, qui a pour but d’encourager la mixité sur les terrains de foot, à quasi exclusive majorité masculine. Ici, l’objectif est de clairement notifier le côté « mixte » du terrain, mais également jouer sur la symbolique en le renommant Ada Hegerberg, première femme Ballon d’Or France Football et joueuse à l’Olympique Lyonnais. Dans l’idée de briser ce mur social qui existe dans le foot, et de permettre d’aller vers une pratioque plus mixte et ludique du sport le plus pratiqué en France !

Coût : 15 000 €

Autres projets sympa : De la verdure dans nos rues + Un quartier plus vert et durable + Plantation d’arbres rue du Général Zimmer/ Installation d’une infrastructure de street workout Parcs Heiritz ou Orangerie.

Ada Hegerberg

Quartier Neudorf/Schluthfeld/Musau/Port du Rhin : Borne de réparation de vélos (entrée de la route du Polygone) et borne de réparation de vélo sur l’espace public

Le choix ici était littéralement cornélien : trop de bons projets étaient présents au sein de ce quartier. Puisqu’il en fallait un, j’ai privilégié le côté vélo strasbourgeois, avec cette proposition de bornes de réparation de vélo dans l’espace public, quelque chose qui manque cruellement à Strasbourg. Cela irait dans le sens des politiques menées depuis quelques années par la Ville pour développer les mobilités douces : adapter le mobilier urbain aux nouveaux usages.

Coût : 6 000 €

Autres projets sympa : Les Jardins de Babylone, art et végétal rue de Thann/ Skatepark de la place de l’Etoile (énorme projet, allez voir)/ Boite à livre Parc du Kurgarten/ Photo’Graff/ Tiny House Café/ La navette : Un véhicule utilitaire 7/9 places Cité Ampère.

Quartier Neuhof : Pôle Intergénérationnel et Interculturel REUSS ESPOIR

Le but de ce projet est le renforcement du lien social à l’aide de livres, puisque l’échange autour des ouvrages crée du lien social : il n’y a qu’à voir les livres Harry Potter pour s’en convaincre. De plus, ce projet possède un versant écologique, en permettant le recyclage des livres que l’on ne souhaite plus garder. Enfin, le choix d’un abri avec un banc, plutôt qu’une boîte à livres, est important car son utilisation permet aux personnes à mobilité réduite, un meilleur accès aux livres. Du lien social, de l’écologie et pour toutes les populations : que demande le peuple ?

Coût : 5 000 €

Autres projets sympa : Terrain de santé et de musculation Zone Elan au bout de l’Allée Reuss Neuhof/Aménagement de structures motrices et psycho sensorielles pour séniors.

Pour conclure, je n’ai plus qu’une chose à rajouter : il vous reste reste 17 jours pour voter par >> ici << pour les projets qui vous intéressent le plus jusqu’au ! Profitez-en, c’est pas tous les jours que vous avez un pouvoir aussi important sur la vie publique locale.


Soutenu mais non relu par l’Eurométropole de Strasbourg

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here