Après la manifestation des « jeunes pour le climat » de vendredi, un nouveau gros rassemblement écolo a eu lieu dans les rues de Strasbourg. Samedi, c’était la 6e Marche Pour le Climat. Plus de 5000 personnes ont répondu à l’appel des organisations environnementales alsaciennes. La manifestation, comme dans près de 200 autres villes en France, s’est déroulée dans le calme et la bonne humeur. Retour en photos.

Portés par la ferveur des manifestations réussies de la jeunesse et du mouvement Youth For Climate, les adultes aussi montrent qu’ils sont contre l’inaction des gouvernants vis-à-vis du dérèglement climatique. En tout, sur deux jours, c’est plus de 10 000 personnes qui ont marché dans les rues de Strasbourg pour une même cause. Si la mobilisation des jeunes vendredi était composée essentiellement de lycéens,la Marche pour le Climat comportait de nombreuses familles et beaucoup de retraités. Pour autant, le mouvement de jeunes Youth For Climate Strasbourg, fort de sa mobilisation de la veille, était en tête de cortège.

La plus grosse « Marche Pour le Climat » strasbourgeoise

Le beau temps y est peut-être pour quelque chose. A 14h, le parvis de la faculté de droit sur le Campus Central de l’université est noir de monde et couvert par un beau soleil. En attendant le départ officiel, un peu de musique (des covers de Bob Marley ou Danakil pour ne pas faire dans le cliché), et une poignée de discours.

Et puis ensuite commence la désormais traditionnelle marche dans un certain enthousiasme, bien qu’avec un peu moins d’énergie et d’homogénéité que la veille. Cette fois-ci, chacun vient un peu défendre son drapeau, même si tout le monde est réuni par le même constat: l’échec politique face à la crise environnementale. De fait le cortège est divisé en plusieurs blocs, chaque ONG, association, syndicat ou parti politique défile chacun son tour: YouthForClimate, L’Affaire du Siècle avec Greenpeace, GCONonMerci, Alternatiba, Oxfam, les anti-spécistes/animalistes comme L214… ou encore ANV COP21 (action non violente) et même quelques Gilets Jaunes qui ne sont pas montés sur Paris pour l’Acte 18. Le tout renforcé par une grosse présence de « Mr. et Mme. tout le monde » et des citoyens préoccupés.

La jeunesse en porte étendard de l’écologie

Arrêt obligatoire symbolique devant le siège administratif de la Ville et de l’Eurométropole. Après un peu de musique, quelques nouveaux discours et une ligne de tram bloquée, le cortège repart vers le centre, porté à coup de slogans qu’on avait déjà entendu la veille pour la plupart. Au cœur des déclarations et des demandes, dans les slogans et les discours : la prise de conscience et une réaction massive du reste de la population au problème environnemental, une véritable action des gouvernements à la hauteur des Accords de Paris, une justice fiscale, une meilleure alimentation (plus saine et respectueuse de l’environnement), quelques problématiques locales comme le GCO…

Vers 17h le cortège arrive à destination. Devant le Tribunal de Grande Instance, la foule refait quelques discours avant de se disperser une petite demie heure plus tard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here