Le soleil est de retour, et même si le froid reste mordant, il en faudrait bien plus pour effrayer un vigoureux Strasbourgeois habitué aux degrés inférieurs à zéro. Notre secret pour survivre aux hivers interminables ? Faire du gras (à base de galettes en janvier, de crêpes en février et de beignets en mars), nous imaginer dans Game of Thrones, en aventure au-delà du Mur. Et bien-sûr les événements strasbourgeois qui n’hibernent jamais. Cette semaine encore il y en aura pour tous les goûts, alors ouvre grand les yeux.


Programme pour une semaine entre soirée Harry Potter, fanfar’o’doï, boule à facettes et karting


  • ÊTRE LE MEILLEUR BINÔME A UN TOURNOI DE BABYFOOT

>> Mercredi 6 février, le bar Jeannette et les Cycleux, organise un méga tournoi de babyfoot. Perso, je suis complètement nulle au babyfoot. Ma came c’est le billard, le ping-pong, les fléchettes, le tir à l’arc, la carabine, tout ce que tu veux, sauf le babyfoot. Mais bon, vous êtes nombreux à être dingos de ces minis bonshommes en maillot et à vous acharner sur les poignées en faisant faire des triples saltos à ces derniers. Jamais vu Lionel Messi faire de triple saltos sur la pelouse durant un match mais soit. Pour la petite note historique, le baby foot a été inventé en 1880. Avant il était construit entièrement en bois et ça s’appelait le ping-foot. Ce soir, dans le bar Jeannette et les Cycleux, sera organisé un tournoi, alors trouve toi un binôme plus talentueux que moi et va donc te défouler en buvant leurs délicieux mojitos à la fraise! En savoir plus. 

  • SE RÉCHAUFFER A LA SOIRÉE APRES-SKI D’EUGÈNE

>> Mercredi 6 février, le Comptoir d’Eugène en partenariat avec Smirnoff organise une soirée après-ski délurée, pour t’aider à aimer un peu plus l’hiver glacial strasbourgeois. Au programme : fromage, chaleur, flügel et hits 100% ski dans une ambiance chalet avec des poêlées de pommes de terre munster, du vin chaud et des skis à shooters. Alors viens vêtu de ta plus belle combi, de tes chaussettes, n’oublie pas ton labello et tes lunettes de ski, ça va swinger à la soirée Tyrol du Comptoir d’Eugène. En savoir plus. 

  • PARTICIPER AU FESTIVAL DÉLURÉ FANFAR’O’DOI  

>> De jeudi 7 février à dimanche 10 février inclus, l’incontournable Fanfar’o’doï revient au Molodoï pour tout le week-end. L’association Pelpass commence la nouvelle année avec la 13 ème édition de ce rendez-vous synonyme de fête et de fanfare en coproduction avec la Fanfare FEIS. A noter, une nouveauté cette année, le festival commence le jeudi avec une soirée Afroclub pour te faire danser toute la nuit! S’en suivront un vendredi et samedi soir au rythme de fanfares des 4 coins de la France mais aussi de Berlin et de Bruxelles. Le tout se terminera dimanche avec une journée jeux : jeux de rôles, de plateau, d’ordinateurs vivants, tout le monde y trouvera son bonheur. En savoir plus.

  • PASSER UNE NUIT SUR LA COMÈTE AVEC CLAPTONE, FIGURE DE LA DEEP

>> Vendredi 8 février, l’énigmatique DJ au masque vénitien débarque sur la scène de la Laiterie pour une nuit organique. Considéré comme l’un des leaders de la scène deep house, le DJ producteur berlinois Claptone reste très secret et cultive le mystère autour de son identité puisqu’il se considère comme un simple messager qui offre du son à aimer ou à détester. Il semblerait que la première option soit la plus juste puisque ce dernier est d’ores et déjà annoncé sur la Main Stage du festival Tomorrowland de cette année. Pokaa t’en parle plus en détails ici ⇒

  • FRISSONNER DEVANT UNE PROJECTION NOCTURNE DE FILM D’ÉPOUVANTE

>> Vendredi 8 février, le cinéma Star t’invite à la 14 ème saison de « Horreur c’est Vendredi ! ». Ton rendez-vous mensuel avec le cinéma de genre revient pour une nouvelle année de frissons et l’épisode 2 aura lieu ce soir avec « Hellraiser : le Pacte » qui va littéralement te faire déféquer dans ta culotte. Cette adaptation de Clive Barker par lui-même est l’un des films d’épouvante les plus audacieux et les plus originaux des années 80. Le film raconte l’histoire de Franck Cotton, homme ténébreux à la recherche des plaisirs charnels qui fait l’acquisition d’un étrange cube lui permettant de découvrir l’extase par la souffrance. En possession de cette boîte, il amène à lui les Cénobites, créatures de l’au-delà qui le mettent au supplice de souffrances infinies, au prix de sa vie. Lorsque son frère Steve et sa femme Julia s’installent dans l’ancienne demeure où Franck a vécu, ce dernier va revenir du monde des morts grâce aux pouvoirs du cube. Alors qu’il commence à se régénérer, les gardiens du cube, les terrifiants cénobites, découvrent que Franck leur a échappé et vont tout faire pour le ramener dans leur monde de souffrances, l’Hellraiser. En savoir plus. 

  • PARTICIPER A LA SOIRÉE DE LANCEMENT BOOGIE HOUSE DE STRASBOURG MON AMOUR

>> Vendredi 8 février, c’est le coup d’envoi officiel de la 7ème édition de “Strasbourg mon amour”. Au programme, 10 jours d’événements éclectiques aux quatre coins de la ville sur le thème de l’amouuur. L’édition démarre dès ce soir au Café des Amours avec une soirée qui va te faire bouger ton booty. Tu ne pourras évidemment pas louper le café des Amours qui sera installé Place Kléber pendant toute la durée du festival et qui accueillera sous son chapiteau un tas d’événements, tels que des supers boums, des concerts, des opérettes, des brunchs et des interludes gourmands et musicaux. Pour la soirée de lancement, ce sera funk, soul et boogie house au programme avec le duo DJ Mister P et DJane Maria Baumann. En savoir plus. 

  • PASSER UNE SOIRÉE A LA KERMESSE DE PRE-AU-LARD

>> Vendredi 8 février, dans le cadre de la troisième édition de « La Nuit des livres Harry Potter », la Librairie Kléber organise une kermesse spéciale Pré-au-Lard. Au programme : une librairie entièrement redécorée aux couleurs de la saga, des stands de jeux, la Coupe de Feu, une chasse aux trésors, un quizz, de la soupe à la citrouille et peut-être bien de la bière au beurre, le tout sur le thème du plus mythique des sorciers.  Pokaa t’en parle plus en détails ici →

  • SORTIR SA ROBE A PAILLETTES POUR UNE SATURDAY NIGHT FEVER

>> Samedi 9 février, le « Café des amours » prendra des allures de discothèque, clinquante et débridée pour une saturday night délurée. Au programme: Boule à facette, tubes légendaires, pat d’eph et robes à paillettes, la nuit sera dédiée au disco, symbole du désir et de la communion festive. La fièvre du samedi soir s’emparera de la piste avec une ambiance musicale assurée par un groupe en live puis un DJ. En savoir plus. 

  • SE FAIRE UNE SOIRÉE KARTING ET TARTES FLAMBÉES 

>> Dimanche 10 février, partage un moment convivial entre amis au Karting. Si tu es fan de conduite et de tartes flambées, cet événement est pour toi !Au programme de la soirée, 8 min d’essais chronos, suivis d’une première course de 14 minutes et enfin d’une finale de 18 minutes qui se terminera par le podium pour les trois meilleurs pilotes qui se verront remettre une médaille. Durant toute la soirée, tu pourras dévorer des tartes flambées à volonté, jusqu’à en vomir des lardons dans ton casque! Une bonne grosse rigolade en perspective ! En savoir plus. 

  • FAIRE LA FÊTE TOUTE LA NUIT

>> Jeudi 7 février, le Stride Park ouvre ses portes pour une soirée 100% électro organisée par plusieurs associations étudiantes paramédicales! Jusqu’au petit matin, viens te faire plaisir sur du bon son et prépare toi à ton lot de surprises. , De l’électro, des bières à 2 euros, des jägerbomb et vodkabomb à 5 euros, des étudiants en médecine sur place au cas où, et un foodtruck pour les petites faims nocturnes. En bref, tout ce qu’il faut pour te faire passer une bonne soirée! En savoir plus. 

>> Vendredi 8 février, la DJ Hannah Laing venue tout droit du Royaume-Uni, prendra possession des platines du Living Room pour une fête jusqu’au petit matin.Cette dernière a trouvé sa passion pour la musique en voyageant à travers la Grande-Bretagne pour voir ses artistes préférés jouer devant elle. Son succès, phénoménal et rapide l’ont envoyé joué sur des scènes historiques comme The Arches (Glasgow) ou sur la scène principale du Royal Highland Centre And Braehead Arena. Hannah a été résidente sur l’île espagnole Ibiza pendant 3 saisons, en ayant 2 résidences dans 2 Clubs différents. Elle a sorti plusieurs titres sur IBZ Records. En 2018, elle a joué à Miami, New York, en Belgique et à Belfa. En 2019 Hannah lance ses Poadcasts « Hannah’s Choice » et à signé quelques titres qui vont sortir sur différents labels. En savoir plus. 

>> Samedi 9 février, le Kalt accueille les deux DJ et producteurs italiens Boston 168 et le Dj producteur géorgien Skyra pour une soirée placée sous le signe de la techno. Difficile de rester insensible aux sets d’acid techno du duo Boston 168. Entre beats vénères et sonorités cosmiques, leurs mix se révèlent tout aussi entraînants qu’envoûtants. Le duo est composé par deux Turinois, Sergio Pace et Vincenzo Ferramosca (alias D-vince). En 2014, ils avaient sortis le très violent The Drill sur leur propre label, Old and Young. Il était déjà marqué par des notes acid que l’on retrouvait sur leur deuxième EP, Acid Morning (Enemy Records, 2015), plus atmosphérique quant à lui. Leur dernier EP vient quant à lui de sortir sur Bpitch Control. S’en suivra le set de Skyra, dj et producteur géorgien, son univers techno se compose de sons expérimentaux et ambient. Le même soir, Lino Pourquié, scénographe, présentera une installation in situ immersive et organique : Là où les forêts naissent et tissent qui t’invitera à une perception intuitive. En savoir plus.

>> Samedi 9 février, le Café de la Biennale, accueille le rappeur australien Nelson Dialect suivi du funky DJ P. Prolifique et perfectionniste jusqu’à l’obsession, Nelson Dialect carbure à la passion, entre rap, production et djing. Dès ses 13 ans Nelson est reconnu comme un incurable boulimique de son et collabore avec de nombreux artistes. Ses premiers albums font un tel vacarme en Australie qu’il force le respect et se fait un nom jusqu’à se faire signer sur le label PANG productions, l’équivalent australien de High Focus ou Rawkus. Avec son EP « Opera House », Nelson Dialect boucle la boucle et propose une relecture moderne du son new-yorkais, sous la forme d’un projet impactant comme un coup de poing. Et il y’a fort à parier que la Vieille Europe lui tende l’autre joue. En savoir plus. 

>> Samedi 9 février, le Local accueille Joy & Glory pour un concert folk. C’est autour d’Audrey Braun que s’articule le projet et voilà plusieurs années à présent qu’elle se fait accompagner sur ses morceaux par plusieurs musiciens. Au détour de ballades folk et de quelques lignes pop, Joy & Glory vous embarque vers les rivages du rêve et du songe. De sa voix suave et rocailleuse, Audrey Braun transforme ses chansons en autant d’émotions simples par lesquelles il est aisé de se laisser  bercer. Aujourd’hui, le groupe peut associer jusqu’à six musicien(ne)s dans sa configuration la plus complète. En savoir plus. 

BONNE SEMAINE LES PETITS BEIGNETS FOURRES !!!

Photo de couverture : Ludo Pics-Troy

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here