Ça y est, c’est acté ! La Rue du 22 Novembre a entamé sa piétonisation. Depuis ce matin, c’est une nouvelle étape dans la transformation du centre-ville qui commence. Rangez vos voitures, sortez vos vélos.

Encore une avancée vers la piétonisation du centre-ville. Après le changement de la Rue du Jeu des Enfants, il y a près d’un an, c’est une partie de la Rue du 22 Novembre qui sera désormais vierge (ou presque) de voitures.

Qu’est-ce qui change ?

Pas grand-chose et en même temps beaucoup, comme dirait Emmanuel Macron. La borne à l’entrée de Grand-Rue se déplace de 10 m pour se placer au croisement avec la rue de Turckheim (en vrai, c’est pas la même, parce que normes etc). C’est en tout cas cette borne qui permet la piétonisation, car elle ferme l’accès à la rue du 22 novembre aux voitures.

Du coup, en remontant par la place Saint-Pierre Le Vieux jusqu’au Boma/Cinéma Saint-Exupery, vous ne devriez plus croiser de voitures (sauf les services de sécurité et éventuellement des passages commerciaux). Une « végétalisation » est prévue également avec des terrasses « arborées » au niveau du Street Butcher, du Mr.&Mrs. Buns et sans doute d’autres endroits aux alentours comme le Boma côté Rue Gustave Doré.

La Rue Gustave Doré, justement, est toujours accessible en voiture, mais devrait se transformer en « vélorue » avec de plus grands trottoirs. C’est par elle qui faudra impérativement passer pour quitter le centre-ville du parking.

On vous a fait un graphique sur paint aussi clair que les plans de la Ville

C’est aussi 180 bornes/arceaux pour vélo en plus d’annoncés pour la Rue du 22 Novembre. On annonce notamment le décalage de la piste cyclable entre la route, les arceaux et le cinéma qui était particulièrement dangereuse et qui devrait se décaler plus près du trottoir, laissant place à la vélorue centrale désormais interdite aux voitures. Vélorue dont la signalisation avait déjà été mise en place il y a plusieurs jours, laissant confus les cyclistes et les automobilistes.

Les habitants ont donc désormais besoin d’un badge pour pouvoir circuler et rentrer en voiture chez eux. Ils pourront participer à la consultation sur l’avenir de leur rue en octobre 2018 (réunion de concertation). En attendant, celle-ci devrait encore évoluer petit à petit, laissant le temps au citoyens et aux commerçants de s’adapter à son nouveau fonctionnement.

Photo de couverture: @matpir/Mathieu Piranda

3 COMMENTAIRES

  1. Avec son corollaire, la vente du patrimoine immobilier de cette rue.
    Ce n’est pas par hasard si 2 nouvelles agences immobilières haut de gamme se sont installées il y a environ 6 mois 1 an, l’une rue du 22-Novembre, en lieu et place d’une agence bancaire, l’autre rue Gustave Doré.
    Tout est prêt pour la gentrification du quartier.

  2. Fake news ! La rue du jeu des enfants est loin d’être piétonnier. Entre la place St Pierre le vieux et la rue Gustave Doré rien n’empêche la circulation et je vous met au défi de vous y promener sans croiser un véhicule.

  3. Les vehicules ne sont pas vos ennemis, on veux des commerces mais sans se demander comment ils sont livrés, dépannés. Un dut de bierre de plus de 20kg comment voulez vous le livrer ? En velo electrique ? Combien de navettes faudra t il et quel sera l impact sur le prix de vente ? Nos rue pietonnes pour l etre sont remplis de camions toute la matinnée ou en 3 h se fait toute une journée de livraison donc le meme bilan carbonne mais en 3h avec ennervement en plus et un grand danger pour pietons et vélo circulant entre les camions. A moins de vouloir vider des commerces le centre ville la pietonisatiin sans solution pour les commerce ne fera que pousser les commerces vers les zones obligeant le consommateur a avoir une voiture pour s y rendre. Et la désertification des centres ville fait se développer d autre commerces de nuit qi eux ne sont pas désirés, voyez avec d autre cilles qui ont deja passé ce cap tel que montpellier

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here