Vous ne savez pas quoi faire ce weekend ? Il fait froid, flemme de sortir dehors, autant rester à la maison pour un peu de cocooning. En même temps, vous avez quand même envie de faire quelque chose, et quelque chose d’utile – contrairement au weekend dernier où vous avez bingewatché la saison 2 de Stranger Things… Alors à vos fourneaux ! Faites de la pâtisserie traditionnelle alsacienne pour la bonne cause.

Qui a dit que les Bredele ne sauvaient pas des vies ? Pas le Secours Populaire ni l’entreprise Carola en tout cas. En association avec les Chefs D’Alsace, ils relancent le Bredele Challenge. Le concept ? Vous avez jusqu’à vendredi prochain, 24 novembre, pour faire vos propres Bredeles et les déposer dans des points relais où directement au Secours Populaire. Vos chefs d’œuvre seront ensuite distribués au gens dans le besoin ou revendus par les fameux pères Noël verts du Secours Populaire dans les différents marchés de Noël d’Alsace.

Bredele, braedele, bredala ou bredle, CALMEZ-VOUS C’EST PAREIL

L’année dernière c’était plus de 260kg de bredele récoltés et environ 4000€ récolté pour le Secours Populaire. « Le Secours Populaire et ses 300 bénévoles alsaciens, accueillent chaque année en Alsace près de 11 000 personnes en difficulté. »

Pour Strasbourg les points relais de cette année sont :

  • LA POSTE au 38 rue de l’Ill
  • Ou directement au SECOURS POPULAIRE FRANÇAIS – Bas Rhin au 150 Avenue de Colmar – STRASBOURG

On ne fait pas de Bredele sans casser des œufs

Et si on n’a jamais fait de Bredele on fait comment ? C’est pas dur, promis. Déjà un Bredele c’est quoi ? C’est un petit gâteau assez basique en forme de cœur, d’étoile, de sapin ou de n’importe quoi (évitez les Bredele en forme de phallus svp, on vous voit venir). En fait, en composition ou en forme, vous pouvez faire à peu près ce que vous voulez du moment que ça ressemble à quelque chose et que c’est bon.

Bredele avec glaçage dans une forme … originale

Par exemple, pour une version très classique et traditionnelle du Bredele, le Schwowebredele, il vous faut :

Pour la pâte :

– 500 g de farine
– 250 g de beurre ramolli
– 125 g de sucre blanc
– 125 g de sucre roux
– 250 g d’amandes moulues
– 2 oeufs entiers
– 1 zeste de citron râpé
– 1 cuil. à café de cannelle

Pour l’éventuel glaçage et déco :

– 1 jaune d’oeuf
– 1 cuillère à soupe de lait

(On l’a pompé sur ce site qui propose plein d’alternatives plus funky et sympa, hésitez pas à jeter un coup d’œil ou à faire vos propres innovations)


On commence par du beurre en mousse (en gros du beurre que vous faites chauffer vite fait au micro-onde ou que vous laissez un peu dehors pour qu’il ait une consistance crémeuse). Vous le mélangez avec le sucre, la poudre d’amande, les œufs, le citron et la cannelle. Une fois arrivé à quelque chose de bien homogène, vous versez et mélangez la farine avant de laisser reposer la pâte finie pendant une heure.

Ca y est, vous avez attendu ? Et bien étalez votre pâte sur votre plaque avec un papier cuisson. Visez le demi-centimètre d’épaisseur. Pour le glaçage, mélangez le jaune d’œuf avec la cuillère à soupe de lait et étalez sur la pâte. Vous pouvez passer à la cuisson (Thermostat 6  – 180°) pendant 10 à 15min jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés ! Sortez et découpez les comme vous pouvez avec des trucs qui font des formes qu’on appelle emporte-pièces par exemple.


Au fait, ne confondez jamais Bredele et Mannele. Ça, c’est un Mannele, et c’est pour la Saint-Nicolas :

Et ça, c’est des Bredeles, et ça veut dire PETIT BISCUIT DE NOËL.

Bisous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here