Depuis lundi et jusqu’à dimanche, le chalet du Refugee Food Festival embaume la place Kléber d’un doux fumet de spécialités syriennes, afghanes et tibétaines…

On vous en parlait une semaine avant son lancement : après une première édition réussie, le Refugee Food Festival est de retour à Strasbourg ! Alors qu’il se déroulait dans plusieurs restaurants partenaires de l’événement l’année dernière, le festival s’installe cette année dans un chalet dédié situé place Kléber. Aux fourneaux, on retrouve Hussam, Ahmadzai, et Dorjee, les chefs réfugiés que le festival accompagne depuis maintenant plus d’un an dans leur projet d’insertion professionnelle, un pari réussi puisque tous les trois sont aujourd’hui en activité, à la tête d’un food-truck au lancement imminent, d’une cuisine strasbourgeoise réputée ou d’un restaurant qui ne désemplit pas. Comme les cuisines ne sont pas ouvertes au public cette année, nous nous y sommes rendus pour pouvoir vous les montrer ! On y a trouvé une ambiance studieuse mais bon enfant représentative de ce charmant festival qui a choisi la cuisine, universelle et fédératrice, pour sensibiliser le public sur le sort réservé aux migrants. Découvrez les coulisses du Refugee Food Festival, des cuisines prêtées par le restaurant Pur etc jusqu’au chalet situé place Kléber…

Les spécialités syriennes d’Hussam, préparées de bon matin, s’apprêtent à rejoindre le chalet du Refugee Food Festival situé place Kléber pour la journée.Sur place, elles sont réchauffées et servies aux nombreux curieux qui font la queue ; le premier jour, plus de 150 personnes étaient au rendez-vous !Houmous, chausson aux épinards et brochette de poulet : les chefs veillent à ce qu’il y en ait pour tous les goûts.En plus des spécialités syriennes, afghanes et tibétaines des trois chefs, le Refugee Food Festival offre la possibilité de visiter un camp de réfugiés en réalité virtuelle.De retour en cuisine, on retrouve Ahmadzai, qui guide les bénévoles du Refugee Food Festival dans la préparation de spécialités afghanes.Dans le bac de courses d’Ahmadzai, on découvre des produits qu’on n’utilise pas forcément tous les jours…Ahmadzai finit de préparer un haché de boeuf aux épices qui finira dans des samoussas (dont il proposera une variante végétarienne) tandis que les bénévoles s’activent.Les spécialités afghanes d’Ahmadzai, préparées en grande quantité, doivent être prêtes sous 24 heures pour être servies sur le chalet du Refugee Food Festival.


Vous avez l’eau à la bouche ?
Retrouvez les spécialités tibétaines de Dorjee à partir de ce midi et jusqu’à dimanche au chalet du Refugee Food Festival !

Refugee Food Festival
Chalet n°6 du Village du partage (Place Kléber)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here