C’est l’histoire d’une enseigne qui bouge fort depuis quelques années dans la manufacture du burger et plus particulièrement chez nous à Strasbourg. En effet, après leur adresse place Saint Etienne, voici qu’une deuxième plus petite vient de fleurir rue du Marché, coincée entre les Halles et la place de l’Homme de Fer. Ce weekend, après être passé une bonne vingtaine de fois devant la vitrine du restaurant, on a finalement passé la porte. Aujourd’hui on vous dit tout sur Le Burger De Papa version 2 – qui est accessoirement leur treizième adresses en France, on leur souhaite que ce nombre leur porte chance – et qui a ouvert au mois de décembre dernier.

Dans un premier temps, lorsqu’on connait la position géographique stratégique de la première adresse, on se dit que chez papa, on sait choisir son emplacement. En effet, après la place Saint Etienne qui est un carrefour des plus fréquenté à Strasbourg, voici que nos jeunes amis débarquent au coeur de l’une des rues les plus passantes de la ville, la rue du Marché. Beau gosse bob.

Lorsqu’on passe la porte vitrée, on découvre une ambiance diners à la ricaine avec tables hautes, banquettes en cuir et couleurs vives. Les menus sont affichés au mûr comme des œuvres pop art dont Warhol avait le secret. Ici on glorifie le burger et surtout la marque. « Burger De Papa » est inscrit absolument partout, difficile de poser l’œil sur quelque chose qui ne porte pas ces trois mots à part ce qu’on nomme communément des « Humains », présents en nombre ce jour là pour se remplir l’estomac.

Après avoir jeté un coup d’œil à la salle, je me retrouve devant le comptoir pour passer commande. Tu vas me dire « normal » et effectivement jusque là tout est normal. Je savais ce que je voulais. Mon amie, elle, voulait quelque chose de simple et a donc été gentillement conseillée par le personnel.

À la carte, de manière permanente, on retrouve les burgers suivants :

  • La Tête de Lard : Bœuf, cheddar, lard paysan, roquette et tomates, sauce béarnaise
  • Le Grand Papa : Bœuf, jambon cru, champignons, raclette et oignons confits, sauce cocktail
  • Le Daron : Bœuf, munster, lard paysan, oignons et champignons, sauce ciboulette
  • La Poulette : Poulet pané, cheddar, tomates et roquette, sauce curry
  • Le Gaillard : Bœuf, munster, grains de cumin, oignons confits et roquette, sauce tartare
  • Le Fils de Papa : Bœuf, cheddar, pickles et oignons frits, sauce USA
  • Pour les végétariens : Une Option galette de légumes pour tous les burgers

Ainsi qu’un burger de saison au nom plutôt cool :

  • Le Jean-Claude Dusse : Boeuf + reblochon + lard toasté + oignons rissolés + sauce montagnarde.

Pour ma pote et moi ce sera :

  • Un menu « Daron » avec frites et Limonade artisanale « De Papa » à 12,90 € + 1 pour la limonade.
  • Un menu « Fils à Papa » avec salade et eau pour 12,40 €. (un vrai menu de déglingo)

Et on oublie pas de se laver les mains avant d’attraper son burger ! 

Une fois la commande passée, on me donne quelque chose qui ressemble à un palais de Hockey, en un peu moins épais. On m’explique que c’est pour la commande. En bon gros novice de ce genre de système je prends cette chose avec moi et je la pose sur ma table. Je me rends compte que cet objet démoniaque, en plus de ne pas être sexy, fait de la lumière de manière intempestive et irrégulière : perso ça m’angoisse. Pour couronner le tout, le palais de hockey se met à vibrer frénétiquement sans que je sache pourquoi. Je me rend compte que c’est mon moment, puisque tout le monde me regarde, on se serait cru dans un épisode de Black Mirror en un peu moins flippant.

En fait c’est simplement le signal qui « dit » : BURGER TIIIME !

Les burgers sont là, devant moi. J’ai du mal à me contenir mais je garde la patience nécessaire. J’attaque doucement en pleine conscience. La viande est bonne et fraiche, elle est d’ailleurs hachée sur place. Le goût est là. Les ingrédients sont frais et la sauce ciboulette qui accompagne le burger est délicieuse même si présente en très petite quantité. Les frites sont fraiches et surtout maison et ça c’est cool. Le bémol est le pain qui est totalement disproportionné à la taille du steak et aux ingrédients qu’il contient.  Pour ma part j’ai tout de même retrouvé la force du Munster et le goût de chaque ingrédient qui n’est pas noyé dans le mélange des saveurs. Juste dommage pour l’équilibre des textures qui est biaisée par le pain, encore une fois. Pour le Burger « Fils à Papa », c’est bon, les saveurs sont là mais ça manque peut-être un peu d’originalité. Mais le tout reste bon malgré tout.

En ce qui concerne la salade, une phrase me vient en tête et n’a jamais été autant adaptée à la situation : « prendre une salade dans un fast food c’est comme prendre une côte de boeuf dans un bar à soupe, c’est pas le meilleur plan« . Je ne vais donc pas m’étaler là dessus, en plus c’est pas la saison, on va attendre le printemps et les beaux jours pour manger sainement. Les frites sont à privilégier selon moi car elles sont vraiment délicieuses.

Au niveau des boissons, l’eau était vraiment surprenante, pleine de calcium et de potassium comme on les aime (top fun). Sinon, mon coeur avait penché du coté de la limonade artisanale. On va dire que je chipote mais j’ai trouvé qu’elle manquait de bulles, de fraîcheur et surtout de goût. Choses qu’on aimerait desceller quand on pose 1 € de plus sur une offre qui est déjà un menu.

Calmement, on fait le bilan en se remémorant chaque instant 

Pour conclure, je peux globalement dire que l’offre est intéressante car tous les burgers ont une certaine identité, il n’y a pas un choix infini dans lequel personnellement je me perds. Les produits sont de qualité et surtout la viande « façon boucher », les frittes sont délicieuses mais le tout manque un peu d’originalité, le pain et l’omniprésence de la marque étouffe un peu les bons produits et le plaisir simple de manger un burger comme à la maison. Aussi, le système de Biper est pour moi quelque chose de tout à fait déshumanisant mais ça c’est mon coté fleur bleue. L’addition était de 26,30 € pour deux menus (avec supplément de 1€). Personnellement je trouve ça un poil excessif pour un burger même si on sort d’ici en ayant le ventre bien rempli.


Les + 

  • La viande de qualité
  • Les frites
  • L’accueil très sympa

Les – 

  • Le pain trop volumineux
  • La salade !
  • La limonade artisanale
  • Les tarifs un peu trop élevés

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here