Coup de cœur

Le Jasmin

Fermé

Bienvenue dans la chaleur de la belle et pas si lointaine Tunisie, ou plutôt au coeur du quartier des Quinze où Le Jasmin s’est discrètement installé il y a plus de six ans.

Le Jasmin, c’est ce petit restaurant familial et chaleureux d’une quarantaine de couverts qui fait aujourd’hui figure de référence dans l’univers riche et coloré de la restauration maghrébine à Strasbourg. Les tables sont remplies d’une jolie vaisselle artisanale, d’une abondance de semoule légère et parfumée, de viandes juste grillées et de petits légumes du soleil bien fondants afin de mettre à l’honneur un plat mythique et rassurant, la star incontestée de la maison : le couscous de la maman.

Les +
  • LE COUSCOUS. C’est simple sur la carte il y a une catégorie « Couscous » avec 12 références et une catégorie « Plats » qui en compte 3. Alors on vient surtout pour ça. D’ailleurs on trouve difficilement de meilleur à Strasbourg : des viandes de qualité bien cuites et saisies à la perfection, une semoule légère, du goût partout, rien à redire
  • La discrétion d’une adresse pourtant mythique. Presque cachée dans la petite rue Schimper, l’adresse ne dévoile presque rien, malgré le succès pas de grosse tête mais toujours le même amour de la cuisine
  • La simplicité de la décoration et loin des clichés comme le service : sobre et très pro
  • Le vin au verre était bon et son prix abordable (3,60€)
  • L’ambiance familiale et avec elle une certaine notion de proximité, on entend les conversations des autres, c’est un lieu vivant et j’adore ça
  • Le rapport qualité/quantité/prix est à tomber et les gros mangeurs se feront resservir avec plaisir comme chez mamie
Les -
  • Au niveau de la déco des salles on aimerait voyager un peu plus, mais lorsque les plats arrivent dans une très jolie vaisselle on comprend que l’essentiel est devant nous

Dans les mêmes gouts