Coup de cœur

Le Cosy

Fermé

Avec le Cosy, on m’avait dit que j’allais prendre une claque, je ne suis même pas encore assis que j’ai déjà mal aux joues. Le moins qu’on puisse dire c’est que le restaurant porte bien son nom : on ressent l’étrange sensation qu’ici au Cosy on ne vous laissera pas partir sans afficher un large et franc sourire un peu teubé. Mais si tu sais… celui que tu arbores après trois ou quatre verres de saké.

Leur crédo : une cuisine chinoise véritable comme on peut l’a trouver du coté de l’empire du milieu. Du canard laqué, des nems, des nouilles sautées aux crevettes au porc ou au boeuf, du porc au caramel, des saveurs franches : aigre douces, sucrées salées ou encore umami comme on les trouve souvent en Asie. Une véritable palette de diversités qui développe dans chaque plat une saveur différente et une identité assumée. Le tout MAISON s’il vous plaît (et non occidentalisé).

Dans les mêmes gouts