Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Strasbourg : on lève le voile sur l’EDQM, l’institution qui défend notre santé depuis 60 ans

716 Lectures
Publicité

☀️ Collaboration commerciale (sans droit de regard) avec l'EDQM ☀️

La Direction européenne de la qualité du médicament, discrète et pourtant déterminante pour la qualité de vie des Strasbourgeois(es) et des Européen(ne)s, est implantée à la Robertsau. Cette entité administrative du Conseil de l’Europe, couramment nommée par son acronyme anglais EDQM, ouvrira ses portes au public le 16 juin, à l’occasion de ses 60 ans. Avant de vous parler de cet événement dans un prochain article, on est allé découvrir ce qui se cache dans ses murs, et surtout, on a essayé de comprendre le rôle que joue cette structure dans notre quotidien. On vous raconte.

Strasbourg est connue, entre autres, comme la ville qui abrite de nombreuses institutions européennes. Et au cœur de la Roberstau se cache la Direction européenne de la qualité du médicament et du soin de santé (EDQM), éminente entité administrative du Conseil de l’Europe.

Publicité
EQDM (6)
© EDQM / Document remis

Ceci peut vous paraître obscur au premier abord. Et pourtant, dans ce bâtiment se cache les acteurs/rices de l’ombre, qui participent à notre sécurité en tant que patient(e), mais également en tant que consommateur/rice. Comment ? En mettant en place des standards de qualité à l’échelle européenne. Aujourd’hui, on y compte 39 pays membres en plus de ceux de l’Union européenne, ainsi que 33 pays observateurs.

Et pour lever le voile sur ce secret strasbourgeois bien gardé, on est allé y faire un tour ! 

L’EDQM, pour garantir l’égalité dans l’accès aux soins

Le droit à la santé est un droit humain fondamental, et l’une des missions principales de l’EDQM est de veiller à son respect. Le rôle de la structure est donc d’instaurer des standards de qualité à l’échelle européenne, et même au-delà, pour garantir l’accès aux soins.

Pour vous expliquer plus clairement l’intérêt de créer des normes communes, prenons un exemple concret : en 1953, la Belgique, les Pays-Bas et l’Angleterre subissent un raz-de-marée meurtrier (2.000 morts), occasionnant également des dégâts matériels considérables.

Dans un souci d’entraide, les autres pays européens tentent de leur faire parvenir des médicaments, ainsi que des poches de sang pour les transfusions. Cependant, les différents états n’avaient pas les mêmes standards de qualité, et ne pouvaient donc pas faire circuler les différents dons : l’élan de solidarité est donc, lui-aussi, tombé à l’eau.

rtbf
Les régions inondées en 1953 aux Pays-Bas, en Belgique et en Angleterre. © RTBF - Bertrand Massart / Capture d'écran

Cet exemple permet de comprendre le rôle déterminant de l’EDQM à travers l’Europe. Souvent, on s’imagine que ce sont les structures de proximité, comme les hôpitaux ou cliniques, qui donnent le ton. Mais pour assurer notre sécurité, il est nécessaire de contrôler la qualité des produits en amont.

En instaurant des standards à large échelle, l’EDQM permet la circulation des produits destinés aux soins : médicaments, mais aussi organes ou tissus humains. Pour résumer, cela permet de se faire soigner avec les mêmes garanties de sécurité, peu importe à quel bout de l’Europe on se trouve, du médicament pour le rhume aux greffes de cellules souches.

Rouge à lèvres, fourchettes ou pizzas : consommer en toute sérénité

On pourrait croire que les missions de l’EDQM s’arrêtent ici, mais pas du tout ! L’établissement de normes de qualité nous concerne en tant que patient(e), mais également en tant que consommateur/rice. C’est simple : le dentifrice que vous utilisez, le parfum ou baume à lèvres, l’emballage au contact de vos biscuits, le carton dans lequel vos lasagnes sont empaquetées ou le bouchon en liège qui ferme votre bouteille de vin… ici encore, tout doit répondre à des standards précis.

L’EDQM va alors mener des opérations de contrôle, et tester différents produits sur le marché, pour voir s’ils ne contiennent pas de substances nocives ou irritantes, des métaux lourds, ou vérifier la protection UV des produits dédiés. L’objectif est ici de limiter tout risque pour la santé, chez des acheteurs/rices qui consomment au quotidien.

EDQM
© EDQM / Document remis

Consommer en sécurité, c’est bien, mais éthiquement, c’est encore mieux : un des autres champs d’action de la structure est de trouver des solutions pour limiter les tests sur les animaux, en les remplaçant notamment par des tests in vitro. On évite donc la souffrance animale, mais aussi l’atteinte à la biodiversité.

Les missions de l’EDQM permettent donc d’assurer la qualité des soins, la circulation des produits, ainsi que la sécurité de notre consommation quotidienne, depuis maintenant 60 ans. Dans cette optique de renforcer le vivre-ensemble, la structure souhaite ouvrir le dialogue avec les Strasbourgeois(es) !

EDQM (4)
© EDQM / Document remis

Le mois de juin pour se familiariser avec l’EDQM

Pour fêter son 60ème anniversaire et nous informer sur ses missions, la structure a prévu un programme alléchant au mois de juin. Tout d’abord, des conférences gratuites du 11 au 12 juin au Palais de l’Europe, qui seront diffusées publiquement et en direct. Le programme est disponible en cliquant ici !

L’objectif ? S’interroger en communauté, avec les différent(e)s acteurs/rices de la santé, sur ce qu’est la santé publique aujourd’hui… Mais aussi sur les défis qui l’attendent, entre nouvelles technologies, intelligence artificielle, thérapies innovantes ou encore durabilité environnementale.

EQDM (7)
© EDQM / Document remis

Et pour la deuxième fois dans son histoire, l’EDQM ouvrira ses portes au public le 16 juin. Le programme est encore en pleine construction, mais promis, on reviens vers vous rapidement avec plus d’informations !

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Strasbourg : on lève le voile sur l’EDQM, l’institution qui défend notre santé depuis 60 ans

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !