Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

5 idées de sorties vélo au départ de Strasbourg, pour s’évader le long de l’eau

18.2k Lectures
Publicité

Carrefour de l’Europe, Strasbourg est une ville à la croisée des rivières, des fleuves et des canaux qui parcourent la France et le continent. Comment ne pas profiter du retour du printemps et des jours fériés qui arrivent pour s’offrir une escapade pour les (re)découvrir ? Voici donc 5 idées de sorties pour profiter de petits moments hors du temps, pendant quelques heures voire toute une journée ou un weekend, seuls, entre amis ou en famille.

Rien de mieux que d’enfourcher son vélo et de partir flâner le long de ces cours d’eau qui nous conduisent, en quelques minutes, en pleine nature, loin de la circulation, du bruit et en toute sécurité grâce aux superbes pistes cyclables qui les longent.

Tous au départ du centre de Strasbourg, chacun de ces parcours vous mènera dans une autre direction. Ils sont adaptés au vélo de ville (sauf le dernier) et accessibles au plus grand nombre. Ils suivent des canaux ou pistes bien aménagés et sans danger particulier même si l’on recommandera toujours le port du casque.

Notre belle métropole est plate, c’est une chance, toutes les pistes sont donc très accessibles même aux débutant(e)s. De quoi s’évader un peu et profiter du calme le long de l’eau.

Publicité
vélo canal de la marne au rhin vallée des éclusiers
© Coraline Lafon / Pokaa

La classique : le canal de la Bruche jusqu’au Ravito

Le départ se fait au Musée d’Art moderne : on prend la piste cyclable qui longe le canal de la Bruche, on passe quelques ponts direction Eckbolsheim, Wolfisheim, etc. On quitte très vite la ville pour un espace de nature verdoyante, où se côtoient cygnes, hérons et canards, quelques tortues, de petites chutes d’eau, des saules pleureurs, des roseaux et surtout des maisons les pieds dans l’eau.

Une balade idéale pour s’aérer la tête. Elle est adaptée à tout type de vélo et à tous les niveaux. Après 18 km se trouve le fameux Ravito des Cyclos à Ernolsheim-sur-Bruche (accessible uniquement par la piste cyclable) qui vous offrira une pause méritée à base de bière locale, jus de pomme, bretzels et petite restauration maison.

Pour les plus téméraires, possibilité de pousser un peu plus loin jusqu’à Molsheim, voire jusqu’à la voie verte direction Rosheim et le Mont Sainte Odile (attention, il faut compter 90 km aller-retour. Cet itinéraire est plutôt conseillé aux cyclistes de route bien équipés et expérimentés).

Vélo récommandé : plutôt ville ou route
Niveau de difficulté : facile (expert si l’on pousse la sortie jusqu’au Mont Saint-Odile)
Durée : 1h à toute la journée (c’est un aller-retour)

© Le Ravito des cyclos + vélos
© Le Ravito des cyclos

La moins fréquentée : La véloroute Sud sur le canal Rhin-Rhône

Deuxième itinéraire possible au départ du centre de Strasbourg, vraiment moins fréquenté que la Bruche, la véloroute Sud en direction d’Illkirch puis Colmar. Le départ se fait au niveau de la Grande mosquée de Strasbourg puis direction le sud en longeant d’abord la zone artisanale et l’autoroute (pas très sexy mais, promis ce n’est pas long) avant de se fondre à l’ombre des platanes qui bordent le canal.

La piste est très roulante, la végétation est plutôt sauvage et luxuriante. 100% cyclable, on ne croise aucune voiture, c’est donc un itinéraire idéal à faire en famille. C’est facile d’accès et parfait pour un pique nique au bord de l’eau. On peut pousser la balade aussi loin qu’on le souhaite (théoriquement jusqu’au Rhône, mais là il faut une tente, de bons mollets et compter plusieurs jours de route).

Les plus courageux pourront toutefois pousser jusqu’à Neuf Brisach, à 90 km de là, pour visiter la ville fortifiée, pourquoi pas dormir sur place avec retour le lendemain. On peut aussi envisager un retour en train grâce à la ligne Colmar-Sélestat-Erstein-Strasbourg parallèle à la piste, mais quand même un peu plus loin (en tenir compte au moment de la planification).

Vélo récommandé : plutôt ville ou route
Niveau de difficulté : facile (expert si l’on pousse la sortie jusqu’à Neuf-Brisach)
Durée : 1h à toute la journée (c’est un aller-retour)

Veloroute rhin rhone Julia Wencker (2)
© Julia Wencker

La piste des forts : entre bosquets et bunkers

La piste des forts à Strasbourg c’est 80 km de vélo (si on la parcourt en entier) mais également 80 km d’histoire. C’est évidemment l’une des plus connues, bien balisée, il suffit de suivre les petits panneaux verts.

Elle relie 19 grandes places fortifiées autour de la ville, de part et d’autre du Rhin, des coteaux de Hausbergen, à la vallée de la Bruche, des forêts rhénanes d’Illkirch à celle de la Wantzenau. Le plus chouette dans cette balade, c’est la diversité des paysages, on passe de la fraîcheur de la forêt et des bosquets à la découverte des maisons éclusières.

Elle est entre autres accessible par les pistes cyclables qui longent les canaux de la Marne au Rhin, de la Bruche et du Rhône au Rhin (citées également ici). Sans difficulté majeure, mais avec un peu de dénivelé surtout vers Mittelhausbergen, elle se parcourt au rythme de chacun(e), par petits bouts ou grandes étapes, en famille ou entre amis. Tracé exact ici.

Vélo récommandé : plutôt ville ou route (VTT/VTC pour certaines parties dans les bosquets)
Niveau de difficulté : facile à modéré
Durée : 1h à toute la journée (on commence et on finit où l’on veut)


Le Canal de la Marne au Rhin et la route des écluses

Au départ du Wacken, ce canal pourrait bien vous emmener jusqu’à Paris. Aménagé tout du long et parcouru de péniches, de bateaux de plaisance et d’écluses, c’est une balade en pleine nature et au ras de l’eau vers le Nord-ouest de l’Alsace qui vous attend.

On y trouve des tables de pique-nique et de jolis petits espaces pour se reposer. Au bout, à une cinquantaine de kilomètres, la jolie ville de Saverne et son château que vous ne raterez pas. Vous pourrez facilement vous rafraîchir sur ses berges avec une glace, une bière ou un bretzel de la Terrasse White en compagnie des plaisanciers du canal et parfois de musiciens en plein concert.

Le retour est aussi facile et plat que l’aller. On peut également choisir de revenir en train avec une liaison toutes les 20 minutes depuis la gare. Possibilité également de pousser plus loin vers Lutzelbourg pour une balade incroyable entre les piedmonts et la forêt jusqu’au fameux Pont incliné de Saint-Louis Arzviller. C’est féérique, mais il faut des jambes.

Vélo récommandé : plutôt ville ou route
Niveau de difficulté : facile à modéré
Durée : 4h-5h (pour l’aller-retour Strasbourg-Saverne)

Canal Marne au Rhin Julia Wencker (1)
© Julia Wencker

Le Rhin et l’Allemagne des gravières

Peut-être la plus féérique des balades. Attention toutefois, la piste est graveleuse et il vaut mieux se munir d’un VTC, VTT ou d’un bon gravel pour la parcourir sans encombre ni pneu crevé. Le départ peut se faire au Jardin des Deux-Rives vers Kehl puis à droite direction la piste cyclable sud qui longe l’eau (et remonter ainsi la rive droite du Rhin).

Le parcours devient bucolique une fois sorti de Kehl. Entre les roseaux, on croise des cygnes et des canards qui se mêlent aux kayakistes et navettes rhénanes. Attention toutefois, il y a peu d’ombre, la piste est en plein soleil et est donc à éviter les jours de canicule.

Prévoir beaucoup d’eau également même si les Biergartens ne sont pas loin et que vous trouverez bien une gravière ou un affluent du Rhin pour vous baigner dans le coin. Faites demi-tour quand bon vous semble. C’est tellement apaisant qu’on y passe facilement la journée.

Vélo récommandé : VTC, VTT ou Gravel
Niveau de difficulté : facile à modéré
Durée : 2h à toute la journée (c’est un aller-retour)

Piste Rhin Allemagne Julia Wencker (3)
© Julia Wencker

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Évasion nature"

À la une

5 idées de sorties vélo au départ de Strasbourg, pour s’évader le long de l’eau

Commentaires (1)

  1. Très bonne initiative à l’arrivée des beaux jours !
    Il aurait été bon de signaler que :
    – la Piste de la Bruche est parfois fort étroite et, lors de grande affluence, par exemple le week-end, c’est compliqué et pas forcément très “famille”…
    – la piste du Rhin au Rhone (su de Strasbourg) est effectivement sympa mais rectiligne, c’est un peu ennuyeux….
    – Piste de la Marne au Rhin (Nord-ouest de Stbg) est, là encore, très étroite et délicate, surtout qu’elle est souvent au bord bord de l’eau, avec des enfants, ça peut être problématique.
    – la piste que vous indiquez en Allemagne : vous n’indiquez aucun détail, point de départ, itinéraire….????? Une carte aurait été bienvenue !

    – Enfin, pour les pistes françaises, il faut dire que le revêtement n’est pas de la première fraîcheur, qu’il est parfois fort rugueux et parfois très abîmé (certaines sections de la piste des Forts – même s’il y a quelques retouches de temps en temps). C’est bien de vouloir faire je ne sais combien de kilomètres de pistes cyclables, c’est bien AUSSI de refaire des portions de celles existantes ! Il ne faudrait pas que le vélo à Stbg, Eutométropole et autour, se résume à une jolie carte avec plein de beaux itinéraires colorés !

    Mais merci de nous donner des idées de vélo !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Évasion nature”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !