Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité
Two Magnets

Quand l’actu inspire : un clip 100% made in Strasbourg sur le blues des travailleurs sort aujourd’hui

704 Lectures
Publicité

Le duo strasbourgeois Two Magnets sort aujourd’hui son nouveau clip “Worker’s Morning Blues”. Un titre engagé, sur le rapport au travail dans notre société et l’aliénation des travailleurs. Alors que la réforme des Retraites vient d’être adoptée et que les enjeux liés aux conditions de travail font l’actualité, les deux artistes livrent avec un timing parfait une critique distillée avec humour et 100% made in Strasbourg.

Work! Work! Work! And you’ll be free my beau. […] You need money to consume, so consume your money.” Avec une bonne dose d’ironie et de sarcasme, les textes de Two Magnets ont ce qu’il faut pour être suffisamment relevés, tout en faisant sourire.

C’est à la rentrée 2022, alors que les deux musiciens Sophie Steff et David Bour doivent reprendre leur travail et faire une croix sur le farniente de l’été, que le titre “Worker’s Morning Blues” commence à prendre forme dans leur esprit.

Publicité
Worker’s Morning Blues – Two Magnets
© Doc remis - Two Magnets

Évidemment, l’actualité et la mobilisation contre la réforme des Retraites ont grandement nourri leur écriture.Il y a toujours une petite part de politique dans nos textes, de ce qui nous entoure au quotidien. La réforme de Retraites, c’était déjà bien avant le Covid, on était déjà mobilisés ce sujet qui revenait sur la table. C’est une chanson dans l’air du temps, on s‘inspire des situations qui existent actuellement et des sujets de société.” confie Sophie.

Plutôt habitués à la scène électrique-rock, les deux membres du duo partageaient l’envie de revenir à un son et une composition plus bruts : “David a toujours eu l’envie de composer des chansons comme ça, mais il n’avait jamais réussi à en finir une. Et puis quand on s’est rencontré, il a enfin trouvé l’inspiration. Sur ce style-là, on a vraiment matché !”

Pour mettre en musique cette chronique sociale sur les enjeux liés au travail, quoi de mieux que les sonorités folk et surtout blues ? Historiquement, le blues a toujours été une musique très populaire où le travail est un sujet d’inspiration majeur comme le rappelle Sophie : “Le travail a toujours été un l’une des principales inspirations dans le blues. Dans les Works Songs du XIXe siècle, à l’époque, c’était des textes qui décrivaient l’esclavage à cette époque d’ailleurs, plutôt que le travail. L’idée, c’est un peu prendre ces vieilles sonorités et habitudes et les remettre au goût du jour.”

Un clip 100% strasbourgeois

Dans le tram, à la Maison bleue, à la brasserie de la Roue libre, ou encore au Port du Rhin, l’ensemble du clip a été tourné à Strasbourg. Tout au long de la vidéo, différents portraits sont dressés : le patron, l’ouvrier travaillant dans une brasserie, une secrétaire travaillant dans un bureau, mais tous semblent prendre part au même rythme incessant.

C’est le tourbillon du quotidien au travail. On voulait montrer tous les points de vue des travailleurs. Ceux qui le subissent, mais aussi ceux pour qui leur travail est presque une valeur identitaire, qui se présentent à quelqu’un en donnant leur profession par exemple.” explique Sophie.

Le président Emmanuel Macron fait même une apparition, sous les traits d’un double parodique. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ses allocutions télévisées semblent un peu moins maitrisées. “C’est sur une partie où justement, on nous dit toujours que le travail c’est la vie, qu’il faut mériter ce qu’on a, que ton pays te remerciera, etc. Un peu plus tard, la situation s’inverse pour le patron qui a tout dans le clip et qui commence à tout perdre et se pose des questions lui aussi. Il y a les beaux discours et ce qui se passe dans la réalité ensuite.

Un concert à la Maison bleue ce dimanche et une tournée cet été en Berlingo !

Pour celles et ceux qui voudraient découvrir le groupe en live, Two Magnets sera en concert à la Maison Bleue seulement quelques jours après la sortie de ce nouveau clip, le dimanche 30 avril. Pour prendre sa place et avoir toutes les informations sur cet événement, c’est par ici !

Pour la suite, le groupe travaille déjà sur un prochain album qui pourrait bien sortir en 2024 et sur lequel on retrouvera sûrement “Worker’s Morning Blues”. Mais avant ça, Sophie et David seront en tournée cet été dans toute la France à bord de leur Citroën Berlingo. “On va prendre la route direction la Bretagne, la Normandie, vers Toulouse aussi et partout ailleurs avec notre Berlingo, la guitare et la sono !” sourit Sophie.

Retrouve les titres de Two Magnets sur toutes les plateformes de streaming musical comme Spotify ou Bandcamp !

Two Magnets
© Doc remis- P-mod photographies

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Quand l’actu inspire : un clip 100% made in Strasbourg sur le blues des travailleurs sort aujourd’hui

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !