Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Cafés linguistiques : à Strasbourg, ils se retrouvent pour parler des langues étrangères

10.9k Lectures
Publicité

Apprendre une langue demande beaucoup de pratique. Il n’est toutefois pas toujours aisé de trouver un interlocuteur. Si pour apprendre une langue tu préfères discuter plutôt que de garder le nez dans les livres de grammaire et dictionnaires, plusieurs associations et groupes strasbourgeois organisent, au cours de la semaine, des rencontres facilitant les échanges. Autour d’un verre, les participants échangent en différentes langues mais surtout créent des liens. 

Ce lundi soir, le bar La Taverne est plein à craquer. Autour des tables, on parle principalement anglais mais aussi français ou encore espagnol.  Chaque première soirée de la semaine, l’association ESN y organise un échange linguistique et culturel.Le but de l’association est d’accueillir les étudiants internationaux et de les intégrer à la vie locale”, explique Elena, la présidente.

Les gens se présentent à la table là-bas, on leur fait une étiquette avec leur prénom et les langues qu’ils parlent. Au début du semestre l’événement est surtout linguistique, puis les étudiants apprennent à se connaître”, observe-t-elle. Les étudiant(e)s, français et étrangers discutent ensuite autour d’un verre. À l’extérieur, un étudiant néerlandais se réjouit d’avoir rencontré l’un de ses compatriotes pour échanger dans sa langue natale.

Publicité

Il existe à Strasbourg différents groupes d’échanges linguistiques et culturels. Des habitant(e)s de Strasbourg venus des quatre coins du monde s’y retrouvent pour pratiquer une langue qu’ils affectionnent, pour découvrir de nouvelles cultures ou simplement pour faire des rencontres, de manière plus ou moins formelle.

“Plus vous parlez, mieux c’est”

Loin d’être réservées aux étudiant(e)s, ces soirées réunissent des personnes de tous âges. Le lendemain, derrière la porte embuée du Café Berlin, Place d’Austerlitz, ils sont à leur tour quelques-uns à échanger en anglais. En arrivant pour la première fois, la mission est simple : trouver la ou les personnes à chapeau. Aujourd’hui c’est Alexandre. Son couvre-chef à clochettes vissé sur la tête, il accueille les habitués qu’il connaît tous mais aussi celles et ceux qui viennent pour la première fois.

Le principe du groupe Strasbourg Internationals est simple : organiser des évènements plusieurs fois par semaine pour rencontrer des personnes de tous horizons, parler leur langue, découvrir leur culture. “L’association a été créée il y a 12 ans. Ici viennent des anglais, allemands, chinois, japonais, coréens, mexicains, tchèques et bien d’autres. Il est arrivé qu’on réunisse jusqu’à 200 personnes, raconte Alexandre. L’idée avec une langue étrangère, c’est que plus vous parlez, mieux c’est. Même si vous faites des fautes. On est ouverts à tout le monde, on ne juge pas le niveau de langue. Puis, ce qui plaît aux gens, c’est de se faire un réseau.

Café des langues (4)
© Mathilde Piaud pour Pokaa

“On a plein de choses à se dire”

Ce mardi, en début de soirée, ils sont une dizaine. Ils sont parfois bien plus nombreux. Parmi eux se trouve Nico. Cela faisait plusieurs semaine qu’il n’était pas venu au Café Berlin mais ce soir, il souhaitait faire découvrir le concept à l’un des membres de son club sportif.  “Quand j’arrive dans une nouvelle ville, je recherche ce type d’événements. Quand tu es un jeune pro, que tu n’es plus étudiant et que tu arrives dans un nouvel endroit, ce n’est pas toujours facile de rencontrer du monde du coin”, témoigne-t-il.

Café des langues (3)
© Mathilde Piaud pour Pokaa

Un peu plus loin, Gogi, Philippine, a elle aussi pour habitude de rechercher ces évènements dans les différentes villes où elle voyage. “ Ce que j’adore, c’est que j’y rencontre toujours des gens qui parlent plusieurs langues et qui ont beaucoup voyagé. On a alors plein de choses à se dire, plein de points communs”, partage-t-elle.

A la même table, Thierry écoute attentivement. L’homme, qui a commencé à venir pour se changer les idées après une séparation, parle Alsacien, Français, Allemand mais aussi un peu Espagnol et Italien. S’il s’intéresse à la culture des personnes croisées dans ces soirées, il aime aussi particulièrement faire découvrir sa région. “J’avais rencontré un japonais qui travaillait dans l’œnologie. Un jour, je lui ai proposé de lui faire découvrir la route des vins, on y est allés un week-end. Depuis, il est retourné chez lui et y a ouvert une boutique de vins alsaciens!”, raconte Thierry avec engouement.

Café des langues (2)
© Mathilde Piaud pour Pokaa

Partage de traditions

Tandis que l’heure avance, les participants sont de plus en plus nombreux à passer le pas de la porte, rejoignant les tables occupées par le groupe. Si l’anglais se fait souvent langue passerelle, il est possible d’en pratiquer bien d’autres. “Moi qui étudie le chinois, venir ici me permet de rencontrer la communauté sinophone et de pratiquer”, explique Georges.

Café des langues (1)
© Mathilde Piaud pour Pokaa

Les réunions de Strasbourg Internationals ont lieu au Café Berlin le mardi et le vendredi, à partir de 20h30. Mais les habitués créent des liens et se retrouvent à diverses occasions. “Chaque année j’organise une soirée galette des rois chez moi. Chacun raconte la tradition de son pays”, illustre Gogi. De temps à autre, au pied du bar, certains se munissent de leur guitare, faisant profiter à tous de quelques notes de musique. Les échanges durent ainsi jusqu’à la fermeture du bar. Dès le vendredi suivant, certains seront de retour. “Le but, c’est avant tout de passer un bon moment”, assure Alexandre.

Sur Facebook, diverses pages proposent des rencontres de ce type. Parmi elles, Strasbourg Internationals, ESN Strasbourg ou encore Strasbourg Blabla Language Exchange.

Café des langues (5)
© Mathilde Piaud pour Pokaa

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Cafés linguistiques : à Strasbourg, ils se retrouvent pour parler des langues étrangères

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !