Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

4 destinations françaises à découvrir depuis Strasbourg sans prendre l’avion

28.1k Lectures
Publicité

La fin de l’année se rapproche, et avec elle ses bonnes résolutions. Et si, en 2023, on explorait davantage notre pays pour assouvir nos envies d’escapades ? Rien que pour vous, voici 4 idées de destinations françaises dépaysantes, testées et approuvées, pour s’évader de l’Alsace sans kérosène !

Eau turquoise, falaises orangées, cascades de 65 mètres, lac d’origine glaciaire… Et si on vous disait que tous ces éléments ne se trouvent pas à l’autre bout du monde, mais à quelques centaines de kilomètres de chez nous ? Atteignables en voiture, train, bus ou en bateau, pas besoin d’A380 pour aller chatouiller le 7e ciel.

Publicité

Un week-end au cœur du Jura, à 4h de voiture

Inscrite dans le réseau des grands sites de France, la Vallée du Hérisson constitue un trésor naturel. On y recense 31 cascades, un record en France, dont 7 sont accessibles par des circuits de randonnées nichés au cœur de la nature. Points de vue, lacs, grands arbres : il ne vous reste plus qu’à emporter votre gourde, votre sandwich et vos chaussures de marche pour une claque visuelle garantie.

Le site est accessible depuis Strasbourg en moins de 4h de voiture, en passant notamment par Colmar, Mulhouse et Belfort, idéal pour un week-end prolongé.

A ne pas louper : à 45 minutes de là se trouve le village Baume-les-Messieurs, l’un des plus beaux de France, où vous pourrez visiter ses grottes peuplées de chauves-souris et de petites crevettes absolument mignonnes.

Huit jours de randonnée en Bretagne, à 5h30 de train

Si l’on connait la Bretagne pour son cidre, ses galettes et bigoudènes, on ignore trop souvent que ses paysages peuvent avoir des allures d’îles paradisiaques. La presqu’île de Crozon est une réserve naturelle à la pointe du Finistère, comptabilisant 27 sites géologiques : fortifications, menhirs, criques et falaises se succèderont lors de votre escapade. Comptez environs 120 kilomètres et 6 à 8 jours pour en faire le tour via le GR34, ou optez pour des promenades de quelques heures pour celles et ceux qui ont moins le temps (ou moins de mollets, parce que ça grimpe à certains endroits).

Pour s’y rendre depuis Strasbourg, il faudra faire environs 5h30 de TGV dès 70€, en faisant un arrêt par Paris, pour aller jusqu’à la gare de Brest ou de Quimper qui disposent toutes deux de navettes direction Crozon.

A ne pas louper : l’Île Vierge, située au pied de la Pointe de Saint-Hernot, dont les couleurs émeraudes sont tout bonnement irréelles. Gros bonus aussi pour la crêperie « La Marine » située à Camaret-sur-Mer, vous nous en direz des nouvelles.

Une semaine à Annecy, en 10h de bus

Surnommée la Venise des Alpes, Annecy a des airs de fond vert dans la vraie vie : son grand lac éclatant entouré de montagnes et de flore sauvage, on a du mal à y croire avant de le voir. Hiver comme été, vous trouverez 1000 activités à faire : randonnée, bateau, vélo, canyoning, ski, luge, le tout dans un écrin de nature unique. Ce sera aussi l’occasion de vous délecter des spécialités locales on ne peut plus légères comme la tartiflette, la fondue ou le bon gratin savoyard.

La ville est accessible en bus depuis la place de l’étoile à Strasbourg à partir de 36€, pour 10h de trajet environs, donc emportez un coussin et 2/3 livres quoi.

A ne pas louper : la randonnée du Col de la Forclaz qui offre une vue imprenable et où il est possible d’y faire du parapente. On conseille aussi le restau « Punch » qui propose des brunchs incroyables pour tous les régimes alimentaires, avec notamment des pancakes à tomber.

Deux semaines à Bonifacio, en 14h de bateau

Aussi appelée « cité des falaises », cette ville située au Sud de la Corse vous laissera un souvenir impérissable. L’eau est turquoise, les poissons multicolores, le maquis vert vif et la roche orange. Les sentiers qui longent le littoral sont à couper le souffle, la plage du Grand Sperone a des airs de paradis et la gastronomie est la cerise sur le gâteau (leur spécialité, l’aubergine à la bonifacienne, est à tomber). Si vous avez envie de voir ce que c’est une carte postale en vrai, et bien foncez-y.

Pour s’y rendre, vous devrez prendre le TGV jusqu’à Marseille pour ensuite prendre le ferry. Oui, c’est 14h de trajet dès 50€ MAIS c’est un spectacle à part entière : se réveiller avec le lever du soleil qui éclaire l’eau, et possiblement des dauphins qui sautent près du bateau, ça vaut vraiment le coup.

A ne pas louper : les jeudi polyphoniques d’avril à octobre où vous pourrez frissonner en entendant les chants corses résonner dans l’église Saint-Dominique, et si vous avez un p’tit budget foncez aux îles Lavezzi pour y faire du bateau et/ou de la plongée, c’est irréel.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Évasion nature"

À la une

4 destinations françaises à découvrir depuis Strasbourg sans prendre l’avion

Commentaires (1)

  1. Bonjour
    En ce moment il faut se serrer la ceinture au niveau budget. Je vous propose de partager vos escapades en testant les différents transports. Ils polluent tous de tous façon. En avion avec un all inclusive on peut s’en sortir au niveau budget mais il faut réserver bien à l’avance. En train, les prix intéressants proposés en octobre mais les grèves sont programmées à la veille des départs en vacances. La voiture est le moyen autonome le plus faible, on part quand comme et où on veut, sauf qu il y a toujours un problème pour se garer pour les embouteillages puisqu’on n’est pas seul et donc en vacances comme tout le monde, et certains endroits doivent être protégés car j’en ai vu un qui rallait parce que la cascade hérisson était trop loin à pieds. Enfin …., on peut en parler longtemps de tout ça. Mais !!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Évasion nature”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !