Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

2500 m2 dédiés à l’ostéopathie : le COS ouvre une nouvelle clinique à Hautepierre

28 Lectures
Publicité

Le Collège Ostéopathique Strasbourg (COS) accueille depuis maintenant dix ans des étudiantes et étudiants pour leur formation, mais également des Strasbourgeoises et des Strasbourgeois qui cherchent à soulager leurs douleurs. Depuis un an maintenant, le COS se développe et a ouvert un deuxième site clinique à Hautepierre. 2500m2 dédiés à la formation, mais également au côté clinique, à des tarifs plus qu’abordables. On vous en dit plus.


Il y a trois ans, on publiait un article test sur une séance d’ostéo au COS d’Homme de Fer. Un article qui n’a pas manqué d’alimenter des controverses, le sujet de l’ostéopathie étant assez polémique. Cette « pratique manuelle, qui s’intéresse à la globalité du patient », selon Jérôme Repiquet, responsable clinique des sites d’Hautepierre et d’Homme de Fer, reste toutefois encadrée en France depuis la loi n° 2002-303 du 4 mars 2002. Concrètement, celle-ci prévoit que l’usage professionnel du titre d’ostéopathe est réservé aux personnes titulaires d’un diplôme spécifique, délivrée par un établissement de formation agréé par le ministre chargé de la santé. Ce qui est le cas pour le COS.

Cinq ans plus tard, la pratique devient encore plus réglementée. Avec le décret n° 2007-435 du 25 mars 2007, les praticiens sont alors autorisés à pratiquer des manipulations ayant pour seul but de prévenir ou de remédier à des troubles fonctionnels du corps humain, à l’exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agents physiques, dans le respect des recommandations de bonnes pratiques établies par la Haute Autorité de santé.

© Pokaa


Un étage dédié à la pratique avec huit box de soin

Situé au 9 rue Albert Calmette à Hautepierre, ce nouvel espace est bien plus grand que le site de l’Homme de Fer. Désormais, étudiantes et étudiants, mais également Strasbourgeoises et Strasbourgeois, se retrouvent dans des locaux de 2500m2, et disposent d’un étage entièrement consacré à la pratique. Huit box de soin pour le côté clinique et un espace pédagogique où les étudiantes et étudiants suivent des cours.

Dans ce lieu, le COS souhaite « rendre accessible l’ostéopathie pour le grand public, pour l’ensemble de la population ». Et notamment celle d’Hautepierre puisque Jérôme Repiquet explique tisser des liens avec les associations du quartier, comme le CSC Le Galet. Ils travaillent également avec l’hôpital, au sein duquel le COS est souvent intervenu durant la période Covid, dans le cadre de la cellule bien-être mise en place pour le personnel soignant.

Le COS ambitionne aussi d’augmenter leur capacité d’accueil : « On est sur une croissance de fréquentation. On a près 20 000 consultations internes/externes par an », selon Jérôme Repiquet. Il ajoute : « On souhaite aussi développer d’autres partenariats avec d’autres structures. On a toujours l’intention de s’installer dans un domaine de recherche. Mais aussi dans celui de la communication sur l’efficacité de nos activités, pour en faire bénéficier à l’ensemble de la profession ».


Un suivi détaillé et des séances pour tous les budgets

Pour les Strasbourgeoises et Strasbourgeois qui souffrent de douleurs au dos, à l’épaule ou à tout autre partie de leurs corps, la prise de rendez-vous se fait par Doctolib ou par téléphone au 03 90 40 33 15. Une fois le rendez-vous pris, un/e étudiant/e de 5ème année, accompagné/e par un/autre en 3ème année reçoivent la personne. Débute alors un entretien pour connaître la raison de la venue. Les étudiant/es essayent ensuite de localiser la douleur, de savoir quand et pourquoi elle est apparue. Et reviennent même parfois sur les antécédents de la personne si cette dernière s’est déjà blessée par le passé.

Ensuite, la séance débute. L’étudiant/e choisit comment traiter la personne, grâce à des mouvements qui permettent de localiser la douleur. Le tout, encadré par des professionnels qui supervisent les consultations et réalisent ensuite un débriefing. La consultation dure entre 45 minutes et 1h, entretien préalable compris. Pour un montant de 15€ la séance, et encore moins pour les étudiant/es et demandeurs/euses d’emploi. Une option non négligeable, qui permet aux personnes avec un petit budget, de tenter l’expérience.

Avec ce nouveau bâtiment de 2500m2 entièrement dédiés à l’ostéopathie et à la pédagogie dans le quartier de Hautepierre, le COS souhaite s’implanter davantage dans le paysage strasbourgeois. Des consultations à bas coût, pour les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois qui veulent soulager leur douleur.


Prendre un rdv



*Article soutenu mais non relu par Le Collège Ostéopathique Strasbourg.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

2500 m2 dédiés à l’ostéopathie : le COS ouvre une nouvelle clinique à Hautepierre

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !