Ce mardi, c’est le retour de la Fête de la musique. Après une édition au balcon en 2020 et une année 2021 plutôt étrange, l’événement musical revient enfin à Strasbourg dans sa forme originelle. Néanmoins, comme souvent dans notre ville lors de grandes manifestations, il va falloir composer avec certaines mesures de sécurité décidées par la préfète, dont notamment le retour des checkpoints. On fait le point mais, on vous rassure déjà : contrairement à une rumeur issue d’un média local et qui circulait depuis quelques jours, l’alcool ne sera pas interdit ce mardi !

La nouvelle est tombée aujourd’hui. À travers un arrêté préfectoral envoyé à toute la presse en début d’après-midi, Josiane Chevalier, la préfète du Bas-Rhin, a décidé de « mettre en place un périmètre de protection visant à protéger les visiteurs et spectateurs dans la Grande-Île de Strasbourg, du mardi 21 juin à 16 h au mercredi 22 juin à 2 h 00 ». L’une des raisons invoquées ? « La menace terroriste qui reste toujours élevée ». Ambiance. 


Retour des checkpoints et autres mesures de sécurité à Strasbourg…

Conséquence ? La préfète a ainsi décidé de prendre plusieurs mesures de sécurité, qui vont rendre l’expérience musicale un peu moins fluide. Ces mesures prendront effet dans le périmètre de la Grande-Île. Ce dernier se délimite ainsi : 

  • À l’ensemble des voies et places de la Grande-Île de Strasbourg, comprises entre le Fossé du Faux Rempart et l’Ill
  • Aux quai Charles Emile Altorffer, quai St-Jean, quai Kléber, quai Finkmatt et quai Jacques Sturm ; 
  • Aux quai des Bateliers, quai St-Nicols, quai Charles Frey, quai Finkwiller, la rue Finkwiller et les Ponts Couverts ; 
  • À tout accès par pont ou passerelle à la Grande-Île de Strasbourg.

Ainsi, les mesures de sécurité s’appliqueront à l’intérieur de tout ce périmètre. Premier retour en fanfare : les checkpoints. Ils avaient disparus lors du dernier marché de Noël et ne nous avaient clairement pas manqué, mais ils feront leur grand retour ce mardi 21 juin. La préfecture annonce ainsi des inspections visuelles des sacs et des bagages, et le cas échéant, palpations de sécurité et visites des véhicules. À ce sujet, la Ville a annoncé, également par communiqué de presse, l’interdiction du stationnement sur voirie dans l’ensemble de la Grande-Île, du mardi 21 juin à 06h au mercredi 22 juin à 04h, tout comme la circulation automobile dans la Grande-Île, de 16h le mardi à 4h le mercredi. Enfin, on ne pourra pas entrer et sortir des parkings publics Gutenberg, Tanneurs, Kléber et Broglie, du mardi 21 juin à 16h au mercredi 22 juin à 04h.

Pour terminer, puisqu’une interdiction ne vient jamais seule, la préfète a également pris la décision d’interdire dans l’ensemble du périmètre, le port, transport et l’utilisation de pétards mais également d’armes réelles ou factices, et de tout autre objet pouvant constituer une arme, ainsi que des contenants en verre. Plus incongru, la préfète prive également de Fête de la musique les « animaux dangereux », « en particulier les chiens de première et deuxième catégorie ».  Enfin, toutes manifestations, cortèges et défilés sur la voie publique à partir du mardi 21 juin 2022 à 16h00 et jusqu’au mercredi 22 juin à 02h00, au sein du périmètre se verront interdits sur les voies qui le délimitent ainsi que sur les voies d’accès. Tout comme les drones ou tout autre engin télépiloté, interdits du mardi 21 juin 2022 à 16h00 et jusqu’au mercredi 22 juin à 02h00 sur le territoire de la commune de Strasbourg. 

© Martin Lelièvre/Pokaa


… mais pas d’interdiction de la vente d’alcool à emporter

Néanmoins, dans la liste de toutes ces interdictions n’en figure pas une bien particulière : l’interdiction de vente d’alcool à emporter. Alors qu’un média local strasbourgeois avait assuré de la publication d’un arrêté préfectoral décidant d’interdire la vente d’alcool à emporter pour les restaurateurs et autres exploitants de terrasses, il n’en est finalement rien. Un soulagement pour les bars et restaurants strasbourgeois qui s’étaient déjà préparés à l’éventualité, et qui vont désormais pouvoir respirer. Néanmoins, de nombreux distributeurs de boissons se retrouvent désormais dans l’urgence, puisqu’à la suite de l’annonce, des commandes de restaurateurs avaient été annulées et qu’il faut désormais tout récupérer pour demain. Cela reste un soulagement également pour les Strasbourgeoises et Strasbourgeois qui pourront fêter, avec modération bien entendu, le retour de l’été.

Strasbourg vue des quais des bateliers sous le soleil
© Pokaa

Par ailleurs, dans les dernières informations pratiques, les trams circuleront sur l’ellipse insulaire mais ne marqueront pas l’arrêt de 16h00 jusqu’à 0h30 aux stations Broglie, Homme de Fer, Alt Winmärik et Langstross Grand’rue. Les lignes de bus L3 et L6 seront quant à elles déviées et ne circuleront pas dans la Grande-Île à partir de 18h00. Enfin, des équipes de secouristes seront présentes Place Kléber, Place Gutenberg, Place Broglie et Place Saint-Thomas. Une équipe de prévention aux risques addictifs sera également déployée dans la Grande Île.

La Fête de la musique revient cette année sous un format plus classique que ces deux dernières années, et ce n’est pas pour nous déplaire. Bien évidemment, la préfecture du Bas-Rhin a décidé d’imposer des mesures sécuritaires accrues pour l’événement, mais finalement, n’est-ce pas le signe que tout revient à la normale à Strasbourg ? Pas sûr qu’on profite du retour des checkpoints mais on pourra profiter de la musique, des concerts, du retour de la fête. C’est déjà plutôt pas mal.

1 commentaire

  1. Super merci pour les gens qui travaillent dans l elipse qui y ont un garage privé et ne peuvent pas se passer de leurs voitures pour cause d horaires ou de livraisons
    Si ces décisions avaient été prises plus tôt et non la veille nous aurions pu prendre les mesures adéquates ! Ce n est plus de l amateurisme c est de la stupidité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here