Si tu ne sais peut-être pas encore ce que tu vas faire de ton été, on a déjà de quoi occuper ta rentrée. Entre expositions et bon son, c’est le retour d’une institution : après deux ans sans, L’Ososphère revient « glitche[r] Strasbourg » du 23 septembre au 2 octobre ! Un retour dans le quartier où elle est née et a grandi : celui de la Laiterie. Et on peut te dire que la line-up est quali’ !


Manifestation culturelle protéiforme à mi-chemin entre le festival de musiques électroniques (avec ses Nuits électroniques) et l’expo géante autour des arts numériques, l’Ososphère est une institution à Strasbourg. Née en 1998 sous l’impulsion des créateurs de La Laiterie, elle est un peu la daronne dans la sphère électro locale. Multipliant les actions dans l’espace urbain pour questionner « la place de la culture dans la fabrique de la ville », passant d’un quartier à l’autre selon les éditions (du pôle Seegmuller à la Coop, jusqu’à Sélestat ou Karlsruhe), il est depuis revenu à sa terre d’origine : le quartier Laiterie.

Après avoir été secouée et remaniée ces deux dernières années pour s’adapter à la situation sanitaire, la voilà de retour pour agiter notre rentrée. Au programme : dix jours d’expositions in situ (dans différent lieux du quartier) « et autres impromptus » jusqu’au 2 octobre, et deux Nuits électroniques avec quatre scènes occupées par soirée les 23 et 24 septembre. On se souvient avec émotion de 2019, dernière édition en date où l’on pouvait déambuler d’une salle à l’autre, se poser regarder une installation ou aller taper du pied près du son… « Après deux années de frustrations et renoncements, certains la retrouvent enfin, d’autres la rencontrent avec excitation », lit-on d’ailleurs à propos sur l’event’ du vendredi.

L’Ososphère, édition 2019
© Martin Lelièvre / Pokaa
© Martin Lelièvre / Pokaa



Alors parlons un peu son : pour cette première soirée, L’Ososphère et La Laiterie invitent des artistes d’exception, dont quelques-uns déjà passés par là. À l’instar de N’TO qui viendra nous donner sa Clé des Champs, pas loin de The Avener, Fakear, DJ Vadim, Mila Dietrich, et des b2b de Camion Bazar et La Mamie’s, et de Breakbot et Irfane… House, électro dansante, vibes chill et world, et même de la techno qui fracasse avec la jeune prodige u.r.trax : le plateau est gourmand et y en aura pour tous les goûts.

Le samedi, on fonce un peu plus dans le son qui tabasse puisqu’on annonce la légende Jeff Mills, qui nous ramènera sa techno tout droit venue de Detroit, ainsi que Bagarre, les Parisiens de Contrefaçon, Roman Poncet ou Hysta qui vont bien te retourner la tête… On te laisse checker la prog’ : la liste des invités est plus longue que cette Nuit n’aura d’heures. Va falloir faire des choix entre les scènes, mais c’est aussi ça, L’Ososphère qu’on aime.


L’Ososphère 2022

Du 23 septembre au 2 octobre
À Strasbourg, quartier Laiterie
Les événements Facebook du vendredi 23 septembre & samedi 24 septembre

+ d’infos


© L’Ososphère

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here