Une « réunion extraordinaire » des 47 membres du Conseil de l’Europe se tient ce en ce moment à Strasbourg, afin de décider des prochaines décisions concernant l’invasion russe en Ukraine.

Ce jeudi 24 février, à l’aube, Vladimir Poutine a lancé une « opération militaire » en Ukraine. Des bombardements ont éclaté dans plusieurs villes du pays, dont Kiev, la capitale. En outre, vers 9h du matin, les forces russes sont entrées sur le territoire ukrainien. Depuis, « plus de 40 militaires ukrainiens » et « une dizaine de civils » ont été tués, jeudi 24 février, comme l’a annoncé à la presse un conseiller du président ukrainien, Volodymyr Zelensky. Une nouvelle escalade grave dans le déroulement de la crise, faisant suite à plusieurs jours d’escalade de tensions après la reconnaissance par le président russe de l’indépendance des séparatistes pro-russes d’Ukraine à Donetsk et Lougansk.

Kiev © Vivien Latuner / Pokaa


Une « réunion extraordinaire » se tient ce jeudi après-midi à Strasbourg

Si la communauté internationale, de Joe Biden à Emmanuel Macron, en passant par l’ONU et l’OTAN, ont quasiment unanimement condamné cette « opération militaire », et que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé le monde à créer une « coalition anti-Poutine », la réponse de l’Europe se fait encore attendre. Mais il se pourrait qu’elle ne tarde plus, et que Strasbourg en soit son centre décisionnel.

C’est en ce sens que se tiendra ce jeudi après-midi une « réunion extraordinaire«  du Comité des ministres des 47 membres du Conseil de l’Europe. Le Comité des ministres représente en effet l’organe exécutif du Conseil de l’Europe. Comme l’a déclaré le porte-parole du Conseil Daniel Holtgen à l’AFP, le Comité des ministres se réunira à Strasbourg et « discutera des prochaines étapes de sa réaction à l’attaque russe contre l’Ukraine ». Sanctions économiques ? Diplomatiques ? Voire plus ? On attend. Mais, ce qui est sûr, c’est que Strasbourg capitale européenne n’a jamais aussi bien porté son nom.

conseil de l'europe strasbourg
© Hugo Favre – Napoli / Pokaa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here