Le Social Bar, c’est une nouveauté qui suscite la curiosité depuis son arrivée à Strasbourg. Le concept ? Mettre la convivialité, les rencontres et la solidarité au centre du lieu, tout en favorisant le lien social. Dans un espace divisé en trois salles aux ambiances différentes, on peut venir boire une bière entre potes après le boulot, s’installer pour bosser, manger un bout, profiter d’un concert ou d’un atelier, mais aussi, si on le souhaite, faire des rencontres grâce à de nombreux outils simples et non intrusifs qui permettent de faire un pas vers l’autre. Nous avons rencontré Pauline et Charlotte, les deux gérantes du Social Bar, afin qu’elles nous donnent plus de détails sur ce lieu qui respire la bienveillance, l’entraide et la créativité.


Après un faux départ et 48 heures d’ouverture cumulées en 2020 pour cause de Covid, ça y est, le Social Bar est ouvert et il compte bien le rester. Lancé par les bénévoles de l’association StartUp de Territoire, il accueille désormais un public de tous les âges, de toutes les classes sociales et de tous les horizons. On y croise des étudiants, des familles, tout comme des personnes qui viennent pour faire des rencontres ou simplement pour profiter du soleil de fin de journée, seules ou accompagnées. Issu de l’initiative sociale et solidaire le lieu favorise le lien social tout en servant de grosses pintes fraiches à des strasbourgeois et strasbourgeoises assoiffés comme un bar classique. Vous l’avez compris, la dimension sociale et les notions d’entraide sont au cœur de ce grand projet. D’ailleurs, si la déco et l’intérieur sont aussi chaleureux et accueillants, c’est grâce à un immense chantier participatif et à des artistes locaux qui ont tous mis la main à la pâte pour qu’on s’y sente comme à la maison. Et pour boucler la boucle de l’entraide, 15% des bénéfices du bar iront à des associations.


Au Social Bar, on peut faire un pas vers l’autre…

Nous sommes donc dans un espace ouvert et imaginé pour favoriser les échanges. Grâce à une disposition particulière, les convives sont invités si ils le souhaitent à faire un pas vers leurs voisins. Pour cela, plusieurs outils sont mis à dispositions : le social badge par exemple, que l’on colle sur le dos et non pas sur le torse (pour qu’il soit moins intrusif), sert à proposer des sujets de conversation, des thèmes à aborder ou simplement à donner son nom (ou un surnom). Le dé, posé sur le bar, sert quant à lui à défier des inconnus pour créer de petites interactions, réduire le coût de son verre ou augmenter celui de son voisin. Dans une autre pièce, la sociale cabine est là pour accueillir deux inconnus qui discuteront en face à face sans se voir. À l’intérieur de cette cabine, on peut tourner une roue qui nous proposera soit de donner un conseil de vie, de faire une prédiction, de dessiner la personne en face de vous ou encore de partager votre meilleur souvenir. Des cartes de défi ou des cartes « blabla », sont également mise à disposition pour créer de petits moments d’échange ou de petites discussions toutes simples. En fait, si on souhaite aller vers les autres, tout un tas de solutions non intrusives et non obligatoires existent. En plus, un discret médiateur est là pour s’assurer que tout se déroule de manière respectueuse et bon enfant, car le strict respect de l’intimité de chacun et le côté léger sont évidemment de mise. Il ne faudrait surtout pas oublier de se marrer !


…ou simplement trinquer entre amis et profiter des soirées

Que l’on ait 18 ou 98 ans, le bar n’en reste pas moins un bar, un lieu où l’on vient trinquer et boire des bières locales, vins, cocktails et autres réjouissances. Happy Hours, concerts, planchettes, soirées blind test ou encore soirées « Qui Est-Ce » : on retrouve ici tous les ingrédients qui font de ce lieu le rendez-vous de tous les strasbourgeois et strasbourgeoises qui aiment sortir, manger, boire un verre ou faire la fête. Dans leur sélection de grignotages (les plats du midi arriveront très vite), Pauline et Charlotte ont sélectionné uniquement des commerçants et artisans locaux, un pas de plus vers l’économie solidaire et la localité. Le café vient de Chez Balzac Café, les bières sont brassées par les brasseries 3 Mats, Sainte Cru, la Licorne et Perle, les planchettes sont préparées par un restaurateur du coin… Bref, les deux amies ont vraiment pensé à tout.


À l’étage, on retrouve un second espace, vaste et plus tranquille, dans lequel on peut s’installer avec de grands groupes, se poser sur des canapés ou encore dessiner sur des ardoises. Chaque espace est pensé pour que le visiteur se sente à l’aise, un peu comme à la maison, et franchement c’est réussi.

Il est difficile de cacher notre enthousiasme et notre intérêt pour Le Social Bar. Pour arriver à monter ce projet et créer un lieu tourné vers l’humain, Charlotte et Pauline (accompagnées de nombreux artistes, voisins, amis et co-patrons) ont travaillé d’arrache-pied et mobilisé tout un collectif qui semble concerné par les problèmes de notre société. Bien que Le Social Bar ne soit pas une association mais bien une entreprise, c’est un espace de libertés où l’on vient tendre sa main vers l’autre et aller à la rencontre d’inconnus (si on le souhaite). Le Social Bar est là pour remettre le lien social au menu et Pauline, Charlotte ainsi que tous leurs amis comptent bien animer ce lieu pour le faire vivre et créer de jolis souvenirs.


Les petits et les grands +

  • 15% des bénéfices iront à des associations
  • L’happy hour est de 17h à 20 tous les jours samedi compris
  • Des soirées et concerts sont fréquemment organisés (voir la page Facebook)
  • Les artistes locaux (peintres, illustrateurs, photographes…) peuvent exposer leurs œuvres dans les couloirs et à l’étage
  • Pour l’instant, l’équipe propose des planchettes, charcuterie, fromage, le combo des deux ou des planchettes végétariennes. Bientôt, le restaurant proposera des plats du jour à midi
  • L’entreprise est reconnue comme faisant partie de l’économie sociale et solidaire
  • Tous les visiteurs sont amenés à proposer des pistes d’amélioration pour le bar, pour cela des petites boites à idées sont mises à disposition

Le Social Bar


Ouvert de 17h à 1h du mardi au samedi
69 Rue du Faubourg-de-Pierre
67000 Strasbourg
0388255641
Le site du Social Bar
La page Facebook


9 COMMENTAIRES

  1. Ce bar est une catastrophe pour les résidents. Les propriétaires n’ont aucune considération…
    La musique est à fond toute la semaine et lorsqu’ils invitent des groupes de musiciens à jouer en pleine semaine parfois, impossible de regarder la télé ou de dormir pour les enfants même avec les fenêtres fermées. La terrasse s’étend tout le long du bar donc autant dire que c’est comme si vous étiez vous même dans le bar. Les clients doivent payer uniquement en espèce, on peut se poser des questions…

  2. Pour le bruit n’étant pas résident je ne peux pas me prononcer même si je l’imagine bien, par contre pour avoir testé, impossible de payer en liquide ils ne prennent que la carte bleue.

  3. Impatientes de découvrir ce lieu qui paraît bien sympathique et original.
    Strasbourg étant une ville de plus en plus vivante et c’est tant mieux, je compatis avec les résidents dont la tranquillité est perturbé mais que faire? Revenir aux années 80 ? C’est créer du lien entre les gens , c’est la culture, ce qui manquait aux jeunes avant.

  4. Les gens qui vivent au centre ville et qui se plaigne du bruit…. C’est comme si un campagnard se plaignait de voir des animaux… Déménager enfaite tout simplement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here