Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Une distribution de fournitures scolaires pour les enfants défavorisés organisée à Strasbourg

1.1k Lectures
Publicité
Publicité
Alors que la précarité a augmenté depuis la crise du Covid, il y a toujours un plus grand besoin de solidarité, à Strasbourg comme ailleurs. Dans notre ville, avant la rentrée, Caritas Alsace et le Secours Populaire français 67 (SPF 67) organisent une distribution de fournitures scolaires pour les enfants défavorisés. Ce sont 1 000 enfants qui en bénéficieront cette année.




Un projet solidaire qui a déjà 5 ans

Comme le précise Isabelle Collot, responsable adjointe de la permanence Arc-en-Ciel, lieu d’accueil pour les personnes en situation de difficulté, cette action est co-portée par SPF 67 et Caritas Alsace. Des associations qui reçoivent et aident des familles en fin de droit : « Nos deux assos sont souvent en bout de chaîne de ce que peuvent avoir les personnes en termes de droit. On a des sans-papiers, des gens en très grande précarité. On les accueille tout au long de l’année, et on essaye de trouver des solutions à leurs besoins, quand tout a été épuisé. »

L’initiative solidaire existe elle depuis cinq ans maintenant. « Le projet a pour but de permettre aux enfants les plus défavorisés de vivre une rentrée comme les autres, en bénéficiant d’un minimum de matériel scolaire neuf », comme témoigne Isabelle Collot. Avant de poursuivre : « On veut assurer une rentrée digne pour chaque enfant et sa famille. Des enfants qui ont une vie souvent très instable et rude, alors autant qu’ils vivent bien leur vie à l’école. Cela signifie donc ne pas se sentir exclu, pour avoir sa rentrée bien à soi. »


1 000 enfants en situation de précarité concernés

Les familles doivent participer, à hauteur de 2 euros par enfant, 5 euros si trois enfants ou plus. Elles reçoivent alors un bon, ainsi qu’un jour et un créneau horaire où elles doivent se présenter pour récupérer leurs fournitures scolaires. Mais SPF 67 et Caritas Alsace proposent également d’autres services : « On peut financer l’assurance de rentrée scolaire, on leur propose s’ils ne l’ont pas. Dans les fournitures il y a un kit hygiène en plus : une brosse à dent, dentifrice, une bouteille de Parapoux. Pour les tous petits, il y a même un petit livre ludique sur comment se brosser les dents et du gel pour les mains. » Enfin, les petits et primaires reçoivent également une trousse à goûter.

Ces quatre dernières années, l’initiative solidaire concernait 500 enfants, de la maternelle au lycée. Désormais, grâce à une aide financière de la Ville de Strasbourg, pour la première fois, le dispositif permettra de toucher le double de personnes. C’est-à-dire 1 000 enfants. Isabelle Collot développe : « On a défini des listes de fournitures que l’on donne aux enfants, et les familles viennent. On a trois semaines de distribution, qui se font au nouveau local du Secours Populaire au Neuhof – situé au 5 rue Jean-Henri Lambert, ndlr. Nos stocks sont faits de collectes dans les grands magasins comme Auchan, Monoprix, Leclerc, mais aussi grâce à des particuliers qui veulent aider. »

© Caritas Alsace- Document remis


Comment aider ?

Si jamais vous souhaitez participer à la distribution de fournitures scolaires, c’est encore largement faisable. Vous pouvez bien évidemment être bénévole ; pour cela, il faut contacter les deux associations. Sinon, il est également possible de donner des affaires scolaires que vous n’utilisez plus. « Vous pouvez passer à la boutique du Neuhof et déposer les affaires. » décrit Isabelle Collot. Qui poursuit : « Ce vendredi et samedi – les 20 et 21 août, ndlr – on est au Rivetoile et donc vous pouvez mettre les affaires dans les caddies prévus à cet effet. Cela peut être un don en espèce pour la collecte scolaire ou des cartables des trousses, parce qu’on en manque. » 

© Caritas Alsace- Document remis

En ce moment, en plus des cartables et des trousses, les deux associations manquent notamment de kits de traçage (équerre, compas, règles…), de taille-crayons et boîtes de crayons de couleur, de porte-documents avec pochettes transparentes, de petits ciseaux et de tubes de colle. Comme le précise Isabelle Collot, toute fourniture en plus sera également donnée, et peut-être que plus de 1 000 enfants pourront en bénéficier : « Aujourd’hui, on n’a pas ces affaires-là pour la semaine prochaine. Mais si on a plus, on donnera plusSurtout que, dans l’année on aide aussi du côté scolaire. »

Grâce au travail des associations, ce sont 1 000 enfants et jeunes en situation de grande précarité qui bénéficieront de fournitures scolaires décentes, avant leur rentrée scolaire. Une manière de débuter l’année dans les meilleures conditions possibles. Alors si vous souhaitez donner des fournitures scolaires que vous n’utilisez plus, n’hésitez pas à contacter les associations ou de vous rendre au 5 rue Henri-Jean Lambert.

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Une distribution de fournitures scolaires pour les enfants défavorisés organisée à Strasbourg

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !