Si vous vous êtes promenés au centre-ville ces derniers temps, vous avez pu voir que la place du Marché Gayot était complètement en travaux. Une place emblématique de nos apéros pris dans les terrasses géantes des bars et restaurants, proche de notre belle cathédrale. Comme on se demandait la raison de ces travaux, on est allé mener notre petite enquête.


Un peu d’histoire

Avant de passer aux raisons des travaux, revenons quelque peu sur l’histoire de cette place par laquelle toutes les Strasbourgeoises et tous les Strasbourgeois sont déjà passés au moins une fois. Telle qu’on la connaît aujourd’hui, la place est construite par François Marie de Gayot, dont elle porte le nom, en 1769. Avant cela, il y avait un hôtel canonial, détruit par un incendie en 1682, qui ravagea tout le quartier, qui pris le nom de Cour-Brûlée.

De part l’histoire de Strasbourg, entre France et Allemagne pendant plusieurs siècles, la place changea autant de fois de nom qu’un parti politique qui veut se renouveler sans changer ses idées. D’abord nommée Nouveau Marché ou Petit Marché-Neuf en 1780, elle devient par la suite Marché aux Volailles en 1795, ce qui était censé être sa fonction première de l’époque. Puis, elle devient Gayot-Markt auf dem verbrannten Hof en 1817 (soit « Marché Gayot dans la cour brûlée » dans la belle langue de Manuel Neuer), place du Marché-Gayot en 1856, avant d’enfin alterner français et allemand jusqu’en 1945, où elle gardera son nom de place du Marché-Gayot. Elle est désormais classée au patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO, sous l’appellation « Strasbourg Grande Île », depuis 1988.


Des travaux d’entretien

Cette place emblématique, proche de la cathédrale, est donc en travaux ces derniers temps. Les raisons des travaux pouvaient être nombreuses : végétalisation, refonte des terrasses et de la géographie de la place, travaux d’entretien… C’est finalement la dernière qui l’emporte, comme nous l’apprend Pierre Ozenne, adjoint à la maire en charge des voiries, joint par téléphone : « Il s’agit bien de travaux d’entretien courant réalisés par le service voies publiques. »

© Pierre Ozenne – Document remis

Si l’explication de simples travaux d’entretien pourra en décevoir certains, ces travaux sont réalisés dans une perspective bien plus réjouissante : « Ils reprennent différentes zones ponctuellement pour y apporter des corrections planimétriques – en rapport avec la partie de la géométrie qui traite de la mesure des surfaces planes qui se terminent par des lignes droites ou courbes, ndlr – du revêtement en galets du Rhin. Ceci avant la réouverture des terrasses pour ne pas gêner l’exploitation. » Cela consistera en une dépose-repose puis regarnissage des joints. Enfin, les travaux, qui ont débuté le mercredi 21 avril dernier, devraient durer 15 jours, pour se terminer aux alentours du 5 mai prochain.

La place du Marché-Gayot subit ainsi un petit lifting avant la réouverture des diverses exploitations, que l’on espère toujours à la mi-mai. Une perspective réjouissante pour une place strasbourgeoise centrale et toujours animée, qui, on l’espère, sera toujours pleine cet été, lorsqu’on pourra à nouveau profiter du plaisir d’un verre en terrasse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here