En déplacement à Montpellier ce lundi, Emmanuel Macron a indiqué avoir l’intention d’accroître le nombre de forces de police sur l’ensemble du territoire français. Près de 10 000 policiers et gendarmes auront été recrutés en France avant la fin du quinquennat d’Emmanuel Macron, dont une cinquantaine dans le Bas-Rhin.



© Martin Lelievre / Pokaa

Chaque Français verra plus de bleu sur le terrain en 2022 qu’en 2017.Voilà l’ambition du président de la République qui a profité de ce début de semaine pour faire son bilan en matière de sécurité. En déplacement à Montpellier ce lundi 19 avril, le chef de l’État a parlé lutte contre le trafic de drogues, de créer une « école de guerre avec de la formation continue« , mais surtout d’augmenter les effectifs de forces de l’ordre sur le terrain.


Près de 10 000 nouveaux postes de policiers et de gendarmes seront ainsi créés d’ici la fin du quinquennat soit d’ici 2022. Le président de la République a précisé les chiffres des nouveaux agents par zone dans une interview accordée au Figaro. À Strasbourg, ils seront une cinquantaine d’agents supplémentaires. Plus précisément, 30 dans le nouveau “Quartier de reconquête républicaine” de Cronenbourg-Hautepierre, 10 au “Quartier de reconquête républicaine” Meinau-Neuhof étendu à l’Elsau. Cinq agents de plus seront aussi affectés à la ville d’Haguenau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here