Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

« Grands dieux de morts Strasbourg » : le groupe Facebook qui tourne notre ville en dérision

0 lecture
Publicité
Publicité
Créé en mars 2019, le groupe Facebook “Grands dieux de morts Strasbourg, pourquoi c’est toujours toi“ rassemble une communauté d’environ 4 000 personnes, pas toutes originaires d’Alsace. Ensemble, ils oscillent entre stupéfaction et dérision à propos de l’actualité locale.


« Strasbourg. Tentative de braquage… à la fourchette », « En retard pour son vaccin anti-Covid, un octogénaire contrôlé à 191 km/h », « Nu, en talons hauts, il prend le soleil sur un banc ». Ce type de contenu est devenu un lieu commun dans “Grands dieux de morts Strasbourg, pourquoi c’est toujours toi“. Fondé en mars 2019, ce groupe Facebook compte près de 4 000 membres, en majorité des jeunes de 18 à 30 ans, qui rient à foison autant qu’ils sont affligés par ce qu’ils lisent sur Strasbourg. Un répertoire des faits les plus insolites qui ont lieu dans la métropole du Grand Est. « En voyant certains posts, je me demande comment les gens en arrivent à ce degré-là. Je suis partagé entre consternation et fou rire », témoigne Martin, membre du groupe depuis presque un an.

© Capture d’écran du groupe Facebook « Grands dieux de morts Strasbourg, pourquoi c’est toujours toi »


Florida Man de Strasbourg

Derrière cette entité, au nom totalement improbable, se cache Armand, un étudiant en informatique. À l’époque, le jeune homme de 23 ans est membre de nombreux groupes en lien avec Strasbourg. Il s’aperçoit que beaucoup de news insolites se déroulent dans la capitale du Bas-Rhin. « Ça m’a directement fait penser au phénomène Florida Man », explique Armand. Popularisé en 2013, Florida Man est devenu, sur Internet, un mème viral aux États-Unis. Il s’agit de personnes originaires ou vivant en Floride, qui se retrouvent à la Une des journaux à cause d’événements étranges ou inhabituels qu’ils provoquent. Un subreddit (une sous-partie du site Reddit) est d’ailleurs consacré uniquement à ces sujets-là.

Armand décide alors de copier ce phénomène et de le reproduire avec Strasbourg. « À l’origine, je l’ai pensé comme un simple commentaire que l’on tague sous une publication. Comme une remarque d’exaspération de voir toujours Strasbourg en lien avec des actus bizarres, raconte-t-il. Mais pour que mon commentaire soit plus visible, j’ai créé un groupe fictif. » Petit à petit, des dizaines d’internautes ont demandé à rejoindre le groupe. Une communauté s’est ainsi formée. « À partir de 500 membres, les gens ont, de leur plein gré, commencé à poster du contenu et au fur et à mesure, il y en a eu de plus en plus. Depuis la création du groupe, j’ai publié deux posts, c’est tout ! », s’amuse Armand.

© Capture d’écran Twitter / post de Johann Beck
« Quand t’es pas fier d’être Strasbourgeois tag ce groupe »


La pire ville de France ?

Pendant très longtemps, Martin a partagé de nombreux articles, notamment des faits divers assez farfelus. « Ce groupe me rappelle Smallville. Dans la série, il se passe des trucs chelous dans le village à cause d’une pluie de météorites. Avec Strasbourg, c’est pareil. Il y a des faits divers que l’on voit nulle part ailleurs », expose-t-il. Aujourd’hui, “Grands dieux de morts Strasbourg, pourquoi c’est toujours toi“ est devenu un espace de détente. Un lieu où les participants se moquent de cette ville. Et à en croire le titre du groupe, Strasbourg serait la pire ville d’Alsace, voire de France. « Comme les faits d’actualité absurdes y sont recensés, on a le sentiment que ça n’arrive qu’ici », commente Martin. « Je ne sais pas si c’est la pire, mais pour moi, Strasbourg reste la Floride de France. C’est incroyable la quantité d’actu loufoque qui se déroule ici », enchaîne Armand.

© Capture d’écran du groupe Facebook « Grands dieux de morts Strasbourg, pourquoi c’est toujours toi »


« Je ne suis jamais venu de ma vie à Strasbourg »

Ce qui est le plus surprenant, c’est qu’Armand ne réside pas du tout à Strasbourg. « J’habite à Toulouse. D’ailleurs, je ne suis jamais venu de ma vie à Strasbourg, je n’y ai jamais mis les pieds », révèle-t-il. Et parmi les membres du groupe, il est loin d’être le seul à ne pas vivre dans la plus grande commune d’Alsace. Dedans, on retrouve des personnes de Lyon, Paris, Toulouse ou encore Marseille. En réalité, seule 40% de la communauté vient de Strasbourg. Le groupe fait d’ailleurs de plus en plus d’adeptes. Entre fin 2020 et mars 2021, 1000 nouveaux membres l’ont rejoint. « C’est arrivé qu’en deux jours, on gagne 500 personnes » indique Armand. Une croissance exponentielle qui, espérons, ne soit pas en corrélation avec ces faits extravagants.

© Capture d’écran du groupe Facebook « Grands dieux de morts Strasbourg, pourquoi c’est toujours toi »

Romain Chevalier

Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

« Grands dieux de morts Strasbourg » : le groupe Facebook qui tourne notre ville en dérision

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !