D’ici mai 2021, près d’une cinquantaine de nouveaux bus 100% électriques remplaceront à la CTS leurs prédécesseurs roulant au diesel. L’objectif ? Réduire les émissions de CO2 et améliorer la qualité de l’air sur le territoire de l’Eurométropole.


Dix nouveaux véhicules 100% électriques appelés “ie bus” sont déjà en service depuis début janvier sur la ligne 10 du réseau CTS. Mais 15 autres devraient suivre dès février, puis 24 au mois de mai prochain pour compléter la toute nouvelle flotte garantie zéro émission de CO2. Ces nouveaux bus circuleront notamment sur les lignes 2, 13, et 50.

Financés grâce au programme moéBUS piloté par le ministère de la Transition écologique et solidaire, la conversion de cette flotte s’élève à 24,2 millions d’euros.  

© Coraline Lafon / Pokaa


Un chargement la nuit et une réduction équivalente à 2 700 tonnes d’émission de CO2

Pour que ces fameux “ie bus” puissent circuler sans risquer de tomber en panne, il faudra donc prévoir des aménagements avec des bornes de chargement. Celles-ci sont actuellement en cours d’installation et les véhicules pourront ainsi charger la nuit, lorsque le trafic est interrompu.

Grâce au remplacement de ces bus, l’Eurométropole et la Ville évaluent la réduction par an à 2 700 tonnes d’émission de CO2 dans l’air. À la fin de l’année 2021, il ne devrait donc rester que 8% de bus CTS roulant au diesel, soit l’équivalent de 20 bus sur 239 en circulation. Et pour 2024, les collectivités comptent atteindre les 0%.

© Coraline Lafon / Pokaa

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here