Depuis près de deux mois, la Brasserie des Haras apporte son soutien à l’association Strasbourg Action Solidarité qui vient en aide aux plus démunis en distribuant des repas. Une solidarité exceptionnelle qui mérite d’être saluée et qui aura permis de délivrer tous les jours, près de 350 repas.


Cet hiver, l’association Strasbourg Action Solidarité (SAS) a été mandatée par l’État pour servir 350 repas par jour. L’occasion de solliciter l’équipe de la Brasserie des Haras, qui selon Emmanuel Suzan, attendait depuis longtemps de pouvoir s’investir bénévolement aux côtés de l’association. Résultat : en deux mois de bénévolat, la brasserie aura préparé près de 21 000 repas dans leur cuisine, à destination des plus démunis, soit l’équivalent de 350 par jour et 7 jours sur 7. 


Un geste exceptionnel 

En règle générale, l’association apporte la matière première et l’établissement met à disposition ses cuisines gracieusement. Mais cette fois-ci, les bénévoles ont eu la surprise de bénéficier de l’aide de toute l’équipe pour préparer les repas. Emmanuel Suzan raconte : “En ce moment, ils sont fermés pour les vacances. Le chef est venu sur une de nos distributions pour voir comment mon épouse travaillait et le lendemain, il m’a dit “Je te laisse les cuisines”. Alors on pensait ramener notre équipe sur place, mais en fait, il nous a laissé les chefs et toute l’équipe qui vont avec ! Le chef Marc Haeberlin est même venu faire le premier repas.Tous les jours sans exception, le staff est donc à pied d’œuvre pour apporter un peu de douceur aux Strasbourgeois en situation de grande précarité.

Si l’opération fonctionne aussi grâce au soutien de généreux donateurs, Emmanuel Suzan reconnaît que le soutien de la brasserie des Haras revêt un caractère extraordinaire : “Je suis sur le terrain depuis maintenant huit ans à Strasbourg, beaucoup de gens nous aident, mais là, on a affaire à une générosité vraiment exceptionnelle. Je pense que c’est vraiment unique en France qu’une entreprise privée fasse ça.” Selon le co-fondateur de SAS, C’est par le biais de telles actions, que la solidarité strasbourgeoise s’illustre au niveau national : Le constat qu’on fait à l’association, c’est que ce qu’il se passe à Strasbourg, ça ne se passe nulle part ailleurs !

© Nicolas Kaspar/Pokaa

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here