Si vous êtes déjà passé par la rue du Coq, dans le quartier de la Petite France, vous avez peut-être remarqué l’immense façade pleine de clarté de la boutique Midori, tenue par Émilie. Un temple qui célèbre les arts japonais, dans toutes leurs diversités, grâce à des créateurs unis par la passion et les traditions ancestrales du pays du soleil levant. Des artisans qui proposent leurs créations dans les différents univers de la boutique. Aujourd’hui, c’est certain, vous ne croiserez pas plus grande passionnée du Japon que cette jeune maman souriante qui nous accueille. Elle nous présente son histoire, sa boutique et quelques-uns de ses plus beaux objets.

La boutique indépendante Midori fête ses 10 ans cette année. D’abord installée dans le quartier de la Krutenau, ce n’est qu’en décembre 2019 qu’Émilie l’a déménagée au cœur de la petite France, un quartier qui n’a cessé d’abriter des artisans et des créateurs au fil de sa longue histoire. Depuis un an, avec l’aide de Fabien, elle propose aux visiteurs, aux curieux et aux amoureux du Japon de découvrir ses 2000 objets délicatement exposés dans la boutique. Passionnée par le Japon depuis sa plus tendre enfance, notamment grâce à son papa, Émilie a toujours cultivé son amour pour ce pays et sa culture. Elle l’a tellement cultivé qu’elle est devenue prof de sabre japonais et a pratiqué ce sport en équipe de France. On vous avait prévenu, vous ne trouverez pas plus grande passionnée du Japon qu’Émilie : elle en parle même la langue.

Salon de thé, produits japonais, cabinet de Shiatsu : une boutique aux mille visages

Dans son mini temple du Japon, Émilie a tout pensé pour que notre visite éveille nos sens. Elle souhaite rendre sa boutique vivante en présentant différents aspects de la culture japonaise à travers l’artisanat, on l’a vu, mais aussi en proposant une partie salon de théactuellement en pause à cause de la crise sanitaire – , une autre partie dédiée aux produits importés (notamment des Sakés), un coté réservé aux pâtisseries et autres saveurs japonaises concoctées par des pros du métier – en pause aussi pour le moment -, ou encore une vitrine dédiée aux créateurs locaux (bijoux, céramique, littérature, etc.). On trouve aussi un atelier, dans lequel Émilie reçoit habituellement des intervenants qui donnent des cours et présentent des techniques traditionnelles, et même un cabinet de Shiatsu ! En fait, chez Midori, il y a un nombre incalculable de pépites sur lesquelles on peut poser les yeux et l’ambiance générale du lieu et la curiosité de notre hôtesse donne envie de s’aventurer dans son univers.

« Je ne saurai pas comment décrire ma boutique, je m’y sens simplement bien. En fait, ce sont mes clients qui en parlent le mieux. Ils aiment l’accueil, le savoir-faire, le conseil aussi, ils aiment le coté calme et dépaysant. Ceux qui ne sont jamais allés au Japon en découvrent les prémices et ceux qui y sont allés s’y retrouvent. »

De l’artisanat rarissime aux petits produits de papeterie : tout le monde y trouvera son objet

Au fur et à mesure de ses voyages au Japon et après avoir noué des contacts avec les Strasbourgeois depuis des années, Émilie a intégré de nombreux objets divers à sa collection. Des sculptures en verre uniques, des calligraphies en version originale de grands-maîtres calligraphes, de la vaisselle traditionnelle, des coussins en soie, des couteaux japonais, des céramiques ornés de feuilles d’or et d’argent mais aussi de la petite papeterie et de petits objets plus accessibles. Bien-évidemment, on est au Japon, alors vous trouverez aussi quelques produits « kawaii ».

Que vous connaissiez ou non la culture japonaise, allez à la rencontre d’Émilie ! Elle vous parlera de sa passion pour le Japon bien sûr, évoquera ses souvenirs, mais elle parlera aussi avec plaisir des artisans qui viennent lui apporter des objets faits mains, uniques, qu’elle dépose avec fierté dans sa jolie vitrine.


Midori Strasbourg

Art de vivre japonais
8 rue du Coq
67000 Strasbourg

Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h et le dimanche de 14h à 18h

Le site internet
La page Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here