À ta plume, étudiant strasbourgeois ! Jusqu’à dimanche, s’ouvrent à toi les portes d’un concours d’écriture organisé par l’université de Strasbourg : le Prix Louise Weiss de Littérature. Et peut-être avec : la gloire, un joli chèque et la fierté des parents. De quoi s’occuper tout le week-end. De toute façon, il pleut et il y a toujours confinement. Alors, autant écrire un bout de roman.

Le juste Prix

Poète sur les réseaux, vraie plume en interro, génie du texto, ou prochain Rimbaud ? Tu claviotes aussi vite que ton ombre et sur ton écran, y a d’office OpenOffice ? Ce concours est pour toi. Jusqu’au 6 décembre, minuit, participe à la huitième édition du Prix Louise Weiss de Littérature, ouvert à tous les étudiants de l’université de Strasbourg.

© Fanny Soriano

Avec son prix annuel, cette dernière continue de promouvoir l’écriture au sein de ses rangs : non seulement pour révéler les talents, mais aussi afin d’encourager la lecture sur le campus. Car impliqués jusqu’au bout, les étudiants seront invités à voter en ligne dès février, pour distinguer les six lauréats parmi la présélection du jury.

Celui-ci, composé d’écrivains, d’enseignants et d’étudiants, aura, au préalable, choisi 16 textes qui seront publiés à l’automne 2021 par – pardonnez du peu – la Fondation des Presses Universitaires de Strasbourg. Le tout, préfacé par le parrain du Prix, Goran Petrović, écrivain et poète serbe qui sera en résidence pendant deux mois à l’université.

Un concours trilingue

De plus, depuis plusieurs éditions – corps étudiant international oblige – le concours se diversifie, et en sus du français, les textes en allemand et en anglais font désormais aussi partie de la compet’.

On dit Strasbourg européenne, ce concours en est la preuve. D’ailleurs, quel bel hommage à l’écrivaine Louise Weiss, femme engagée pour l’Europe et la Paix, dont ce prix porte le nom.

Et toujours dans un souci d’inclusion de la communauté estudiantine : la traduction en français des textes en langue étrangère sera assurée par des étudiants de la fac des Langues, sous la responsabilité de leurs profs. …Bien vu.

Alors, ça joue ?

Comment participer :

  • D’abord : être inscrit à l’Unistra sur l’année 2020-21.
  • Et enfin : proposer avant ce dimanche 6 décembre à minuit, un texte (original, non publié) en français, anglais ou allemand, respectant le thème de cette année : « L’Autre, l’inconnu ».
    [Pour le reste des consignes, c’est par ici]

À gagner :

  • Être l’un des 16 textes publiés (10 textes en français, 3 en allemand, 3 en anglais), et voir son œuvre dans un bouquin des PUS – Presses Universitaires de Strasbourg
  • Bonus et pas des moindres : être l’un des 6 lauréats, récompensés au mois d’avril 2021, par des prix allant de 500€ à 1000 €. Mazette !

Un sujet donné, une deadline serrée et peut-être à la clef, les lauriers ? C’est presque comme un exercice de chauffe pour ton mémoire : ça vaut le coup d’essayer, au moins pour voir. Et qui sait, l’Unistra cache peut-être une future Marguerite Duras.


Pour en savoir +

Le site du Prix Louise Weiss
Inscriptions
Règlement complet

Jusqu’au 6 décembre 2020 à minuit
Thème : L’Autre, l’inconnu

[Pour découvrir les textes et lauréats du prix 2020]


Fanny SORIANO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here