Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Pendant le confinement, Lyre le Temps propose des concerts live depuis un dressing

347 Lectures
Publicité
Publicité
Lors du premier confinement, suite à l’annulation de tous les concerts, Ludo, chanteur du groupe strasbourgeois Lyre le Temps, avait spontanément pris l’initiative de créer un studio de musique dans son dressing. Passionné et créatif, il y enregistrait chaque jour une vidéo musicale à la bonne humeur contagieuse, qui nous faisait littéralement swinguer. Avec le reconfinement, l’artiste à l’énergie débordante n’a pas hésité une seconde à relancer le concept aux côtés de ses quatre acolytes de Lyre le temps. Ces derniers présentent de manière alternée des vidéos hebdomadaires publiées sur les réseaux et se laissent carte blanche vis-à-vis de leur contenu. Chacun peut ainsi y inviter qui il veut et y proposer des productions, des nouveaux titres, des featuring, des découvertes… Le but étant de passer un agréable moment, d’interagir avec le public et d’offrir un moment d’évasion et de musique.

Aujourd’hui cependant, et parce que la situation est particulièrement catastrophique pour les artistes qui sont depuis neuf mois, privés de leur travail, le groupe propose des formules d’abonnements qui permettent à ceux qui souhaitent les soutenir de verser la somme de leur choix à travers l’interface « Patreon ». Tous les contributeurs bénéficieront de nombreux avantages, notamment de la discographie du groupe dans son intégralité, mais aussi de pourcentage sur le merchandising, l’artwork etc.

9 mois sans concerts et des perspectives floues : les artistes dans une situation compliquée

Les vidéos dressing sont accessibles à tous. Avec les formules d’abonnements, le groupe cherche à sensibiliser les fans sur la situation critique et offrent la possibilité à ceux qui souhaitent les aider, de les soutenir en investissant le montant de leur choix.

Ludo nous en dit un peu plus sur sa démarche : « Depuis le 15 mars dernier, les artistes n’ont plus de source de revenu, et ce n’est pas prêt de revenir à la normale, alors j’essaye de sensibiliser les fans. De nombreux artistes dans mon entourage ont dû changer de métier, je ne veux pas me résigner. On a aucune projection sur le futur… Si ça continue comme ça, la situation signera la retraite artistique de centaines d’artistes et la mort de la diversité culturelle. Ce serait dramatique, je ne peux pas laisser passer ça. Le public est notre patron et avec les formules d’abonnements proposées sur StudiosDressing on laisse la liberté à ceux qui nous suivent de nous aider s’ils le souhaitent, peu importe le montant. On ne force personne, et si d’autres artistes veulent s’emparer de cette idée qu’ils le fassent, il ne faut surtout pas se résigner. »


Se battre pour la survie des artistes, des concerts et de la musique

Comme énormément d’artistes, le groupe Lyre le Temps se bat actuellement pour sa survie. Tandis qu’un vaste soutien semble se mettre en place envers les commerces de proximité et les librairies indépendantes, les artistes semblent quant à eux oubliés. Et pourtant, ils font partie de ceux qui n’ont pas pu reprendre le travail, même lors de la période de déconfinement. 9 mois donc de totale inactivité, pour ces personnes qui vivent de leurs prestations, de leurs concerts et dont le futur est encore excessivement flou quant à un retour à la normale : « Les gens soutiennent les commerces de proximité, les restaurants, les librairies indépendantes et c’est super, mais toutes ces structures seront les premières à pouvoir ouvrir lors du déconfinement. Les artistes sont privés de concerts depuis neuf mois, et n’ont aucune alternative. Pour la première fois en 13 ans de carrière je me demande :  » Est-ce que je dois continuer ? ». On nous a enlevé le kiff de la scène, notre taff et toute perspective. J’essaye de créer des alternatives, j’y vais au forceps, tout ce que je fais depuis le 15 mars est à perte. Comme pour beaucoup d’artistes. Mais pense à tout ce que tu as vécu lors de concerts, à l’émotion, à la voix d’une chanteuse qui te prend aux tripes, au mélange d’êtres humains, de générations. Rappelle-toi de ces concerts où les gens se touchent, vivent l’émotion ensemble. On ne peut pas perdre cette richesse là. Je vais les faire chier jusqu’au bout ».

Aujourd’hui, il est plus que jamais essentiel de soutenir la culture, parce qu’on a tous besoin de se retrouver, parce qu’on a tous vécu des moments inoubliables lors de concerts ou de festivals, et qu’une prestation derrière la froideur d’un écran, ne pourra jamais rivaliser avec la puissance d’un concert live, ou d’un festival. On ne peut décemment pas se résigner à tirer un trait sur ces moments partagés à 800 ou à 100 000 inconnus, de tout âge, de toute culture, unis en un ensemble porté par la force et la magie de la musique et des émotions qu’elle soulève. Oui, il faut soutenir nos commerces, nos librairies, nos artisans et nos artistes aussi. Parce que tout est INDISPENSABLE.


SUIVRE ET SOUTENIR LE GROUPE LYRE LE TEMPS
La plateforme pour filer un coup de pouce à Lyre le Temps c’est par ici

Pour suivre leurs vidéos hebdomadaires pleines de bonnes vibes :

Leur site Facebook
Leur chaîne Youtube
Soundcloud


Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Pendant le confinement, Lyre le Temps propose des concerts live depuis un dressing

Aucun commentaire pour l'instant!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !