Décidément, même si cette rentrée est un peu spéciale, les jolies nouveautés ne se font pas prier. L’une d’entre elles, c’est l’arrivée de la brasserie 3 Brasseurs dans le quartier de Cronenbourg. Et oui, la marque Lilloise, créée en 1986, vient enfin d’ouvrir son immense bar-restaurant à l’emplacement exact où l’histoire de la bière Kronenbourg s’est faîte à partir de 1862. Pas moins de 800m2 d’histoire industrielle locale réinvestis par une enseigne qui compte 55 restaurants en France. Une nouvelle adresse qui vient faire couler sa propre bière et débiter des plats généreux dans un lieu exceptionnel. On vous dit tout sur l’arrivée de ce nouveau lieu de convivialité mais d’abord, petit retour sur notre histoire.

L’ancien site de Kronenbourg, le berceau industriel de toute une région !

Jadis, le site de la brasserie Kronenbourg, situé au 16 Allée de la Houblonnière, brassait deux millions d’hectolitres de bière par an, dans quatre salles de brassage abritant pas moins de 650 cuves. Difficile d’imaginer l’ambiance qui régnait dans ce gigantesque espace, la chaleur et l’humidité auxquelles étaient confrontés les brasseurs de l’époque. Voilà à quoi ressemblait le bâtiment en 1933.

La Brasserie Hatt à Strasbourg-Cronenbourg, installée au milieu des champs ici sur une photo de 1933. © Archives Brasserie Kronenbourg

Abandonné par la marque après le déménagement de ses locaux vers Obernai en 1966, le lieu s’est progressivement transformé en musée, celui-ci ayant cessé son activité en 2012. C’était un lieu dédié à l’industrie locale et à son histoire, une vitrine sur une marque et une entreprise qui a contribué à l’essor industriel de toute une région.

En 2020, le cœur de la marque de bière Kronenbourg continue de battre dans notre ville et même dans le monde entier. Les Alsaciens, et plus particulièrement les Strasbourgeois, ont une relation particulière avec cet emblème crée en 1664. Une bière plus vieille que les États-Unis ? Oui monsieur ! Du chauvinisme ? Un peu. Du coup, pour faire revivre dignement le berceau de la Kro et l’inscrire dans la modernité, la brasserie des 3 Brasseurs a la pression (bière, pression, mdr).

>> À lire ou relire : Kro : l’histoire de la marque alsacienne qui houblonne nos soirées depuis 1664

Mais alors, c’est quoi les 3 Brasseurs ?

Un lieu étonnant, unique à Strasbourg

Quand on arrive dans la nouvelle brasserie, on sent la volonté de ne pas dénaturer ni l’aspect, ni l’identité du bâtiment. Tirer un trait sur le patrimoine passé ? C’est non. À Strasbourg, on ne déconne pas avec les traditions, la culture et les vieilles pierres. Voilà pourquoi l’enseigne Lilloise a décidé de continuer à brasser ses propres bières au sein du bâtiment, de conserver quelques anciennes cuves en cuivre et bien d’autres éléments d’époque.

Situé en plein cœur d’un éco-quartier en pleine mutation, Caroline, Raphaël, Franck le brasseur et Jim le chef cuisinier accueillent depuis ce week-end leurs premiers clients dans un lieu convivial et familial, un lieu généreux, où règne la bonne ambiance, dédié aux plaisirs et à la gourmandise, tout simplement :

« Nous avons voulu créer un lieu vivant, ouvert sur le quartier et ses habitants. Un lieu où se croisent les gens qui viennent se détendre après le boulot autant et les étudiants qui viennent trinquer et s’envoyer une tarte flambée ou l’une de nos créations ! Un lieu pour les grands groupes et les bandes de potes autant que pour les couples ou même les équipes de foot ! Avec un espace comme celui-ci, on a les moyens de se faire plaisir, de s’amuser à moduler les univers et de créer plusieurs ambiances, en fonction des humeurs de notre clientèle. En fait, c’est un lieu qui nous ressemble : convivial, généreux et simple, et le moins que l’on puisse dire c’est que toute l’équipe est mobilisée et surtout MO-TI-VÉE pour le faire vivre ! »

D’abord un peu surpris par l’aspect moderne de l’extérieur, (une annexe flambant neuve), le visiteur prend la mesure de l’immensité du lieu une fois la porte passée. Des matériaux bruts, une cuisine ouverte atypique, une zone de brassage flambant neuve au milieu des vestiges centenaires, une terrasse, une véranda lumineuse, des bières brassées sur place qui dansent au milieu des tables. Des espaces intimistes, d’autres plus conviviaux sur des larges tables en bois, un bar installé fièrement au milieu de la salle frappée par le soleil… Wow. À Strasbourg, je n’ai rien vu de tel. L’impression d’immensité donnée par ces hauts plafonds d’une quinzaine de mètres est frappante.

Et l’ambiance ?

Elle sera festive ! Les 40 membres de l’équipe tiennent à accueillir les premiers visiteurs dans une ambiance conviviale, chaleureuse et festive (autant que le Covid le permet). En effet, différentes soirées seront organisées au fil des mois et des saisons : lancement des bières du mois, soirées DJ, des afterorks, des ateliers éco-responsable. En fait, Caroline et ses collègues ont trimé pour monter ce projet, un projet stoppé net à l’arrivée du confinement… Alors, maintenant que c’est lancé, ils ont besoin de partager et de rencontrer enfin les Strasbourgeois !

Huit bières brassées aux yeux des visiteurs

Vous l’avez compris, la marque brasse et distribue uniquement sa bière. Des créations de toutes sortes devenues « made in Strasbourg » que l’on pourra s’envoyer derrière la cravate pendant l’happy-hour, de 16h à 19h.

  • La blonde (5,50€ la pinte)
  • L’ambrée (6€ la pinte)
  • La blanche (5,50€ la pinte)
  • L’IPA (6,10€ la pinte)
  • La 3 Brasseurs (6,50€ la pinte)
  • La Brune (5,50€ la pinte)
  • La rouge (6,10€ la pinte)
  • La création (6,50€ la pinte)

Tous les mois, une nouvelle bière création devrait voir le jour selon les humeurs de Franck le Brasseur. Aussi, vous pouvez venir chercher votre bière dans un growler (bouteille en verre) et l’emporter chez vous (5€ le litre + 5€ de consigne à payer une fois).

Et pour éponger tout ça, on mange quoi ?

La cuisine des 3 Brasseurs, ouverte en continu, se veut GÉ-NÉ-REUSE ! Elle est à destination des gens qui ont la putain de dalle. Même si le chef proposera des suggestions étoffées et des créations perso au fil de ses humeurs, on viendra y manger pour se taper un plaisir bien franchouillard. Il y a de tout sur la carte mais attention les yeux ! Pokaa décline toute responsabilité quant à l’atteinte au patrimoine de la véritable tarte flambée : les protecteurs de la classique crème/oignons/lardons, vous n’êtes pas prêts, mais alors pas du tout.

Les tartes flambées :

  • La classique (5,90€)
  • La chèvre miel (8,90€)
  • La 4 fromages (10,90€)
  • La poulet Caesar (12,90€)
  • La Ch’Barbaque Tartare (17,90€)
  • Et bien d’autres encore…

Les planchettes : de 9,90€ à 29,90€ pour la XXL
Les Hamburgers : de 13,50€ à 18,90€
Tartare de boeuf (14,50€) ou de saumon (17,90€)
Mais aussi des choucroutes, des jarrets de porc, des salades, des gaufres, des viandes, des welsh, des poutines, des gaufres et plein de desserts!

Voilà ce que l’on pouvait vous dire, pour l’instant, de cette immense brasserie conviviale qui s’installe dans l’ancienne tanière de la marque Kronenbourg. Un lieu marqué par l’Histoire de notre ville et de notre région qui reprend son souffle en 2020, et franchement ça fait du bien !

Et vous, vous en pensez quoi ?


3 Brasseurs Cronenbourg

16 Allée de la Houblonnière
67200 Strasbourg
0388780208

Ouvert du dimanche au jeudi de 11h30 à minuit et le week-end jusqu’à 1h30

La page Facebook du restaurant


1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here