Bienvenue sur le site de Pokaa.fr

Votre navigateur est obsolète.

Merci de le mettre à jour pour voir le site correctement

Mettre à jour

Recherche

Lance une recherche dans les articles ou vidéos parmi l’ensemble des publications de Pokaa.

Publicité

Mais d’où viennent les voix qui prennent la parole à chaque arrêt de tram ?

26.4k Lectures
Publicité
Publicité
« Langstross Grand Rue » énoncé avec une grosse voix grave, « Gallia » prononcé avec une voix enfantine fluette : voilà maintenant près d’une vingtaine d’années que des voix familières accompagnent les Strasbourgeoises et les Strasbourgeois dans leurs trajets quotidiens. Certains ont leur petit préféré, d’autres ont du mal les supporter, mais elles font sans aucun doute partie du paysage urbain strasbourgeois. Mais d’où viennent ces voix qui prennent la parole à chaque arrêt de tram et qui appartiennent-elles ?

C’est la Ville de Strasbourg qui est à l’initiative du projet, à l’occasion de l’installation de la 2e ligne de tram, dès l’année 2000. C’est donc par l’intermédiaire d’une commande publique, que le musicien Rodolphe Burger est sollicité, afin de réaliser une œuvre sonore à faire retentir dans les trams strasbourgeois. Colmarien d’origine, le compositeur, guitariste et chanteur et fondateur du groupe Kat Onoma monte donc le projet des voix du tram, intitulé “Vox populi”.

© Nicolas Kaspar pour Pokaa


Une ode à la diversité strasbourgeoise

Rodolphe Burger lance donc un appel à la participation citoyenne, pour trouver les voix qui rythmeront plus tard nos déplacements au sein de la ville. Pour chaque station, il compose également lui-même un petit thème sonore afin d’annoncer le prochain arrêt. Chacune dispose donc d’une sorte de jingle musical unique qui lui confère une certaine identité.

Pas moins d’une centaine de personnes ont été enregistrées et leurs voix traitées par le compositeur. Une priorité : mettre en avant la diversité à Strasbourg. Voilà pourquoi les profils sélectionnés sont très hétéroclites. On peut entendre différentes prononciations aux accents russes ou bien anglais. Ou encore des voix avec un ancrage plus local avec une touche d’accent alsacien. Diverses tranches d’âge sont aussi représentées : la plus jeune participante ayant 4 ans et demi et le plus âgé 82 ans. Enfin, certaines appartiennent à des citoyens strasbourgeois anonymes, alors que d’autres sont celles de célébrités de la région comme Roger Siffer, Jean-Luc Nancy, Simone Morgenthaler, ou encore Huguette Dreikaus.

Et vous, quelle est votre voix préférée ? 🙂


Ça pourrait vous intéresser

+ d'articles "Strasbourg"

À la une

Mais d’où viennent les voix qui prennent la parole à chaque arrêt de tram ?

Commentaires (1)

  1. Excellent article, des années à me poser la question sans jamais chercher.
    À noter que l’idée d’attribuer une mélodie unique à chaque station est originaire du Japon, notamment à Tokyo où on les appellent les Hassha Melody.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Répondre

En réponse à :

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Illustrations prolonger la lecture

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Tous les articles “Strasbourg”
Contactez-nous

Contactez-nous

C’est par ici !