L’élection de la nouvelle présidente de l’Eurométropole de Strasbourg s’est déroulée ce matin. Pia Imbs, maire de Holtzheim, vient d’être élue à 62% avec 59 voix. Catherine Graef-Eckert, maire de Lingolsheim, autre candidate à la présidence a reçu 36 voix. L’élection des vices-présidents et des membres de la commission d’appel d’offres et de la commission concessions est elle, encore en cours.

Mais c’est quoi « l’Eurométropole » ?

Derrière ce nom barbare se trouve un beau travail d’équipe. Strasbourg c’est sympa mais Strasbourg n’est pas seule, elle agit avec 32 autres communes pour évoluer en temps que territoire et chaque commune ne fasse pas sa popote de son côté. Le vieil adage : plus vite seul mais plus loin ensemble.
L’Eurométropole de Strasbourg, c’est près de la moitié des habitants du Bas-Rhin et 1/4 des alsaciens. Donc quelque chose de sérieux.

Ce groupement permet de réfléchir aux infrastructures, à la culture, au maillage logistique et à la répartition économique et à pleins d’autres choses ensemble. La présidente de cette fédération sera élue ce matin.


Pour suivre le live, c’est par ici


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here