Elles étaient trois, dédiées aux cyclistes et fraîchement installées dans les rues de Strasbourg par la ville pour nous faire comprendre qu’ils nous avaient entendu et qu’ils nous avaient compris. Mais pas de chance, certains d’entre-nous sont un peu durs de la feuille et voient l’appât du gain dans ce qui pour nous est commun. Sur trois stations-outils permettant un libre accès à des outils réparant nos vélos, celle située derrière la Gare (proche de la Grenze) s’est déjà faite voler ses accessoires. Elle aura tenu 5 jours.

C’était facile et prédit ? Pas vraiment, ces derniers étaient bien fixés et il aura fallu une bonne pince et beaucoup de concentration pour repartir avec un magot digne des plus grands casses : une pince multiprise, une clé anglaise et une clef allen. Strasbourg, capitale du vélo ? Oui, sûrement, mais parfois aussi celle des idiots.

La pompe à vélo publique flambant neuve aura tenu 5 jours 👏👏👏

Gepostet von Malibuze Bigoudie am Donnerstag, 18. Juni 2020
https://www.facebook.com/search/top/?q=stations-outils&epa=SEARCH_BOX

Photo de couverture : montage de Alban Hefti et Malibuze Bigoudie

5 COMMENTAIRES

  1. C était ineluctable. Ce genre de matériel ne tient pas longtemps dans la société dans laquelle nous sommes. Surtout implantée dans un endroit de faible passage le soir.
    Les endroits devraient être mieux choisis. Ils ont au moins laissé la borne….
    A quand un vrai monsieur vélo à la mairie pour gérer tout les problèmes de pistes eu autres concernant les cyclistes…

  2. En même temps le quartier gare, c’est devenu totalement infréquentable, donc faut assumer, on peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, nous vivons dans la société que vous avez choisi et celle que vous avez choisi n’est pas celle du Japon mais celle du désordre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here