La CroixRouge, on en a tous déjà entendu parler. Pourtant, leur vaste champ d’intervention reste bien mystérieux. Depuis le début du confinement, et jusqu’à septembre prochain au moins, les bénévoles de l’association ont mis en place différentes missions afin de pallier à la crise sanitaire. Soulager le SAMU, livrer des repas, des courses ou des médicaments, ils sont sur tous les fronts. Nous avons passé une journée en leur compagnie afin de lever le voile sur cette structure multi-casquettes, en participant à l’une de leur mission auprès des particuliers.
© Mathilde

La Croix Rouge, qu’est-ce que c’est ?

La Croix-Rouge est une fondation qui est née de l’initiative d’un citoyen suisse, Henry Dunant. Ce dernier a porté secours aux soldats blessés lors de la bataille de Solferino en 1858, ne portant aucune importance à leurs camps d’appartenance. Depuis, l’organisation a évolué : elle est devenue internationale et ses tâches se diversifient toujours plus.

La Croix-Rouge, c’est aussi 52 000 bénévoles à travers la France, répartis sur 900 délégations locales. Chaque année, ce sont aussi 58 000 postes de secours tenus et 84 300 personnes secourues. C’est également plus d’un million de paniers de vivres distribués par les épiceries solidaires, et environ 145 000 personnes formées aux gestes qui sauvent tous les ans.

Aujourd’hui, La Croix-Rouge se divise en trois grands pôles : la partie secourisme, la partie sociale, et la partie formation de grand public. Nous avons décidé de passer une journée avec les secouristes de Strasbourg afin de les suivre dans leur mission Croix-Rouge chez vous. Il s’agit d’une initiative toute particulière mise en place pendant cette période de confinement.

© Mathilde

Une journée dans le cadre de l’opération Croix-Rouge chez vous

Cette opération, tout comme le dispositif Allô comment ça va, la livraison de repas ou le renfort proposé au SAMU, s’inscrit dans les missions qui ont été mises en place afin de faire face à la crise sanitaire que nous traversons. Ainsi, l’opération Croix-Rouge chez vous propose aux personnes qui en ont besoin, de leur apporter leurs courses alimentaires ou leurs médicaments. Chacun peut alors appeler le numéro spécial qui a été mis en place pour l’occasion, et transmettre sa liste de courses et son budget.

Notre journée commence au 30 rue Schweighauser, devant les locaux de l’unité locale de Strasbourg. Nous sommes alors rejoins par Marie et Mathilde, les responsables de l’opération Croix-Rouge chez vous et leur indispensable véhicule. Après une désinfection minutieuse des mains et le port du masque, nous embarquons dans la voiture de l’unité. Nous roulons en direction du point de rendez-vous défini avec Emmanuel, un autre bénévole.

Sur le chemin, Mathilde se présente à nous. Étudiante en art du spectacle de 19 ans à l’université de Strasbourg, elle s’est engagée en tant que secouriste en parallèle a ses études. De plus, elle a été nommée responsable, avec sa binôme Marie, de l’opération Croix-Rouge chez vous, et s’occupe également de l’administratif qu’engendre cette mission. « J’avais envie de me rendre utile et de m’engager pour aider les gens. C’est une chose que j’ai toujours beaucoup aimé. Aujourd’hui, je suis très heureuse de faire partie de l’équipe de la Croix-Rouge. »

© Facebook de Mathilde

Une fois qu’Emmanuel nous a rejoint, nous nous mettons en route vers le supermarché partenaire. Sur le trajet, il en profite pour nous expliquer plus en détail sa fonction ainsi que les différentes missions de la Croix-Rouge. Il travaille à l’université de Strasbourg. En parallèle, il est le coordinateur responsable des unités locales du département du Bas-Rhin. Il fait partie de la Croix-Rouge depuis plusieurs années et y occupe un rôle très important : « Je fais la transition entre les informations que nous recevons de Paris et les unités locales du Bas-Rhin« . Tel un chef d’orchestre, il permet le bon déroulement des missions et représente le département auprès de La Croix-Rouge française.

Après la théorie, la pratique

Après plusieurs tours de parking afin de trouver une place pouvant accueillir l’imposant véhicule, nous sommes prêts. Mains désinfectées (encore et toujours), gantés, masqués, et munis des listes transmises par les bénéficiaires, nous partons à la conquête des rayons.

© Facebook de Marie

Nous en profitons pour échanger avec notre chauffeur du jour : Marie. Elle est hypnothérapeute et possède son propre cabinet. « Après mes études de psychologie et l’ouverture de mon cabinet d’hypnose, j’avais envie de trouver une association avec laquelle je partageais mes valeurs. » La Croix-Rouge s’est alors imposée à elle. « C’est un très grand organisme, avec tous ses avantages. C’est sérieux, on peut y passer des formations afin d’évoluer, on ne s’ennuie jamais ! ». Avec la fermeture de son cabinet pendant le confinement, elle a pu s’engager encore plus avec Mathilde sa binôme, au sein de l’association. Elle est ainsi responsable de l’opération Croix-Rouge chez vous. « Nous continuons toujours à livrer les personnes dans le besoin bien sûr. En parallèle, je peux enfin rouvrir mon cabinet et accueillir, en toute sécurité, les consultants en hypnose, et j’en suis très heureuse. »

La livraison chez les particuliers

Une fois le caddie bien rempli, et après maintes désinfections des mains au gel hydro-alcoolique, nous remontons dans le véhicule, direction l’adresse des particuliers que nous livrons. Marie au volant, Mathilde s’occupant de prévenir les bénéficiaires que nous sommes en chemin, nous assistons à un véritable ballet au mécanisme parfaitement huilé.

© Mathilde

« Je souffre d’un handicap et de dépression » nous explique Pascal*, un des particuliers livré par la Croix Rouge. « Je suis une personne à risque, et je n’ose pas sortir de chez moi, malgré le déconfinement ». Le dispositif mis en place lui permet de recevoir tout ce dont il a besoin régulièrement, et en prenant toutes les précautions de sécurité et d’hygiène nécessaires. Pascal, comme de nombreux particuliers qui ne se sentent pas à l’aise face au monde extérieur, peuvent ainsi vivre plus sereinement, toujours en confinement, grâce au soutien de la Croix-Rouge.

Sur le trajet, Emmanuel nous explique tout ce qu’il y a à savoir sur l’opération Croix Rouge Chez Vous. Depuis le 2 avril, Marie, Mathilde et un troisième bénévole font les courses tous les deux jours environ et ont effectué plus d’une cinquantaine de livraisons (et on ne parle que de l’UL de Strasbourg, sans compter celles d’Illkirch ou de Schiltigheim par exemple).

© Marie

Les bénéficiaires du dispositif Croix-Rouge chez vous sont souvent des personnes plutôt âgées et isolées, parfois malades ou à risque. Ils profitent de leur visite pour discuter un peu, et vérifier que la personne bénéficie de toute l’aide dont elle peut avoir besoin : médicaments, soutien psychologique, etc. La plupart du temps, les livraisons sont reçues avec beaucoup de plaisir. « Certains n’ont vu personne depuis plusieurs semaines nous explique Emmanuel. Ils sont heureux de l’aide que nous pouvons leur proposer ou simplement des quelques mots que nous échangeons avec eux. Ils attendent la prochaine livraison avec impatience ! » Quelques heures, des sourires et une quinzaine de nettoyage des mains plus tard, nous retournons à l’unité locale, afin de rencontrer Julia, la directrice et responsable de l’unité locale, et de comprendre un peu mieux l’organisation de l’association.

Les missions de la Croix-Rouge depuis le confinement

Julia est la directrice responsable de l’unité locale de Strasbourg. En parallèle à son bénévolat, elle est infirmière à l’hôpital de Strasbourg : « En ce moment, je ne compte pas mes heures. Entre l’hôpital et la Croix-Rouge, je suis constamment occupée ». L’ancienne jeune sapeur pompier s’est engagée auprès de la Croix-Rouge depuis bien longtemps, et assume complètement ses deux rôles qu’elle prend très à cœur. « Il y a beaucoup à faire. Nous avons mis en place différentes missions liées au virus, et il faut veiller au bon déroulement de celles-ci ».

Julia nous explique que, tout comme nos soignants, les associations comme la Croix-Rouge se sont énormément investies pendant cette crise. En effet, au-delà de l’opération Croix-Rouge chez vous, l’association a été sur de nombreux fronts : « Lorsque les ambulances venaient à manquer, nous nous sommes alliés aux soignants afin de transporter les patients à l’hôpital. Nous avons aussi participé à l’acheminement de certains d’entre eux à la gare de Strasbourg ». Mais ce n’est pas tout : la Croix-Rouge était également présente auprès des associations et autres organisations pour la livraison d’environ 500 repas par jour (préparés par les cuisines du Parlement européen). Et bien sûr, auprès de nous, les particuliers. Lors de la livraison des courses, des médicaments, de repas, mais aussi par téléphone grâce au service de soutien psychologique.

Des solutions ont également été trouvées afin que le pôle social puisse aussi contribuer à soutenir les personnes en grande précarité. Les épiceries solidaires commencent à ouvrir doucement, tout en respectant les gestes barrières et les distances de sécurité, et les dons sont minutieusement lavés et désinfectés afin de pouvoir profiter au plus grand nombre. En tout cas, si vous êtes ou connaissez une personne en difficulté ou isolée, les actions de la Croix-Rouge peuvent aider : afin de bénéficier du soutien psychologique par téléphone, ou des courses livrées à domicile n’hésitez pas à faire appel à leurs services.

Vous voulez soutenir la Croix-Rouge ?

N’hésitez pas aussi à faire appel à leurs services pour les manifestations (même si on risque d’attendre un peu avant de pouvoir faire la fête en groupe), car les bénévoles et l’association comptent sur les postes de secours. Vous avez aussi la possibilité de faire une bonne action et de faire un don à ces héros du quotidien (en pensant que bien sûr, ils peuvent être déduits des impôts !).

Envie de faire plus ? Vous pensez peut-être à vous engager en temps que bénévole ? C’est tout à votre honneur. Afin de mieux connaître l’organisation et le déroulement d’une journée de bénévole, vous pouvez également devenir bénévole d’un jour. Pour cela, adressez-vous directement à l’unité locale près de chez vous. Ils vous attendent et sauront vous accueillir à bras ouverts. Encore un grand merci à eux pour cette belle journée en leur compagnie !


*Le prénom a été modifié.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here